Accueil > Mutuelle santé > Comment obtenir le remboursement des actes de chiropraxie ?

Comment obtenir le remboursement des actes de chiropraxie ?

La chiropraxie : en quoi consiste-t-elle ?

La chiropraxie, également connue sous l’appellation « chiropratique », fait partie de la médecine non conventionnelle. Il s’agit d’une nouvelle pratique en France, mais très populaire dans le monde anglo-saxon. Cette pratique consiste à traiter et soigner les maux du dos et des articulations en manipulant la colonne vertébrale et les membres du patient.

Le ministère de la santé a reconnu officiellement la chiropraxie en 2002. Le statut de chiropraticien a été reconnu 11 ans plus tard par le décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011. Depuis, les chiropracteurs exercent en toute légalité leur métier.

Pour devenir docteur en chiropraxie, six ans d’études après le baccalauréat sont nécessaires. Les chiropracteurs se regroupent au sein de l’Association française de chiropraxie (AFC) et sont enregistrés auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ils ont un numéro ADELI, intégré dans un système national, et qui sert de numéro de référencement des professionnels de santé.

Les informations données par l’AFC indiquent qu’il y a actuellement 700 chiropracteurs en France. Ils sont autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales et cervicales sans l’avis préalable d’un médecin.

 

À qui s’adresse la chiropraxie ?

Tout le monde, sans restriction,  peut consulter un chiropracteur dès lors qu’il souhaite soigner ses maux de dos. Il faut noter que l’AFC recommande particulièrement cette thérapie à certaines catégories de personnes : les enfants, les femmes enceintes, les sportifs et les personnes âgées.

Comme mentionné ci-dessus, le chiropraticien traite et manipule généralement :

 

Les enfants 

Même les enfants en bas âge sont inclus dans cette catégorie de patients. Les séances de chiropractie soulagent la douleur et les autres symptômes physiques. En outre, les nouveau-nés présentent parfois une ou plusieurs subluxations vertébrales. Il s'agit d'un dysfonctionnement biomécanique et neurologique d'une articulation de la colonne vertébrale, qui entraîne à la fois une mobilité articulaire anormale et une distorsion des signaux nerveux échangés entre le corps et le cerveau, ce qui se traduit en théorie par une diminution de la capacité du corps à se réguler, s'harmoniser, s'adapter et se guérir. Certaines thèses encore à démontrer relient cette hypersensibilité à une naissance par césarienne. À la suite de ces dysfonctionnements, l'enfant peut avoir des problèmes de sommeil et de digestion, souvent accompagnés de coliques ou de reflux. Chez les nouveau-nés, les mêmes symptômes mais souvent accompagnés de pleurs inexpliqués et d'un refus d'allaitement. 

 

Les femmes enceintes

Le chiropraticien s'occupe de la santé et du bien-être des femmes enceintes et de leur bébé à naître. Il cherche à améliorer leur vie quotidienne jusqu'à l'accouchement, en toute confiance et en toute sécurité.          Les séances ont pour objectif de permettre une grossesse facile à la femme et la préparer à un accouchement sans complications.

En effet, la femme enceinte subit des changements au niveau de son corps et de sa santé pendant la grossesse, avec des douleurs dorsales relativement fréquentes. La chiropratique cherche à réduire ce problème de douleurs lombaires.

Comme la prise d'analgésiques est risquée, voire dangereuse, pour la mère et le bébé, la chiropratique est une alternative qui s'offre à elle. Bien que les douleurs dorsales soient un processus naturel chez les femmes enceintes, la plupart du temps, elles peuvent entraîner d'autres dysfonctionnements et pourraient compromettre la santé de la mère et du bébé.

En outre, dans le cas d'un bébé en position "cul-de-sac", c'est-à-dire avec la tête relevée, le chiropraticien peut intervenir pour changer la position du bébé. Outre les douleurs lombaires, la chiropratique soulage également les maux de tête, les jambes lourdes et la sciatique.

 

Les personnes âgées

Les muscles, les os et les articulations s'affaiblissent avec l'âge. La chiropratique est une alternative qui permet en théorie d’anticiper la douleur et traiter les dysfonctionnements métaboliques. Tout d'abord, le stress mécanique, les problèmes musculaires et squelettiques tels que l'arthrose, l'arthrite, la dégénérescence de la colonne vertébrale, les rhumatismes et bien d'autres. En effet, ce type de troubles génère non seulement des douleurs mais aussi des dysfonctionnements comme mentionné ci-dessus.

Ensuite, le chiropraticien intervient pour améliorer la mobilité des personnes âgées. Grâce à cette pratique, il a la possibilité d'anticiper les troubles physiques du patient. Après quelques séances de chiropratique, le patient peut retrouver force et énergie et regagner en autonomie pour certains gestes quotidiens.

Là encore, le chiropraticien cherche à améliorer la qualité de vie des personnes âgées, car la pratique contribue en théorie à la réduction du stress, à l'amélioration du sommeil et de la santé mentale. En résumé, les bénéfices des soins chiropratiques chez les personnes âgées peuvent être considérables.

 

Exemple d'une maladie traitée par la chiropratique

La chiropratique traite également les tendinites. Cette inflammation est due à une blessure ou à une dégénérescence du tendon. Elle se manifeste généralement par une tendinose, une déchirure et une péritendinite.  Les tendinites sont souvent causées par une atrophie et un traumatisme et parfois par de l'arthrite, une infection ou une maladie congénitale.

En cas de fièvre inexpliquée, de douleurs persistantes ou de rougeurs au niveau du tendon, il est toutefois important de consulter un médecin plutôt qu’un chiropraticien.

 

Comment se pratique la chiropraxie ?

Avant de manipuler le patient, le chiropracticien lui demande préalablement de passer quelques examens médicaux, tels que des analyses sanguines, une radiographie, ou encore un scanner. Il fait également le bilan de l’état général de santé du patient et ses antécédents médicaux.

Par palpation, le chiropracteur procède ensuite à la recherche du dysfonctionnement et localise les zones de tension. Quand celles-ci sont identifiées, il commence à manipuler le patient par le biais des techniques suivantes : 

 

Les exercices thérapeutiques 

Certains patients disent que ce type d’exercice a les mêmes effets qu’un antidouleur, en évitant également les rechutes. Ils peuvent s’avérer efficaces pour soulager les douleurs des vertèbres ; 

 

La physiothérapie 

Cela consiste à appliquer du chaud et du froid ou à utiliser des ultrasons sur les parties tendues. Le chiropracteur utilise cette technique pour détendre les zones tendues avant de les manipuler ; 

 

La manipulation vertébrale 

En cas de blocage, pour permettre à l’articulation de retrouver sa mobilité, cette technique est utilisée en donnant un coup sec et unique. Cela permettra en théorie par la même occasion de diminuer la douleur ressentie par le patient ; 

 

Les conseils 

Les conseils du chiropracteur sont tout aussi importants que les manipulations, car ils permettent d’accroître l’effet de la thérapie. Il propose des conseils sur les postures à adopter que ce soit au travail ou sur le lit, ainsi que la meilleure manière de se pencher et de soulever les objets lourds pour éviter de se blesser ; 

 

La mobilisation des articulations 

Cette technique consiste à travailler sans forcer les muscles ou tendons touchés. Le chiropracteur applique des mouvements répétitifs en rotation et redresse l’articulation afin de la maintenir dans sa position initiale.

 

La chiropractie avec ou sans craquements

Il est intéressant de savoir aussi qu’un chiropraticien ne prescrit ni chirurgie ni médicaments. La pratique se fait uniquement par manipulations. Les séances chiropratiques peuvent être divisées en deux catégories

 

La chiropratique sans craquements 

une séance chiropratique ne donne pas nécessairement lieu à une cavitation, c'est-à-dire des manipulations avec craquements. Les chiropraticiens ne pratiquent pas la cavitation sur les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les patients qui ont récemment eu un accident ; 

 

La cavitation chiropratique ou chiropratique avec craquements 

Il est possible d'entendre un craquement lors des soins prodigués par le chiropraticien. Cependant, ce craquement est un phénomène naturel qui n'est ni dangereux ni douloureux. Au contraire, c'est le signe qu'il n'y a pas de dysfonctionnement articulaire ou musculaire.

