Accueil > Mutuelle dentaire > Tout savoir sur l’appareil dentaire lingual

Tout savoir sur l’appareil dentaire lingual

Qu’est-ce qu'un appareil dentaire lingual ?

Ayant vu le jour aux États-Unis dans les années 70, l’orthodontie linguale consiste à positionner des bagues orthodontiques sur la face interne des dents, à la différence des dispositifs classiques qui sont positionnés sur la face externe.

Notons que les bagues dites vestibulaires étaient, au début, positionnées sur la face interne des dents. De nos jours et grâce à la robotisation et la digitalisation de l’orthodontie, cette technique, au début réservée aux adolescents, a nettement évolué offrant ainsi la possibilité aux adultes de jouir d’une meilleure correction dentaire.

Également vu comme la « technique du futur », l’appareil lingual rend le traitement orthodontique moins contraignant notamment pour les adultes. Ce dernier facilite également la pratique d’autres techniques incluant l’implantologie, la pose d’une prothèse dentaire et la parodontologie.

La durée du traitement varie de 18 à 36 mois. Celle-ci peut cependant s’étendre jusqu’à 4 ans en cas de complications. Notons que la durée du traitement inclut également une période de stabilisation afin de garantir le maintien des résultats.

 

Que corrigent les appareils dentaires linguaux ?

Grâce à la digitalisation, l’appareil lingual peut corriger différents types de malocclusion.

 

La malposition dentaire

Vos dents se chevauchent ou sont mal positionnées ? Sur le plan esthétique, un appareil dentaire lingual vous permet de traiter certaines malpositions dentaires. Soulignons cependant que pour corriger certaines malpositions dentaires, il est indispensable d’en extraire certaines.

 

Les problèmes fonctionnels

Également à visée fonctionnelle, l’orthodontie linguale vise par la même occasion à traiter les troubles de la déglutition, de la mastication, mais également de la phonation.

Comme nous l’avons mentionné ci-haut, le traitement orthodontique lingual peut également être sollicité en amont d’une pose d’une prothèse dentaire ou d’un implant. Ce traitement servira, dans ce cas, à rétablir l’espacement ou l’alignement des dents.

Soulignons que ce traitement orthodontique ne doit pas être appliqué chez les enfants en pleine croissance et dont les dents ne profitent pas d’une surface suffisante pour recevoir ce type de bagues.

 

Les avantages de l'orthodontie linguale

Le premier avantage de l’appareil lingual reste sans aucun doute son côté discret. Entièrement invisible, ce type d’appareil peut avoir une importance majeure chez les adultes occupant des postes dits publics (la vente, l’enseignement, etc.). L’apparition de taches disgracieuses n’est plus à craindre !

Outre sa discrétion, l’orthodontie linguale séduit également par son côté confortable. Les bagues utilisées sont effectivement moins volumineuses. Cet appareil ne gêne donc pas l’élocution et encore moins la mastication. Une période d’adaptation est néanmoins indispensable pour bénéficier de ses avantages, d’autant que cet appareil ne peut être retiré comme les aligneurs amovibles.   

Autre point fort de l’appareil dentaire lingual : ses résultats ! L’orthodontie linguale offre effectivement des résultats semblables à l’orthodontie visible. Performance et esthétique seront donc au rendez-vous grâce à ce traitement révolutionnaire !

 

Les inconvénients du dispositif lingual

Malgré l'avantage esthétique évident des appareils orthophoniques, ces derniers présentent également certains inconvénients, comme n’importe quel appareil dentaire.

L’adaptation fait certainement partie des premiers inconvénients de ce type d’appareil. Certains patients peuvent effectivement zozoter durant les premiers jours du traitement. Quelques blessures légères peuvent aussi apparaître sur la langue à force de se frotter à l’appareil. Rassurez-vous, au bout de quelques semaines, votre langue s’y habituera.

En ce qui concerne l’hygiène dentaire, l’appareil lingual peut rendre le brossage difficile. Ce dernier permet cependant une meilleure hygiène bucco-dentaire par rapport à un simple appareil dentaire.

Le prix peut également rendre certains patients réticents ! Le prix de l’orthodontie linguale se révèle beaucoup plus élevé que celui de la pose d’un appareil classique ou autre traitement invisible, tel qu’Invisalign. De plus, ce traitement est très mal remboursé par la Sécurité sociale.

 

Le coût des appareils orthopédiques linguaux

Le prix varie d'une procédure orthodontique à l'autre. Celui-ci est déterminé en fonction des composants de l'appareil et du travail à effectuer par l'orthodontiste. Pour que la pose soit réussie, l'orthodontiste doit déterminer l’emplacement adéquat du correcteur dentaire.

Notons que le choix de l’emplacement varie également en fonction budget du patient. Cet appareil offre néanmoins un résultat particulièrement satisfaisant.

Il est donc difficile de mettre un prix standard à ce traitement, car les appareils sont conçus de manière à pouvoir être personnalisés. Les coûts peuvent donc varier en fonction :

  • Du prix indiqué par le fabricant,
  • Des frais facturés par l'orthodontiste,
  • Des matériaux utilisés,
  • De la durée du traitement,
  • Du nombre de visites chez un spécialiste.

En prenant compte des différents éléments ci-haut, le coût du traitement se situe entre 1000 et 1500 euros par semestre, soit jusqu’à 4 fois plus cher qu’un appareil classique visible ! La durée influence également le prix du traitement :

  • Pour une durée de 12 mois (1 an), comptez environ 3 000 euros,
  • Sur 18 mois, prévoyez au moins 4 500 euros,
  • Pour un traitement de 24 mois, le montant peut grimper jusqu’à 6 000 euros,

 

Le remboursement des appareils dentaires linguaux

L'orthodontie est un traitement important, mais oublié par la Sécurité sociale. Si le traitement est remboursé sous réserve d’accord préalable avec la caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) pour les individus de moins de 16 ans, la situation se complique pour les adultes.

Une personne de plus de 16 ans peut être remboursée pour un semestre de traitement orthodontique avant une opération traitant les maxillaires. Cette période n'est cependant pas renouvelable ! Le patient doit remplir le formulaire de consentement préalable (formulaire S 3150 ou S 3155) avec son orthodontiste et l'envoyer au chirurgien de la CPAM.

En cas de refus, la Sécurité sociale vous enverra un avis indiquant le motif du refus. Si vous n'avez pas reçu une telle réponse après 15 jours, vous pouvez considérer votre demande comme étant acceptée.

Notons que cet accord n'est valable que pour une période de six mois. Si vous poursuivez votre traitement au-delà de cette période, vous ne serez pas couvert.

 

Comment se faire rembourser avec un meilleur taux ?

Si vous souhaitez porter un appareil dentaire lingual, il est préférable de souscrire à l'avance une assurance orthodontie vous garantissant un remboursement partiel des frais. En arrêtant votre choix sur un contrat complet, vous pouvez être remboursé jusqu’à 70 % ou plus sur la base d'une option tarifaire « de responsabilité », généralement beaucoup plus basse que le coût réel.

Bien qu’étant une solution très efficace, l'orthodontie reste un traitement particulièrement coûteux. Mieux vaut donc se tourner vers un comparateur de mutuelles afin de trouver celle qui vous convient.