Accueil > Les soins > Les affections > Voulez-vous des informations sur la varicelle ?

Voulez-vous des informations sur la varicelle ?

La varicelle : connaître la maladie !

La varicelle est une maladie causée par le virus  varicelle-zona (VZV). Ce dernier se transmet via les contacts cutanés directs ou indirects et par voie aérienne (respiration, projection de salive, toux ou éternuement). Elle touche majoritairement les jeunes enfants, mais les adultes ne sont pas hors d’atteintes. Dans tous les cas, la varicelle n’est pas vraiment dangereuse puisque ceux qui en sont atteints guérissent naturellement au bout de quelques jours.

Le véritable danger concerne surtout les personnes avec un système immunitaire affaibli. Ainsi, la varicelle peut entraîner de graves complications chez les patients suivant un traitement diminuant l’immunité ou une chimiothérapie. En France, cette pathologie serait responsable de plus de 3000 hospitalisations et d’au moins 20 décès tous les ans.

 

Quels sont les symptômes ?

L’éruption de vésicules sur le corps et les muqueuses constitue l’un des principaux symptômes de la varicelle. Mais elle peut être précédée de plusieurs signes annonciateurs :

  • Une fièvre peu élevée ;
  • Un écoulement nasal ;
  • Une sensation de fatigue persistante ;
  • Des maux de tête ;
  • Une perte d’appétit ;
  • Des douleurs articulaires et musculaires.

Il reste généralement difficile de déduire une varicelle à partir de ces symptômes surtout chez les enfants qui sont trop petits pour parler.

Les boutons de la varicelle n’apparaissent qu’après les signes annonciateurs et s’accompagnent souvent de fortes démangeaisons cutanées. Ces boutons ont un aspect très caractéristique :

  • Au tout début, ils apparaissent comme de petites taches roses de deux à trois millimètres de diamètre ;
  • Ces taches se transforment par la suite en de petites cloques contenant un liquide transparent ;
  • Après 48 heures, ces cloques sèchent pour laisser place à une petite croûte qui tombera au bout d’une semaine ;
  • La croûte ne laissera généralement qu’une petite cicatrice rouge qui s’atténuera au fil du temps.

Les petits boutons apparaissent par poussées successives. Ils touchent d’abord le thorax et la nuque (parfois la racine des cheveux) pour ensuite s’étendre sur le ventre, le dos, les jambes et les bras. Le visage reste la partie du corps la moins touchée. De plus, peu importe la gravité des éruptions, les paumes des mains et des pieds sont toujours épargnées.

 

Quelles sont les complications possibles ?

La varicelle guérie généralement de manière spontanée au bout de 15 jours. Cependant, il y a des cas où elle peut entraîner des complications plus ou moins graves.

 

Pour le fœtus

La varicelle est une maladie dangereuse pendant la période de grossesse. Si la mère la contracte pendant les 3 premiers mois de la grossesse, elle peut entraîner des malformations congénitales du nourrisson : problèmes dermatologiques, neurologiques, lésions cérébrales ou déformations des membres. Si la maman l’attrape à la fin de la grossesse ou deux à cinq jours après l’accouchement, le fœtus ou le nourrisson risque d’attraper une varicelle néonatale grave.

 

Chez les plus de 10 ans

Chez les plus de 10 ans, les surinfections cutanées causées par le staphylocoque doré et les streptocoques constituent la première complication de la varicelle. Ces surinfections sont souvent le résultat du grattage des lésions ou des soins locaux mal réalisés. Dans de très rares cas, la varicelle peut entraîner des complications neurologiques (syndrome de Reye, ataxie…), des troubles pulmonaires, une hépatite, des troubles rénaux, des troubles oculaires, une arthrite et une thrombopénie.

 

Quels sont les traitements ?

D’emblée, sachez qu’il n’y a pas de médicament précis pour éliminer le virus responsable de la varicelle. Les traitements proposés visent essentiellement à soulager les symptômes comme faire baisser la température ou soulager les démangeaisons. En outre, puisqu’il s’agit d’une infection virale, les antibiotiques sont inefficaces contre la varicelle. Un traitement antibiotique ne sera prescrit qu’en cas d’infection cutanée.

Il est fortement conseillé de ne pas trop gratter les boutons de la varicelle. En effet, si vous insistez trop, cela pourrait provoquer des cicatrices plus prononcées et favoriser l’apparition d’une infection. Afin de ne prendre aucun risque, adoptez les bons gestes qui suivent :

  • Coupez ou limez vos ongles ;
  • Mettez des gants la nuit afin de limiter les effets des grattages involontaires.

Petit conseil : si votre enfant est atteint de la varicelle, placez-le dans des conditions qui ne le feront pas trop transpirer. De plus, toute personne atteinte de cette maladie devrait prendre du repos et limiter au strict minimum ses déplacements pour ne pas contaminer d’autres personnes.

 

Quelques mesures de prévention !

Il est tout à fait possible de prévenir la varicelle, pour cela, il vous suffit d’adopter les mesures qui suivent :

  • Évitez tout contact avec des personnes atteintes de la maladie : cette mesure n’est pas toujours efficace puisqu’une personne malade est contagieuse avant que n’apparaissent les symptômes de la maladie. C’est ce qui explique les épidémies de varicelle dans le milieu scolaire ;
  • À votre domicile, si votre enfant est atteint de la varicelle, lavez-lui et lavez-vous fréquemment les mains. De plus, apprenez-lui à tousser dans le pli du coude et à se moucher avec un mouchoir jetable.

À part tout cela, sachez qu’il existe aujourd’hui un traitement préventif contre la varicelle, mais il n’est préconisé que dans des situations de risque. Enfin, des vaccins contre la varicelle sont disponibles en France depuis 2003, leur utilisation n’est toutefois recommandée que chez les personnes n’ayant jamais été atteintes de la varicelle. Plus précisément, ces vaccins s’adressent en priorité aux :

  • Adolescents de 12 à 18 ans ;
  • Femmes en âge de procréer, mais non enceintes : un test de grossesse doit être réalisé avant la vaccination. De plus, la femme vaccinée doit faire une contraception pendant au moins 3 mois après la vaccination ;
  • Femmes ayant donné naissance à un premier enfant et qui suivent une contraception efficace ;
  • Personnes ayant côtoyé une personne atteinte de la varicelle ;
  • Proches des personnes fragiles (personne avec des problèmes d’immunité, receveurs de greffe…) ;
  • Professionnels de santé ayant pour principal patient des enfants.

 

La prise en charge !

Le système de soins et d’assurance-maladie en France est l’un des plus performants au monde. Et pour cause, la Sécurité sociale prend en charge les frais de soins de nombreuses maladies et offre une protection relativement efficace à certaines catégories de personnes. Pour ce qui est de la varicelle, sachez que l’Assurance Maladie couvre les frais de vaccination contre cette maladie à hauteur de 65 %. Mais pour bénéficier du remboursement par la Sécu, il faut que le vaccin soit administré par le médecin traitant.

La varicelle entraîne rarement une prise en charge médicale importante. Néanmoins, dans les cas où elle nécessiterait une hospitalisation, une partie de vos dépenses en soins sera toujours remboursée ou prise en charge par la Sécurité sociale. Et si vous voulez une meilleure protection, on vous conseille fortement de souscrire une mutuelle santé. Sur ce point, sachez que Santors.fr peut vous aider à trouver le contrat de mutuelle le plus adapté à vos moyens financiers et à vos impératifs.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide