Accueil > Les soins > Les affections > Tout savoir sur la fibromyalgie

Tout savoir sur la fibromyalgie

Ce syndrome est la cause d’un cas d’invalidité sur 10 aux Etats-Unis. Découvrez dans notre article tout ce qu’il y a à savoir sur cette pathologie, de ses premiers symptômes jusqu’à ses traitements et sa prise en charge.

 

Qu’est-ce qu’une fibromyalgie ?

La fibromyalgie, aussi nommée syndrome fibromyalgique et syndrome polyalgique idiopathique diffus, est caractérisée par une fatigue importante accompagnée de douleurs ressenties tout au long du corps, une asthénie et  un trouble du sommeil. Si avant 2006, la fibromyalgie a été considérée comme un des troubles somatiques, et auparavant comme étant une maladie imaginaire, aujourd’hui son statut de maladie est reconnu par l’ordre des médecins. Très invalidante, ce syndrome empêche les personnes atteintes, en cas de complication, d’exercer une activité professionnelle à temps plein. Ses traitements font l’objet d’une prise en charge, parce que la pathologie est désormais classée ALD ou affection longue durée au titre de « l’ALD hors liste ».

 

Comment se manifeste une fibromyalgie ?

La fibromyalgie se traduit par la présence de douleurs musculaires chroniques et de fatigue aiguë. Ces symptômes s’apparentent pourtant à d’autres syndromes et malaises, comme les rhumatismes articulaires, le syndrome de fatigue chronique, les maladies de système, ou encore le syndrome de l’intestin irritable. La fibromyalgie est aussi associée à d’autres maladies, comme la migraine, les tremblements et les troubles oculaires. Les ressemblances des signes de ces maladies rendent difficile le dépistage de la fibromyalgie, et la confirmation de son diagnostic peut prendre plusieurs années. Raison pour laquelle le syndrome reste un sujet de débat au sein de la communauté scientifique. La fibromyalgie dispose toujours d’une image négative et demeure une maladie mal comprise.

 

Quelles sont les causes de la fibromyalgie ?

Les causes exactes de la maladie restent incertaines, bien que plusieurs hypothèses aient été avancées pour en déterminer les origines.

 

Plusieurs facteurs

Parmi ces causes possibles, il existe des facteurs génétiques, physiologiques et psychosomatiques, dont : 

  • La présence d’une composante génétique qui reste à prouver, vu le cas dans certaines familles où plusieurs personnes sont atteintes,
  • Le manque de sommeil,
  • La survenue d’un accident qui est à l’origine d’un stress chronique,
  • Les infections virales comme la grippe, la mononucléose, ou l’hépatite B,
  • L’anomalie musculaire se manifestant par un excès de cytokines inflammatoires (protides produits dans les muscles),
  • Le déséquilibre du microbiote intestinal,
  • Les troubles du système endocrinien ou du système immunitaire,
  • Les anomalies hormonales touchant l’hypophyse et le thalamus dans le cerveau.

 

Attention aux facteurs aggravants

Des facteurs, qui n’en représenteraient pas la cause, peuvent aggraver les symptômes du syndrome fibromyalgique. Les traumatismes, tant physiques que émotionnels subis par le patient étant enfant ou une fois adulte, figure dans la liste desdits facteurs de risque. Plusieurs cas de fibromyalgie recensés concernent des victimes de viol, d’agression, d’attentat, d’accident, etc. Le stress, le trouble de l’humeur, la dépression, et les troubles du sommeil pourraient aussi être des manifestations et des facteurs aggravants de la maladie, en plus d’en être les causes. Le profil psychologique des ¾ des patients atteints de la maladie, est, en effet, particulier. Leur tendance à dramatiser et à exagérer abaisse le seuil de perception de la douleur, ce qui accentue la fatigue et rend difficile l’atténuation des symptômes.

