Accueil > Mutuelle dentaire > Tout ce qu’il faut savoir sur le traitement orthodontique chez un adulte

Tout ce qu’il faut savoir sur le traitement orthodontique chez un adulte

Qu’est-ce que la malocclusion dentaire ?

Notons au préalable que l’occlusion dentaire normale fait référence à une relation harmonieuse et précise entre les dents au moment de la fermeture des mâchoires. Sans espaces importantes, sans rotations ni chevauchement, les dents doivent être bien positionnées. Autrement, il s’agit d’une malocclusion dentaire !

Traduite par un mauvais alignement des dents, la malocclusion dentaire provient de différents facteurs. D’origine héréditaire ou génétique, des soucis semblables peuvent être aperçus chez plusieurs membres de la famille.

Par ailleurs, les pratiques et mauvaises habitudes de la vie quotidienne peuvent également causer la malposition de dents telles que :

  • Le suçage des doigts,
  • Les problèmes d’obstruction au niveau des voies respiratoires,
  • La mauvaise position de la langue,
  • Le traumatisme ainsi que la perte prématurée des dents suite à un accident ou des maladies des gencives ou d’os.

 

Quel est son impact sur la santé ?

La malocclusion dentaire peut affecter différents aspects dans le cadre de la santé et de l’esthétique. Elle entraîne des problèmes digestifs si vous avez du mal à mastiquer les aliments. Compte tenu du décalage entre les mâchoires, une malocclusion dentaire peut également nuire à la prononciation.

D’autres problèmes peuvent être rencontrés suite à la malocclusion dentaire, notamment :

  • Des problèmes d’articulations,
  • L’usure de l’émail dentaire,
  • La déviation de la mandibule, empêchant la croissance,
  • Le développement normal des dents,
  • Diverses douleurs (maux de tête, migraine, etc.).

Les mâchoires courtes ou étroites affectant le passage de l’air dans les voies respiratoires supérieures, la malocclusion augmente également les risques d’apnée de sommeil ou de ronflement.

 

Quels sont les soins orthodontiques pour adulte ?

L’orthodontie consiste à déplacer ou repositionner les dents par le biais d’un appareil dentaire, afin qu’elles puissent être bien alignées et équilibrées. Les techniques adoptées par l’orthodontiste dépendent de l’âge et du profil des patients.

Chez un adulte qui souhaite suivre un traitement orthodontique, le traitement se base sur le réalignement des dents. Hormis la pose de l’appareil dentaire, d’autres soins plus discrets lui sont proposés selon les corrections dentaires requises.

Si les mâchoires sont déséquilibrées ou si le patient a des dents très endommagées, il peut subir une intervention chirurgicale portant sur les maxillaires.

 

Les différents appareils

Différents dispositifs fixes ou amovibles permettent de repositionner les dents, resserrer les muscles et influencer la croissance des mâchoires. Ces appareils assurent le déplacement de l’os de la mâchoire en exerçant une légère pression sur les dents.

 

Les bagues dentaires

Appelé également appareil dentaire, c’est un dispositif classique parmi les traitements orthodontiques. Considérées comme un appareil fixe, elles sont composées de boîtiers (en céramique, métal ou résine), d’attaches élastiques et d’un arc. Le traitement par les bagues dentaires convient à tout âge.

Elles assurent le réalignement des dents chevauchées, les dents de travers et corrigent la dysfonction temporo-mandibulaire ainsi que la mâchoire mal positionnée. Les boîtiers font office d’ancrage à l’appareil. Les arcs y sont insérés et maintenus par les attaches élastiques.

Le port d’un appareil dentaire exige de fréquentes visites chez l’orthodontiste pour resserrer les bagues. Il convient de s’y rendre au moins tous les six mois.

 

Les appareils dentaires linguaux

Certains patients optent pour un traitement orthodontique lingual pour des raisons esthétiques. Contrairement à l’appareil dentaire classique, cet appareil est invisible, étant donné qu’il se trouve à la face arrière des dents, plus précisément du côté de la langue et du palais.

La pose d’un appareil dentaire lingual est semblable à celle des bagues classiques et nécessite également un suivi régulier par l’orthodontiste. Il est un peu difficile de s’adapter à cet appareil compte tenu de son emplacement. Ce dernier peut même irriter la langue ! Le patient peut, par conséquent, avoir des problèmes d’élocution pendant un certain temps.

 

Les appareils amovibles et les appareils de rétention

À la différence de l’appareil dentaire fixe, l’appareil amovible sert à déplacer les dents. Il est généralement posé avant la mise en place d’un appareil fixe.

Les appareils de rétention sont placés sur les mâchoires supérieure et inférieure après l’enlèvement d’un appareil dentaire fixe. Le patient devra le porter pendant au moins un mois afin de maintenir la nouvelle position des dents.

 

L’entretien durant le port des appareils

Divers soins s’imposent afin d’assurer l’efficacité du traitement ! Côté hygiène, le port des appareils exige le brossage de dents, surtout les gencives et entre dents, deux fois par jour au minimum après le repas.

Il est fortement conseillé d’adopter une alimentation équilibrée et éviter les nourritures sucrées et collantes (gomme à mâcher, bonbons durs, caramel…) au risque de déformer l’appareil ou décoller les bagues. Les consignes de l’orthodontiste doivent toujours être respectées !

 

Combien de temps le traitement dure-t-il ?

La durée du traitement dépend des résultats attendus et du type de l’appareil. Pour le redressement de l’axe des dents dû aux malformations, le traitement ne prendra que six mois environ. Par contre, il peut durer des années s’il agit de l’alignement de toute une arcade ou la correction du décalage entre les deux arcades dentaires.

 

À combien s’élève le coût du traitement orthodontique ?

Le traitement orthodontique s’avère très coûteux ! Le tarif dépend de l’âge du patient et du type d’appareils à poser. Les bagues dentaires sont moins chères que les appareils invisibles compte tenu des équipements nécessaires. Les honoraires varient d’un orthodontiste à un autre.

Il est à noter que le soin orthodontique est remboursé par la Sécurité Sociale pour les patients âgés de moins de 16 ans, soit 193 € par semestre. Les adultes ne bénéficient pas de cette prise en charge. Ainsi, la souscription à une mutuelle s’annonce très utile d’autant que la totalité des soins oscille entre 4 000 à 10 000 €.

Il se peut que le traitement orthodontique ne soit pas inclus dans les soins pris en charge par votre mutuelle. Il est donc préférable d’étudier le contrat avant de signer si vous souhaitez bénéficier de ce type de traitement. Pour éviter de passer des heures à éplucher les contrats, n’hésitez pas à faire appel à un comparateur d’assurances afin d’obtenir les renseignements dont vous avez besoin.