Accueil > Mutuelle optique > Remboursement lentilles de contact

Remboursement lentilles de contact

Lentilles de contact : tout ce qu’il faut savoir

Si vous avez des problèmes de vue et que vous ne voulez pas porter de lunettes, vous devez porter des lentilles de contact. Ces dernières se présentent comme des membranes transparentes que l’on pose directement sur la cornée. Elles peuvent tenir à leur place grâce au film lacrymal se trouvant naturellement dans l’œil.

 

Qui aller voir pour se procurer des lentilles de contact ?

Le fonctionnement des lentilles de contact est le même que pour celui des lunettes : leurs formes varient suivant l’importance du trouble visuel à corriger. Dans tous les cas, la seule manière de déterminer si l’on peut ou non porter des lentilles de contact est de consulter un spécialiste des yeux : 

  • Un ophtalmologue : c’est le spécialiste de la santé visuel. Il dispense une large palette de soins d’optiques allant de la prescription de médicaments pour les yeux aux interventions chirurgicales ;
  • Un orthoptiste : sa principale mission est de réaliser des bilans visuels ou de la rééducation ;
  • Un opticien ou opticien lunetier : son métier se concentre sur la conception et l’entretien des équipements optiques, dont les lentilles de contact.

 

Un budget conséquent

Le prix des lentilles de contact varie suivant de nombreux facteurs : 

  • Si l’on se base sur le type de lentilles, le prix d’une paire de lentilles peut aller de 250 à 1200 euros. Les lentilles de couleur, utilisables une seule fois, coûtent entre 7 et 15 euros ;
  • Si l’on se base sur le problème de vue à corriger, le prix d’une paire de lentilles de vue peut aller de 300 à 900 euros.

Les tranches de prix ci-dessus représentent les prix annuels de l’achat de lentilles, elles ne prennent pas en compte l’entretien de l’équipement. Tout cela pour dire que les lentilles sont très chères.

 

Comment choisir vos lentilles de contact ?

Vous avez le choix entre 2 grands types de lentilles : 

  • Les lentilles souples : elles sont les plus courantes et les plus appréciées par le public en raison de leur facilité d’utilisation. Leur durée varie suivant le modèle. Certains ne peuvent durer qu’un jour alors que les modèles les plus sophistiqués, un an ;
  • Les lentilles rigides : elles sont plus perméables à l’oxygène et conviennent plus aux personnes ayant un problème de sécheresse oculaire. Leur durée peut aller de 1 à 2 ans. C’est pour toutes ces raisons qu’elles sont plus chères que les lentilles souples.

Ces deux types de lentilles se déclinent en 3 classes suivant l’usage :

  • Lentilles correctrices : elles sont utilisées pour corriger un problème de vue (myopie, presbytie…) ;
  • Lentilles thérapeutiques ou lentilles pansement : on les utilise pour accélérer la guérison de certaines affections de la cornée (œdème de la cornée, dystrophie antérieure de la cornée…) ;
  • Lentilles cosmétiques : elles ne sont conçues que pour modifier l’apparence de l’œil ou pour cacher un dommage de l’iris. Malgré tout, il existe de nombreux modèles de lentilles cosmétiques proposant des fonctions correctrices ou thérapeutiques.

 

Lentilles de contact : comment se passe le remboursement ?

L’Assurance maladie ne prend en charge qu’une partie des dépenses en rapport aux lentilles de contact :

 

Remboursement de vos consultations

Le taux de remboursement par l’Assurance maladie des consultations réalisées auprès des spécialistes du secteur 1 est de 70 % de sur la base du Tarif de Convention. Attention, si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant, le taux de remboursement passera à 30 % du tarif conventionnel.

La prise en charge ne passera à 100 % que si vous bénéficiez d’une Couverture Maladie Universelle (CMU) ou d’une bonne complémentaire santé.

 

Remboursement de vos lentilles de contact

L’Assurance maladie ne rembourse les lentilles de contact que si vous êtes atteints des pathologies oculaires suivantes : 

  • Astigmatisme irrégulier ;
  • Myopie égale ou supérieure à 8 dioptries ;
  • Strabisme accommodatif ;
  • Aphakie ;
  • Anisométropie à 3 dioptries non corrigeables par des lunettes ;
  • Kératocône.

Le taux de remboursement est de 60 % calculé sur la base d’un forfait annuel de 39,48 euros par œil appareillé, soit 23,7 euros par œil.

 

Remboursement des lentilles de contact : pensez à souscrire une mutuelle de santé

Vous aurez sans doute remarqué que le régime de remboursement proposé par la Sécurité Sociale est très faible par rapport aux dépenses réelles engagées pour l’achat de lentilles de contact. Pour protéger vos finances, il est fortement conseillé de souscrire une mutuelle santé optique.

 

Comment choisir votre mutuelle ?

Il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux contrats de mutuelle santé. En fait, il y en a tellement que choisir peut très vite devenir un vrai casse-tête. Avant de souscrire, il faut avant tout vérifier si la lentille que vous devez utiliser est remboursée par l’Assurance maladie. Vous devez également faire attention à divers éléments de votre contrat de mutuelle, dont le taux de remboursement, l’étendue des garanties…

 

Comment se faire rembourser vos lentilles de contact par votre mutuelle ?

Demander le remboursement de vos lentilles de contact auprès de votre mutuelle est très simple. Il vous suffit pour cela de : 

  • Vérifiez si votre contrat rembourse les lentilles de contact ainsi que les conditions du remboursement ;
  • Envoyez par la suite à votre mutuelle une ordonnance de lentille de vue récente (pas plus de 3 ans) ;
  • Enfin, après l’achat de vos lentilles, envoyez la facture à votre mutuelle.

Normalement, vous devriez être remboursé en seulement quelques jours.

Pour conclure, si vous tenez à porter des lentilles de contact, n’hésitez surtout pas à souscrire une mutuelle santé pour minimiser les dépenses y afférentes. Et si vous avez du mal à choisir une mutuelle, passez par Santors, c’est un comparateur d’assurance performant qui propose un service de qualité assuré par des conseillers en assurance hautement expérimentés.