 

Reconnaître les symptômes de la fibromyalgie

La fatigue physique et la douleur musculaire pouvant être révélatrices d’autres maladies, d’autres signes pourraient aider à reconnaître un cas de fibromyalgie. Ces symptômes peuvent être accompagnés de la raideur ou des gonflements des articulations. La localisation des muscles affectés par la douleur n’est pas fixée. Les patients peuvent être atteints de divers troubles comme la perte de mémoire, l’hypersensibilité aux stimuli extérieurs, l’hypersomnie, etc. Aussi, la perception de la douleur des patients atteints est altérée. Leur système nerveux subit un dysfonctionnement qui engendre une grande sensibilité à la douleur. Pour certains cas, les patients subissent une crise qui peut durer deux ou trois jours. Ces crises de fibromyalgie s’apparentent à une grippe, et se manifestent par la présence continuelle des symptômes (douleurs musculaires diffuses, asthénie intense, trouble du sommeil, fatigue...).  

 

Traitements d’une fibromyalgie

Le traitement d’un cas de fibromyalgie se fait soit par des thérapies non médicamenteuses ou par la prise de médicaments. En présence des symptômes, il est recommandé de procéder à un diagnostic poussé avant de suivre tous traitements.

 

Quand devez-vous consulter ?

La manifestation de l’un ou de plusieurs des symptômes de fibromyalgie doit inciter un patient à consulter. Si une diminution de la perception de la douleur s'ajoute à la fatigue, à l’asthénie et au trouble du sommeil, s’adresser à un professionnel pour un diagnostic de la fibromyalgie, est conseillé

 

Diagnostic de la fibromyalgie

Pour diagnostiquer la fibromyalgie, les médecins procèdent à plusieurs examens sanguins et des examens radiographiques. Ces derniers peuvent ainsi écarter les autres maladies présentant les mêmes symptômes. Ensuite, deux critères, comme le définit l'American College of Rheumatology, doivent être remplis pour confirmer un cas de fibromyalgie : 

  • La douleur musculaire diffuse doit être présente pendant au moins 3 mois le long des côtés droits et gauches du corps, à la colonne vertébrale, et tant au-dessus qu’au-dessous de la ceinture.
  • Les douleurs doivent irradiées sur 11 points parmi les 18 définis par l’ACR (dont sur les genoux, la nuque, le dos...).

Ces critères, qui sont approuvés par un comité international, sont pourtant critiqués par plusieurs médecins, ce qui rend incertain le diagnostic de la maladie.

 

Médicaments

Pour pallier aux douleurs articulaires et inflammatoires provoquées par la fibromyalgie, les médecins peuvent prescrire des médicaments antalgiques (paracétamol, codéine ou tramadol) ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

 

Cures thermales

Les cures thermales pour traiter la fibromyalgie se pratiquent à l’aide d’une machine qui stimule les zones douloureuses. Les patients peuvent en bénéficier depuis leur domicile, et un climat chaud et sec optimiserait son efficacité. Tout au long des traitements, le repos des patients est fortement conseillé.

 

Kinésithérapie

La kinésithérapie serait également indiquée pour traiter le syndrome fibromyalgique. Les médecins recommandent des séances courtes pour une optimiser son efficacité. Cette technique peut être réalisée en piscine, à travers des massages ou à travers d’autres méthodes non algogènes.

 

Prise en charge des traitements pour soigner la fibromyalgie

Après la confirmation d’un cas de fibromyalgie, les frais de déplacement, ainsi que des frais de transport et des frais de séjours liés aux cures thermales sont couverts à hauteur de 65% du tarif fixé par la Sécurité sociale. Les autres soins dont le patient bénéficie sont aussi remboursés par l’Assurance Maladie dans la limite des taux et des tarifs fixés dans les termes de la prise en charge. Dans la plupart des cas, la fibromyalgie n'entraîne pas des complications sur la santé, mais peut pourtant être invalidante pour les patients qui en souffrent. Son diagnostic et ses traitements engendrant des coûts importants qui ne sont pas en totalité remboursés par l’Assurance,  la souscription à une mutuelle santé est conseillé. Pour trouver votre mutuelle santé, rendez-vous sur Santors https://santors.fr/ pour y faire analyser les différents contrats proposés par les sociétés d’assurance.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide