Point sur l’homéopathie et le remboursement du traitement homéopathique en 2021

L’homéopathie est une méthode thérapeutique très réputée en France. En 1997, le conseil de l’Ordre des médecins reconnaît officiellement sa pratique. Mais depuis son apparition à aujourd’hui, l’absence de preuves scientifiques de l’efficacité de cette technique suscite des débats. Ce point se répercute notamment sur la possibilité de remboursement ou non des frais. 

 

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie figure parmi les pratiques médicales classées médecine douce ou encore médecine alternative. Cette technique se base sur l’utilisation des substances de plantes médicinales et des méthodes de traitement naturel. 

Pour soigner et guérir une maladie, l’homéopathie vise le renforcement de la capacité de l’organisme à se guérir lui-même. La méthode la plus courante est l’administration au patient d’une faible dose de médicaments. Des substances actives et « nocives » responsables d’une stimulation du corps et de l’élimination des symptômes.

En pharmacie, il existe de nombreux produits médicamenteux homéopathiques qui peuvent soulager certains troubles tels que : les troubles digestifs, l’insomnie, le stress, les maladies articulaires, l’eczéma et d’autres infections cutanées… 

Différentes formes de médicaments homéopathiques sont disponibles sur le marché : comprimés ou granules, sirops, pommades…   L’acquisition de ces médicaments est libre en pharmacie.

 

Homéopathie : le remboursement par la sécurité sociale

Auparavant, l’homéopathie faisait l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale. Mais, la situation a changé depuis janvier 2021. Alors que plus de 71 % des Français sont convaincus de l’efficacité de cette thérapie, la communauté scientifique reste dubitative. 

La haute autorité de santé révèle que l’absence de preuve tangible de l’efficacité de l’homéopathie constitue un argument de non-remboursement des frais y afférents. Des études scientifiques affirment que la portée de l’homéopathie est inférieure à l’effet placebo. 

 

Le déremboursement des comprimés homéopathiques

Le remboursement des médicaments homéopathiques a débuté en 1984. À l’époque, le taux de remboursement s’élevait à 65 %. Ce taux a progressivement baissé, il est passé de 65 % à 15 % entre 1984 et 2020. Voici l’évolution du taux depuis 1984 :

  • De 1984 à 2003 : taux de remboursement à 65 %
  • De 2003 à 2010 : taux de remboursement à 35 %
  • De 2011 à 2019 : taux réduit entre 25 % et 30 %
  • En 2020 : le taux est passé à 15 %

 

Avant le 1ER janvier 2021, le remboursement était encore possible. Mais à partir de cette date, la sécurité sociale n’accepte plus le remboursement. Le déremboursement de l’homéopathie a été effectif en 2021.

Quoi qu’il en soit, il existe deux types de médicaments homéopathiques autorisés en France :

  • Les produits homéopathiques à nom commun : Ces médicaments peuvent faire l’objet de remboursement s’ils sont prescrits par un médecin. Ceux-ci sont donc considérés comme des médicaments à part entière, car ils ont suivi la procédure d’enregistrement légale.
  • Les médicaments homéopathiques à nom de marque : ce sont des médicaments qui sont vendus en pharmacie et ont une autorisation de mise sur le marché. Leurs laboratoires n’ont toutefois déposé aucune demande d’enregistrement pour les inscrire dans la liste des médicaments homéopathiques.

 

Remboursement de l’homéopathie par les complémentaires santé

Pour rappel, le 1er janvier 2021, le déremboursement de l’homéopathie par la sécurité sociale est adopté. Mais il existe toujours d’autres alternatives de remboursement pour les personnes qui désirent suivre un traitement homéopathique. On peut citer l’assurance maladie et la mutuelle santé. En fonction du contrat entre le souscripteur et la mutuelle, le remboursement peut être total ou partiel. 

 

Comment se faire rembourser l’homéopathie en 2021 ?

Le remboursement de l’homéopathie est abrogé depuis début 2021. Mais vous pouvez continuer à bénéficier d’un remboursement en faisant appel à votre mutuelle de santé. En effet, le déremboursement aura pour impact l’augmentation des prix des médicaments sur le marché. 

La raison de cette hausse est simple : la réglementation oblige l’assurance maladie à respecter le prix négocié des médicaments par l’instance compétente. Il s’agit du « comité économique des produits de santé ». Mais le déremboursement ouvre un marché plus libre et les tarifs des médicaments homéopathiques pourront augmenter.

 

Quelle mutuelle rembourse l’homéopathie ?

Les mutuelles de santé continuent de rembourser les traitements homéopathiques. Le remboursement est en général conditionné par :

  • La consultation par un médecin généraliste qui pratique l’homéopathie, médecin homéopathe ou d’autres professionnels de santé.
  • L’achat des médicaments dans les points de vente autorisés comme la pharmacie

 

 

Qui sont les plus touchés par le déremboursement de l’homéopathie ?

En France, les catégories de personnes de plus de 60 ans sont les plus assidues aux traitements homéopathiques. La mise en vigueur du déremboursement par la sécurité sociale leur est difficile à assimiler. Heureusement, les mutuelles de santé continuent toujours à offrir ce service. 

 

Comment choisir une mutuelle de santé ?

Pour choisir une mutuelle, il existe sur internet une multitude de comparateurs d’assurance et de mutuelle. Ces plateformes permettent de trier les meilleures mutuelles qui existent sur le marché. 

Le choix de la mutuelle dépend de plusieurs paramètres :

  • Le budget

 

Les frais de souscription, le montant des cotisations et les frais divers constituent un paramètre important dans la sélection d’une mutuelle. Un comparateur permet de comparer les différents frais entre plusieurs assureurs ou mutuelles.

  • Les besoins du patient ou du souscripteur : certaines mutuelles peuvent répondre plus aux impératifs du patient que d’autres.
  • La qualité de services des mutuelles (conseillers clientèle, assistance personnalisée, délai de traitement de dossier rapide…)
  • Le taux de remboursement

 

À titre indicatif, voici les mutuelles de santé qui sont actuellement les meilleures sur le marché :

  1. Asaf & Afps : montant remboursement annuel 300 euros
  2. SwissLife : montant remboursement annuel 275 euros
  3. Asaf & Afps : montant remboursement annuel 250 euros
  4. Cegema : montant remboursement annuel 250 euros
  5. Apivia : montant remboursement annuel 210 euros
  6. Asaf & Afps : montant remboursement annuel 200 euros
  7. April : montant remboursement annuel 150 euros
  8. Cegema : montant remboursement annuel 150 euros

 

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Maladies cardiovasculaires : risques, prévention, traitement

Comme de nombreuses personnes, vous vous demandez comment vous protéger des maladies cardiovascu…

Chiropraxie : consultation, mutuelle santé, remboursement

Vous souffrez de douleurs lombaires, luxations, tendinites, ... ? Une consultation chez un chiro…

Mutuelle santé : le remboursement des consultations pédiatriques

Quelle prise en charge des consultations et actes médicaux destinés aux enfants ? Point sur la S…

La mutuelle médecine douce

Envisagez-vous de recourir à la médecine douce pour accompagner vos traitements ? Souscrivez une…

Prise en charge de la scintigraphie par votre mutuelle

La scintigraphie permet de rechercher des tumeurs ou des lésions. Faits le point sur son…

Prix et remboursement du drainage lymphatique à titre de soin médical

Un drainage lymphatique à but thérapeutique est pris en charge à 60 % sur la base d’un tarif con…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide