Accueil > Mutuelle animal > Frais sanitaire du chien : à combien s’estime le coût annuel ?

Frais sanitaire du chien : à combien s’estime le coût annuel ?

Quelles dépenses de soins prévoir quand on élève un chien ?

Il est difficile de prévoir avec précision les dépenses en soins et traitements que peut engendrer l’élevage d’un chien. La liste qui suit n’est donc pas exhaustive, elle aborde toutefois l’essentiel des dépenses à faire.

 

Le nettoyage

Une bonne hygiène est indispensable pour maintenir la bonne santé de votre animal. Cela permet notamment d’éviter la prolifération des bactéries, tout en diminuant les risques d’affections. Les produits nettoyant pour chien ne manquent pas sur le marché, choisissez en fonction de votre budget, des consignes de votre vétérinaire et bien évidemment des caractéristiques de votre chien.

Il ne faut pas oublier de nettoyer l’intérieur de la bouche, en insistant sur les dents. Un brossage régulier permettra de prévenir l’apparition de caries et de tartres, cela vous permettra également de faire des économies substantielles sur les frais de soins bucco-dentaires. Sachez que suivant la race et la quantité de tartre, le détartrage d’un chien peut aller de 100 à 300 euros.

Prêtez toujours attention à la réaction de votre chien lorsque vous lui brossez les dents. Certains canins détestent se faire brosser les dents et peuvent réagir fortement en allant jusqu’à mordre leur maître.

 

La vermifugation

La vermifugation est vivement préconisée à titre préventif. Ce soin consiste à éliminer les parasites se trouvant dans le système digestif de votre chien. Le vermifuge aidera à éviter :

  • Un retard de croissance ;
  • Des troubles de digestion qui se manifestent par des ballonnements, des diarrhées, des vomissements ou encore une perte de poids ;
  • Des troubles de la peau ;
  • Des troubles sanguins.

À part ces avantages pour le chien, la vermifugation protège également les personnes fragiles contre un risque de contamination. Le coût de l’opération n’est pas cher puisqu’il ne dépasse pas les 20 euros.

 

La vaccination

La vaccination constitue l’autre soin de prévention indispensable pour le chien dans la mesure où elle protège ce dernier des maladies graves comme :

  • La rage ;
  • La maladie de carré ;
  • La parvovirose ;
  • L’hépatite contagieuse canine ;
  • La leptospirose ;
  • La toux de Chenil ;
  • La piroplasmose.

Vous pouvez vacciner votre chien dès l’âge de 6 à 8 semaines avec un rappel annuel tout au long de sa vie. Le budget annuel alloué à la vaccination du chien va de 50 à 80 euros.

 

Les visites périodiques chez le vétérinaire

En adoptant un chien, vous devez vous attendre à affronter diverses situations d’urgences, entre autres :

  • Les accidents sur les voies publiques ;
  • Les bagarres entre chiens ;
  • Les intoxications et les empoisonnements.

Différentes maladies peuvent également affecter votre chien : problèmes cardiaques, troubles digestifs ou respiratoires, anomalies aux niveaux de la peau, des yeux ou des oreilles.

Pour prévenir l’apparition de ces pathologies, une consultation périodique chez un vétérinaire est primordiale. L’idéal est de prendre un rendez-vous au moins deux fois par an. Cela permettra de suivre l’évolution de l’état de santé de votre chien et offrira la possibilité de détecter tout dysfonctionnement, inflammation ou autre maladie susceptible de nuire à sa santé dans des délais très courts.

La visite chez le vétérinaire occupe la plus grande partie du budget pour chien. La consultation basique est estimée entre 30 et 50 euros par visite. Pour des traitements spécifiques, le coût peut aller jusqu’à 90 euros. Enfin, pour le traitement de certaines maladies nécessitant l’hospitalisation ou la pratique d’une intervention chirurgicale, vous devez débourser entre 190 et 1200 euros.

 

L’alimentation

En général, l’alimentation d’un chien est spécifique à sa race, sa morphologie, son âge et ses caractéristiques. Dans tous les cas, une mauvaise nutrition risque d’entraîner diverses pathologies chez votre animal : troubles digestifs, obésité, cancer, troubles cardiaques...

À part cela, comme pour l’être humain, l’eau est un élément fondamental dans la nutrition d’un chien. Boire de l’eau lui permet de rester hydraté, de transpirer et d’éliminer plus efficacement les substances fécales. Par ailleurs, l’hydratation favorise une bonne circulation de son sang et aide à prévenir de nombreuses maladies.

