Accueil > Mutuelle dentaire > Soins dentaires à l'étranger et prise en charge par les mutuelles

Soins dentaires à l'étranger et prise en charge par les mutuelles

Après comparaison, il y a une grande différence de prix pour certains soins. Pour un implant dentaire, par exemple, il faut prévoir en moyenne 2 000 euros en France, si cela coûte moins de 1 000 euros en Hongrie.

Aussi, le faible taux de remboursement des prothèses et les implants dentaires non pris en charge par la Sécurité sociale sont les principales raisons du tourisme dentaire des Français.

Pour vous faciliter l’accès à des soins dentaires de qualité et aux meilleurs prix, consultez le site de Smile Partner, agence française spécialisée dans les soins dentaires à l’étranger.

 

Remboursement par l’Assurance maladie

Les consultations sont remboursées par l’Assurance maladie à hauteur de 70 % en France.  Les tarifs relatifs à la carie, la dévitalisation d’une dent et l’arrachage de dent sont conventionnés, sauf dans le cadre d’un dépassement autorisé pour les consultations. Les dépassements n’étant pas pris en charge par l’assurance maladie, les dentistes et médecins stomatologistes doivent vous en informer au préalable.

Pour les prothèses, les dentistes sont libres de déterminer le prix. Les frais sont remboursés à hauteur de 70 % par l’Assurance maladie. Chaque couronne fixée sur un implant est également remboursé à 70 %.

Le remboursement de soins à l’étranger se fait sur la base des tarifs en vigueur en France.

 

Réaliser les démarches avant le départ à l’étranger

Pour les soins à l’étranger, si vous allez vous rendre en Suisse, dans l’Union Européenne (UE), ou dans l’Espace Économique Européen (EEE), aucune démarche n'est essentielle. Vous n'avez pas besoin de demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

La CEAM certifie que vous bénéficiez d’une couverture auprès de l’Assurance maladie en France. Elle vous permet de vous faire rembourser à votre retour, ou même de ne pas avancer les frais.

Pour les soins réalisés hors d’Europe, vous devez vérifier si le pays a signé un accord bilatéral avec la France. Ces conventions définissant les droits des assurés sociaux à l’étranger vous permettent généralement de bénéficier d’une couverture pour vos soins dentaires. Le cas échéant, les frais sont entièrement à votre charge ou à celui de votre mutuelle.

Avant votre départ, il est conseillé de faire des recherches sur les conditions sanitaires du pays où vous allez effectuer les soins. Vous pourrez ainsi connaître les tarifs en vigueur et ainsi mieux prévoir le budget nécessaire.

 

Remboursement par la mutuelle

Les frais relatifs aux soins dentaires à l’étranger sont souvent élevés. Pour les pays européens, l’Assurance maladie n’en rembourse qu’une partie sur la base des tarifs pratiqués en France. La différence est alors à la charge du patient. Aussi, les soins hors d’Europe sont souvent non pris en charge, ce qui rend avantageux la souscription à une mutuelle.

Les dépassements d’honoraires pour les consultations et les implants dentaires peuvent être pris en charge, dans leur intégralité ou en partie, par une mutuelle ou une complémentaire santé. Le remboursement des implants est généralement fixé à un montant forfaitaire.

 Si vous souhaitez réaliser des soins non pris en charge par la Sécurité sociale à l’étranger, pensez à demander les détails de la couverture à votre mutuelle.

 Au vu des frais de santé élevé pour les soins à l’étranger, il est important de bien choisir sa mutuelle. Pour optimiser les remboursements, n’hésitez pas à demander plusieurs devis et à comparer les offres. Les mutuelles proposent, en effet, diverses formules avec des prestations et des tarifs différents.