L'ajustement chiropratique est une procédure thérapeutique dans laquelle la force, la direction, la profondeur et la vitesse sont contrôlées. Il peut être pratiqué sur les articulations de la colonne vertébrale ainsi que sur toutes les articulations du corps humain. Il vise à rétablir et à maintenir un mouvement optimal des articulations, à rétablir le bon fonctionnement des muscles, des tendons et des ligaments, et à réduire la douleur en permettant à votre système nerveux de mieux fonctionner.

L'un des avantages de consulter un chiropraticien est qu'il fournit des conseils sur certains gestes quotidiens à adopter, tels que les compléments alimentaires, l'exercice physique adapté au patient, une alimentation saine et bien d'autres.

 

Le prix de la consultation

Quand il s’agit d’un parcours de soins coordonnés, le patient peut consulter directement un chiropracteur sans passer par l’intermédiaire de son médecin traitant. Dans la mesure où chaque chiropracteur travaille indépendamment, il pratique sa propre grille tarifaire selon les services proposés. Le prix d’une consultation peut ainsi varier d’un praticien à un autre. Il faut aussi noter que dans le cas d’une chiropraxie pratiquée par un praticien travaillant pour le compte d’un établissement de chiropraxie, le tarif est celui pratiqué par l’établissement.

Les chiropraticiens, comme d'autres praticiens tels que les ostéopathes, les kinésithérapeutes et les podologues, sont libres de fixer leurs propres honoraires. En France, les soins chiropratiques ne sont pas non plus couverts par la Sécurité sociale, car cette pratique fait partie de la médecine non conventionnelle. Toutefois, le chiropraticien peut accepter ou non d'être couvert par les mutuelles. Tant qu'il collabore avec ces structures, il y a certaines règles à respecter dans l'accord pour le remboursement.

Voici un barème de remboursement annuel de certains services (ostéopathes, pédicures, podologues, acupuncteurs, chiropracteurs, étiopathes et homéopathes) proposés par certaines mutuelles.

  

Mutuelle santé

Taux de remboursement annuel / assuré

Néoliane  

jusqu’à 150€

Solly Azar  

jusqu’à 140€

ASAF AFPS  

jusqu’à 350€

ALPTIS  

jusqu’à 125€

APRIL  

jusqu’à 250€

CEGEMA  

jusqu’à 150€

 

Un rappel au sujet de la prise en charge

La sécurité sociale ne prend en charge ni les consultations, ni les traitements effectués lors d’une séance de chiropraxie, puisque cette dernière est classée comme médecine non conventionnelle. Toutefois, il existe un moyen de se faire rembourser sur les dépenses occasionnées : par le biais de votre mutuelle. Le montant de remboursement varie en fonction du contrat. Le patient doit donc vérifier auprès de sa mutuelle santé s’il peut être remboursé (en partie ou en totalité) ou pas.

 

Comment trouver une mutuelle avec remboursement de la chiropraxie

Vous résidez en France et vous devez consulter un chiropraticien, mais vous hésitez en raison du tarif potentiellement élevé ? Tout d'abord, sachez que beaucoup de chiropraticiens collaborent avec les mutuelles de santé pour satisfaire les besoins de leurs clients. Ensemble, ils établissent un barème de remboursement en fonction des honoraires et du nombre de séances effectuées par le patient/assuré. Le remboursement des soins chiropratiques est alors conditionné par cet accord de partenariat entre les deux entités. Vous avez donc la possibilité de choisir votre chiropraticien puis votre mutuelle selon les modalités de remboursement proposées par cette dernière.

Mais comment trouver une mutuelle qui rembourse les soins non conventionnels, tels que la chiropraxie ? Santors, le comparateur de mutuelles de santé en ligne, est là pour vous aider à trouver une formule qui réponde à vos exigences. Pourquoi pas réaliser un devis dès maintenant ?