Accueil > Les soins > Les affections > Tout sur la laryngite

Tout sur la laryngite

Malgré son apparente gravité, la laryngite reste un trouble bénin relativement facile à soigner. Si vous désirez en savoir plus sur cette maladie, on vous propose de découvrir l’essentiel sur elle dans ce dossier complet : causes, symptômes, traitements, prévention…

 

Qu’est-ce que une laryngite ?

Vous l’aurez sans doute compris par son nom, une laryngite est une inflammation du larynx, cet organe localisé au niveau de la gorge et qui joue un rôle particulièrement important dans la phonation, la déglutition et la respiration.

Il existe deux formes de laryngite : la laryngite aiguë et la laryngite chronique. De plus, la manifestation de ce trouble diffère suivant que le patient soit un enfant ou un adulte.

 

Les principales causes de la laryngite

Les causes de la laryngite sont différentes suivant sa forme et suivant la condition et l’âge de la personne atteinte.

 

Les causes de la laryngite aiguë

La laryngite aiguë est la forme de laryngite la plus courante. Elle se présente brusquement et guérit d’elle-même au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Chez l’adulte, la laryngite aiguë est le plus souvent due à :

  • Une maladie infectieuse causée par des bactéries et des virus. Elle peut aussi s’expliquer par une mauvaise hygiène de vie (tabagisme, alcoolisme, exposition prolongée à de l’air chargée en poussière…) ou par certains facteurs de risque (humidité, allergie respiratoire, reflux gastro-œsophagien…) ;
  • Un traumatisme causé par un surmenage des cordes vocales (chant à tue-tête, hurlement fréquent, cris…) ou par une intervention médicale (intubation au cours d’une réanimation) ;
  • Des causes plus rares : choc allergique, radiothérapie de la zone du cou, inhalation de vapeurs toxiques…

 

Les causes de la laryngite chronique

Les adultes sont les plus susceptibles de contracter une laryngite chronique. On parle de laryngite chronique lorsque les symptômes durent plus de 3 semaines. Les principales personnes à risque sont les fumeurs dont l’âge est compris entre 45 et 55 ans.

Mais la laryngite chronique peut également être causée par d’autres facteurs de risque autre que le tabagisme :

  • Inhalation régulière de produits irritants les voies respiratoires : poussière, poudre de bois, laine de verre… ;
  • Consommation excessive d’alcool (le risque est encore plus important lorsque l’alcool est associé au tabac) ;
  • Surmenage de la voie : exercice de chant excessif ;
  • Paralysie des cordes vocales due à un traumatisme ou un AVC ;

 

Les causes de la laryngite chez l’enfant

Chez l’enfant, la laryngite est généralement une urgence respiratoire nécessitant une prise en charge médicale rapide. Elle peut être causée par :

  • Un virus hivernal ou une bactérie ;
  • Un spasme laryngé résultant d’une forte émotivité de l’enfant ;
  • Diverses maladies : la grippe, la varicelle, les infections causées par le virus de l’herpès, la rougeole, la rubéole, les oreillons, diphtérie… ;
  • Inhalation de corps étranger.

 

Les principaux symptômes de la laryngite

Une laryngite est facilement reconnaissable. Elle se manifeste généralement par les symptômes qui suivent :

  • Une difficulté à inspirer surtout ressentie au niveau de la gorge. Ici une remarque doit être faite, il ne faut pas confondre la difficulté à inspirer et la difficulté à expirer. La seconde est plutôt le symptôme de l’asthme ;
  • Une bradypnée (ralentissement de la respiration) ;
  • D’importants bruits provenant de la gorge au moment du passage de l’air ;
  • L’impossibilité de parler en raison de l’enrouement de la voix ;
  • Une toux très sèche et une difficulté à avaler.

Chez l’enfant, la laryngite peut causer :

  • Des difficultés respiratoires et une respiration sifflante ou stridor ;
  • Une toux rappelant les aboiements d’un chien ;
  • Une hyperventilation ;
  • Une légère fièvre (dans le cas où la laryngite est d’origine virale).

L’observation des symptômes suffit généralement à diagnostiquer une laryngite. Si le médecin soupçonne toutefois une origine bactérienne ou fongique, il prescrira au patient des analyses complémentaires.

 

Inégaux devant la laryngite

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de contracter une laryngite :

  • Une infection des voies respiratoires : sinusite, bronchite… ;
  • Une exposition régulière et prolongée à de l’air chargé en particules polluantes ;
  • Le diabète ;
  • Une trop forte sollicitation des cordes vocales ;
  • Un reflux gastro-œsophagien ;
  • La non-vaccination contre certaines maladies, dont les oreillons, la rubéole ou encore la rougeole.

 

Traitement de la laryngite

Si la laryngite est due à une utilisation abusive de la voix, quelques jours de repos suffisent pour s’en débarrasser. Mais si elle est d’origine virale ou bactérienne, il faudra avant tout venir à bout de l’infection. Pour ce faire, le médecin peut prescrire :

  • Des antibiotiques ;
  • Des corticoïdes : pour soulager et réduire les symptômes ;
  • Une trachéotomie : une mesure indispensable dans le cas où le gonflement du larynx est si important qu’il empêche l’air de circuler normalement ;
  • L’élimination des lésions précancéreuses ou cancéreuses ;
  • Un médicament antiacide si la laryngite est due à un reflux gastro-œsophagien ;

Pour soulager la laryngite, pensez à nouer autour de votre cou des compresses imbibées d’eau chaude.a

 

Comment prévenir la laryngite quand on est senior ?

Les seniors ont plus de risque de contracter une laryngite en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire. Il est toutefois possible d’en limiter les risques en observant quelques habitudes :

  • Arrêter de fumer et limiter l’exposition à la fumée secondaire ;
  • Se laver fréquemment les mains pour éviter la transmission des agents pathogènes responsables des infections respiratoires ;
  • Boire de l’alcool avec modération ;
  • S’hydrater régulièrement ;
  • Bien soigner sa maladie chronique (diabète, hyper androgénie…) afin d’éviter une diminution de la performance du système immunitaire ;
  • Consommer des aliments riches en vitamine A ;
  • Ne pas surmener ses cordes vocales ;
  • Éviter les situations qui enclenchent les allergies respiratoires ;
  • Suivre à la lettre les recommandations du médecin pour le traitement de l’asthme ;
  • Humidifier régulièrement l’atmosphère avec des feuilles d’eucalyptus.

Pour conclure, même si la laryngite est un trouble bénin, pensez toujours à contacter votre médecine si les symptômes sont importants et persistants. Ne vous en faites pas pour les frais de consultation. Vous pouvez vous décharger du paiement de tout ou partie de ces derniers si vous souscrivez une mutuelle santé.

Et si vous avez du mal à trouver la mutuelle la plus adaptée à vos besoins, sachez que Santors peut vous aider à dénicher la mutuelle idéale grâce à de nombreux conseillers hautement qualifiés.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide