Accueil > Mutuelle dentaire > Mutuelle dentiste : Laquelle rembourse le mieux les soins dentaires ?

Mutuelle dentiste : Laquelle rembourse le mieux les soins dentaires ?

Pourquoi souscrire à une mutuelle dentaire ?

Les problèmes dentaires n'épargnent personne ! Au cours de votre vie, vous pouvez à tout moment souffrir de troubles de la sphère buccodentaire. La résolution de ces problèmes peut nécessiter des interventions spécialisées qui reviennent souvent très chères... Pour ces raisons, la souscription à une mutuelle dentaire est fortement recommandée.

 

Pour bénéficier de soins adaptés et des services de spécialistes

L’intervention du dentiste varie en fonction des problèmes rencontrés. Il peut alors proposer des soins plus ou moins avancés comme :

  • Le détartrage : même en se brossant fréquemment les dents, il est difficile d’enlever complètement la plaque dentaire, car certaines parties de la gencive et de la dent sont difficiles à atteindre ainsi que les dents du fond de la bouche. Cela peut être à l’origine de la multiplication des bactéries. Le détartrage consiste donc à éliminer ces restes alimentaires.
  • Le plombage et les composites, ce soin se résume à enlever la partie attaquée par les bactéries et à la substituer par un plombage qui est fait à partir d’alliage de plusieurs métaux ou de composite.
  • La dévitalisation dentaire consiste à supprimer le tissu pulpaire au niveau de la racine de la dent et au niveau de la couronne. En d’autres termes, la dent est dépourvue de toutes les terminaisons nerveuses et vasculaires qui sont responsables de la sensibilité et des douleurs.
  • Les prothèses dentaires, qui permettent de remplacer les dents en cas de perte. C’est une opération assez onéreuse qui requiert l’intervention de spécialistes.
  • Les appareillages orthodontiques : qui corrigent des problèmes esthétiques et fonctionnels liés à un mauvais positionnement des dents.
  • L’extraction dentaire : c’est le dernier recours à prendre en cas d’infection ou fracture de la racine.

Il ne s’agit que de quelques exemples d' opérations dentaires. Certains problèmes sont très compliqués à résoudre et demandent une intervention spécifique. Avec l’aide d’une mutuelle dentaire, il vous sera facile d’entreprendre les différentes procédures pour régler le problème.

 

Pour faire des économies

Profiter d’une bonne couverture relative aux soins dentaires vous permet de vous prémunir des dépenses y afférentes. La Sécurité sociale ne paie qu’une petite partie du coût total, s’acquitter des restes à charge est donc assez compliqué.

Sur ce point, la plupart des soins de base comme le détartrage, le traitement d’une carie ou encore la dévitalisation d’une dent sont indemnisés à hauteur de 70 % du tarif de convention de base. D’autres interventions comme la pose de facettes dentaires ne font l’objet d’aucun remboursement.

 

Mutuelle dentaire : comment fonctionne le remboursement ?

La mutuelle dentaire couvre certaines dépenses selon le contrat auquel vous avez souscrit. Cela peut prendre plusieurs formes, il peut s’agir d’un remboursement au forfait simple, d’un remboursement basé sur le pourcentage du tarif conventionné ou sur le remboursement basé sur le pourcentage.

 

Le remboursement de la consultation

Lorsque vous avez un problème buccodentaire, votre premier réflexe est de consulter un spécialiste. La consultation est loin d’être gratuite. Cependant, la sécurité sociale peut prendre en charge les 70 % (à la base d’un tarif conventionné) des frais. Il ne vous reste alors qu’à payer le reste à savoir les 30 %.

Avec une bonne mutuelle, vous pouvez également bénéficier d’une seconde prise en charge de la part de votre assurance. Cette dernière intervient en fonction des garanties incluses dans le contrat.

 

Le remboursement des soins dentaires

Notez qu’il y a deux types de prises en charge dans ce genre de cas : les premiers concernent les personnes de plus de 13 ans et les seconds les personnes de moins de 13 ans. Le taux de ces derniers est plus élevé. Enfin, le scellement des sillons, un soin particulier réalisé sur les enfants de moins de 14 ans, est lui pris en charge à 70 %.

Dans tous les cas, vous aurez toujours une partie qui vous est allouée. En souscrivant une mutuelle dentaire, ces dépenses pourront être couvertes !

 

Le remboursement des prothèses dentaires

Si les prothèses dentaires figurent dans la liste des actes remboursables, le montant remboursé ne dépasse pas  les 70 % de la base des tarifs de convention.

Signalons que le chirurgien-dentiste est libre de fixer le prix des prothèses, il a l’obligation d’informer ses patients avec un devis clair :

  • Description précise et détaillée du traitement envisagé
  • Liste des matériaux utilisés
  • Montant des prestations
  • Montant remboursé par l’Assurance maladie.

