Accueil > Mutuelle dentaire > Crédit dentaire : qu’est ce que c’est ?

Crédit dentaire : qu’est ce que c’est ?

Qu’est-ce que le crédit dentaire ?

Sachez que les établissements bancaires ne possèdent pas un prêt appelé « crédit dentaire ». Alors, de quoi parle-t-on ? Concrètement, le crédit dentaire est obtenu grâce au crédit à la consommation « non affecté ». Comme son nom l’indique, ce prêt vous permet de solliciter des fonds à la banque, sans justifier l’utilisation que vous envisagez d’en faire. Vous êtes donc libre de l’employer pour payer vos frais dentaires, d’où le nom de crédit dentaire.

 

Pourquoi faire appel à un crédit dentaire ?

 

Solution de financement des frais dentaires

Les frais dentaires sont incontestablement onéreux. En effet, la pose d’une couronne se situe généralement entre 400 à 1200 €. Votre facture peut même s’élever jusqu’à  2350 €, si vous envisagez de poser un implant.

Malheureusement, vos soins sont peu remboursés par la sécurité sociale, bien qu’elle propose un taux de remboursement  de 70%. Pour cause, elle établit un seuil au-dessus duquel elle refuse d’intervenir. Bien évidemment, vous pouvez compter sur votre mutuelle. Mais là encore, elle plafonne sa prise en charge. Une fois le seuil dépassé, vous devrez encore vous serrer la ceinture.

C’est à ce moment-là que le crédit dentaire prend tout son sens. Il constitue une excellente alternative au financement de vos restes à charge.

 

Les avantages d’un crédit dentaire

Certains hésitent toujours à opter pour le crédit dentaire. Pourtant, il ne faut pas, du moins si vous souhaitez financer rapidement vos soins.

  • L’utilisation est libre, ce qui vous offre la possibilité de payer les frais d’intervention chirurgicale, ou le coût de vos prothèses dentaires.
  • La possibilité d’emprunter tous les frais, car le prêt, peut s’élever jusqu’à 75 000 € avec une échéance de remboursement qui varie de 3 mois à 7 ans.

 

Quel type de crédit choisir ?

 

Les différents types de crédit dentaire

Le crédit dentaire se décline en plusieurs formules. Cette variété de choix vous permet de choisir entre :

  • Le prêt accordé par votre dentiste. Généralement, ce dernier vous propose de régler les frais sous forme d’un échéancier, afin de faciliter le paiement. Si vous souhaitez en bénéficier, renseignez-vous auprès des professionnels de santé.
  • Le crédit à la consommation accordé par les établissements bancaires. À la différence du prêt octroyé par votre dentiste, il peut être utilisé à votre guise.

 

Les différentes formes de crédit à la consommation

Si votre dentiste refuse de vous accorder un crédit dentaire, comptez sur l’aide de votre banque. Cet établissement vous offre deux possibilités :

  • Le prêt personnel : celui-ci est accordé sans justification d’utilisation. Vous devrez néanmoins le rembourser sur la base d’une mensualité déterminée dès la conclusion du contrat.
  • Le crédit renouvelable : celui-ci peut financer vos frais dentaires. À la différence du prêt personnel, vous n’êtes pas obligé de vous acquitter des intérêts, si vous n’avez pas utilisé le capital.

 

Comment obtenir un crédit dentaire ?

 

Trouver la meilleure offre

Si vous êtes à la recherche d’un prêt bancaire, sachez qu’il existe des tarifs variés. Le taux d’intérêt diffère effectivement d’un organisme à un autre. Vous devrez donc procéder à une comparaison, afin de trouver la bonne proposition.

Dans tous les cas, les établissements bancaires (banque, … ) déterminent le taux en se basant sur trois éléments :

  • Type de crédit choisi (prêt personnel ou crédit renouvelable)
  • Montant emprunté
  • Durée du crédit

 

Remplir les conditions sollicitées par la banque

Certes, votre banque vous permet d’utiliser les fonds à votre guise. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle va les octroyer sans condition. Bien au contraire, elle est assez exigeante.

En général, l’établissement de crédit vérifie votre capacité de remboursement. Vous devrez posséder une situation financière assez stable afin d’obtenir un crédit dentaire. Alors, assurez-vous que votre taux d’endettement est inférieur à un tiers de vos revenus.

Si vous êtes en mesure de prouver votre solvabilité, alors votre banque pourra vous accorder facilement les fonds que vous sollicitez.

 

Fournir les pièces sollicitées par les établissements bancaires

Une fois décidé sur le prêt que vous souhaitez demander, préparez immédiatement votre demande auprès de la banque. En général, elle doit contenir :

  • Vos coordonnées (pièce d’identité, certificat de résidence, numéro de téléphone, …)
  • Un relevé d’identité bancaire
  • Fiche de paie, ou un justificatif de revenu
  • Des documents supplémentaires, en fonction de votre banque.

Après quelques jours d’étude, votre banque pourra accepter ou refuser votre demande de crédit. Parfois, elle peut même vous demander de souscrire à une assurance. Dans tous les cas, la loi vous accorde toujours un délai de réflexion de 2 semaines avant de signer définitivement le contrat.

 

Conclusion

Le crédit dentaire vous offre la possibilité de financer vos frais dentaires. Néanmoins, avant de signer le contrat, vérifiez d’abord votre capacité de remboursement. En cas de doute, vous pouvez toujours tourner vers les mutuelles. Les formules haut de gamme vous permettent de payer vos coûts dentaires. Mais avant de décider quoi que ce soit, essayez d’abord de comparer toutes les offres. Santors vous prêtera main-forte.