Rappelons que le coût de l’achat des accessoires pour chien (la gamelle, le distributeur d’eau, le collier et laisse, les divers jouets, les coussins et matelas…) et sa nutrition peuvent atteindre jusqu’à 600 € par an selon la quantité et la gamme de produits que vous choisissez.

 

Souscrire une mutuelle pour protéger son chien et ses finances

Vous l’aurez compris, les dépenses générées par l’adoption d’un chien sont loin d’être anodines. Si l’on fait une estimation, le budget annuel des soins sanitaires d’un chien oscille entre 1000 et 2500 euros par an. La souscription à une mutuelle peut néanmoins vous aider à supporter tout ou partie de ce coût. L’objectif principal de ce genre de mutuelle est d’assurer la santé de votre animal de compagnie à travers deux systèmes de protection, la prise charge et le remboursement :

 

La prise en charge

Dans ce cas, vous ne payerez qu’une partie de dépenses à sa charge — selon les pourcentages convenus dans votre mutuelle — pour :

  • La consultation chez le vétérinaire ;
  • L’achat des médicaments ;
  • L’imagerie médicale ;
  • L’hospitalisation et les interventions chirurgicales ;
  • L’alimentation de votre chien dont les croquettes, les pâtés et les friandises à des fins thérapeutiques en vente dans les boutiques.

 

Le remboursement

Avec cette option, vous effectuez le paiement de toutes les dépenses et serez ensuite remboursé dans les jours qui suivent. La prise en charge des frais suite à des dommages provoqués par votre chien est incluse dans le remboursement à hauteur du pourcentage défini dans votre contrat. Le plafond annuel pour un remboursement dépend donc des formules d’assurance. Mais dans tous les cas, sa valeur repose sur les cotisations annuelles stipulées dans le contrat.

 

Comment choisir une mutuelle pour chien ?

Choisir l’organisme assureur auprès duquel souscrire une mutuelle pour chien est loin d’être évident. Pour vous faciliter la vie, l’aide d’un comparateur s’avère indispensable. Fiable et rapide, Santors.fr dispose d’une équipe impliquée qui vous accompagnera dans le choix de votre contrat de mutuelle. Vous n’avez qu’à définir les critères adaptés à vos besoins et Santors se chargera du reste. Pratique, non ?

 

Faire un devis : gratuit ou payant ?

Les devis sur Santors sont gratuits et sans engagement. Si vous désirez en obtenir un, vous devez remplir le formulaire en ligne et mentionner toutes les informations concernant votre chien : le nom, la race, l’âge, le sexe, les antécédents médicaux et la précision sur l’intégration de puce et l’existence d’un tatouage.

 

Est-ce vraiment utile d’assurer son chien ?

La réponse est OUI ! Non seulement la mutuelle met tout en œuvre pour assurer le bien-être et la santé de votre chien, mais elle vous offre également la sérénité d’esprit. Fini les longues paperasses, les négligences ou les soucis financiers, votre chien pourra jouir d’une prise en charge de qualité. Assurer votre chien vous permettra d’anticiper les éventuels frais soins nécessaires pour permettre à votre animal de retrouver la santé.

 

Les formules proposées par Santors ?

Santors s’efforce de donner satisfaction aux adhérents en leur proposant des choix adaptés à leurs moyens financiers. Il y a une formule pour tout budget, à vous de choisir celle qui répond au mieux vos impératifs :

  • La formule économique : elle coûte en moyenne 10 à 20 euros par mois. Le taux de remboursement des frais suite à un accident s’élève à 50 à 70 %. Cette formule permet de baisser considérablement des dépenses à charge en cas de chirurgie urgente ou de fracture bien qu’elle ne rembourse pas les frais pour les soins préventifs et les maladies ;
  • La formule standard ou premium : son prix varie de 20 à 30 euros. Vous bénéficierez d’un remboursement allant de 70 à 80 % des frais vétérinaires, de la protection des chiens contre les maladies et les imprévus. Elle peut également rembourser l’achat des médicaments dans les pharmacies, la stérilisation et les vaccins ;
  • La formule confort ou haut de gamme : revenant à plus de 40 euros par mois, elle offre une protection maximale à votre chien. Vous ne payerez que la franchise définie par l’assurance et pas un euro de plus pour soigner votre chien.

Notez toutefois que si la souscription à une mutuelle pour chien permet de payer tout ou partie des frais de soins de votre chien, essayez de bien vous occuper de votre animal au quotidien pour éviter qu’il ne tombe malade fréquemment.