Vous l’aurez sans doute compris, la facture peut rapidement grimper ! Pour cette raison, la souscription à une mutuelle dentaire se revêt salvatrice. L’assureur peut couvrir une partie voire l’intégralité des dépenses en fonction des garanties dans le contrat.

 

Le remboursement des soins orthodontiques

Les traitements d’orthodontie sont pris en charge à 70 % (pour les actes en dessous de 120 euros) ou à 100 % (actes supérieurs à 120 euros) sur la base de tarifs dits « de responsabilité ». Ces derniers sont souvent inférieurs aux tarifs réels pratiqués par les spécialistes. Effectivement, le tarif des traitements d’orthodontie est libre. Le spécialiste doit encore ici fournir un « acte de mesure » qui n’est autre qu’un devis détaillé des opérations à prévoir.

 

La nouvelle réforme du reste à charge Zéro

Une nouvelle réforme devrait s’appliquer pour l’année 2021. Il s'agit du Reste à charge Zéro ou RAC. Ce dispositif propose un remboursement intégral à hauteur de 100 % de plusieurs aspects des soins buccodentaires. Ainsi, la Sécurité sociale prendrait en charge la plupart des dépenses liées aux interventions des chirurgiens-dentistes.

Cette réforme s’avère cependant assez compliquée, notamment sur la fixation des tarifs avec les spécialistes. Pour cette raison, son application va se faire étape par étape.

Pour cette année 2021, les bridges, les couronnes seront pris en charge à partir de 2021. Pour ce qui en est des prothèses dentaires, seuls les 46 % des actes réalisés seront couverts à 100 % par l’Assurance maladie et les mutuelles.

 

Les meilleures mutuelles dentaires

C’est quoi un remboursement à 600 %, à 400 % ou à 300 % de la part de la mutuelle dentaire ?

Les formules proposées le plus souvent par les mutuelles prennent souvent la forme d’un taux (exemple 200 %). Notez que votre mutuelle ne va pas vous rembourser le double des dépenses engagées chez votre dentiste ! Plus précisément, ce pourcentage s’applique sur le tarif de convention fixé par la Sécurité sociale.

Pour être plus précis, ci-après un exemple illustratif. Après avoir consulté votre dentiste, ce dernier vous propose un devis de 600 euros pour la pose d’une prothèse dentaire. Dans ce genre de cas, l’Assurance maladie ne va rembourser qu’environ 107 euros. C’est avec cette somme que va s’appliquer le fameux pourcentage 200 % de la mutuelle. Ainsi, 107 euros + 214 euros = 321 euros.

Sur les 600 euros de devis proposés par votre dentiste vous n’aurez plus alors qu’à payer que 279 euros.

Pour information, cette modalité de calcul n’est pas universelle. Cela peut varier en fonction des mutuelles.

 

Le tableau récapitulatif

Compagnie d’assuranceLe type de contratPourcentage De remboursement
APICILProfil'R dynamique F8 Prestations confort570 %
MGCZen Extra100 % + 400 €
MAELIAPlénitude450 %
Mutuelle du Personnel IBMIBaMéo Sérénité431 %
CNMActilea Neo Niveau 5400 %

 

Le cas des séniors

Pour les personnes âgées, la souscription à une mutuelle dentaire est tout simplement incontournable, car plus vulnérable face à ce genre d’affection.

Les infections bactériennes dans la sphère buccodentaire se multiplient avec l’âge. Cela s’explique le plus souvent par une baisse importante de l’immunité. En effet, avec l’âge, les cellules et les organes censés protéger l’organisme sont moins performants.

Les dents abîmées chez les séniors peuvent devenir une source de complexe auquel cas, l’image envers les autres peut se retrouver altérée... Cette situation est susceptible de provoquer plusieurs problèmes psychologiques comme une réticence à parler ou à sourire. Cela peut donc conduire à un isolement voire même au syndrome de glissement.

 

Conclusion

En résumé, la souscription à une mutuelle dentaire va vous permettre d’être couvert sur certaines interventions partiellement remboursées par la sécurité sociale. Cette souscription vous assure donc de faire des économies et d’adopter les meilleures solutions en cas de problèmes bucco dentaires (détartrage, extraction de dents, pose d’une prothèse, soins orthodontiques).

Veillez toutefois à prendre le temps de bien comparer les offres existantes sur le marché. En effet, elles sont nombreuses et il est difficile de faire un choix. Se référer à nombreux critères comme l’existence d’un plafond pour les remboursements vous aidera dans cette tâche. Pour gagner du temps, utilisez simplement Santors, votre comparateur gratuit.