Accueil > Mutuelle senior > Mutuelle santé > Consultation chez un psychologue : quelle prise en charge par les mutuelles ?

Consultation chez un psychologue : quelle prise en charge par les mutuelles ?

Que signifie-t-on par “trouble mental” ?

Par définition, les troubles de santé mentale impliquent un mal-être au niveau émotionnel, psychologique ou relationnel. Ils touchent généralement les adolescents et adultes, mais peuvent également affecter les enfants. Les facteurs qui déclenchent ce mal-être sont relativement souvent  :

  • un événement marquant, voire traumatisant (accident, deuil…),
  • un problème relationnel (traumatisme pendant l’enfance, vie de couple, scolarité, milieu professionnel, violences conjugales ou sexuelles…).

Les personnes souffrant d’une pathologie chronique, comme le cancer, le diabète, la maladie cardiaque, sont également susceptibles d’être atteintes d’un trouble mental. Dans ce cas, le trouble mental peut affecter leur santé physique et générer des douleurs physiques.

 

Les symptômes

Les problèmes d’ordre psychologique se manifestent par différents aspects, notamment :

  • la dépression : le trouble de la santé mentale le plus courant, elle se traduit par un changement d’humeur, un manque de concentration et d’appétit, des insomnies, voire dans les cas les plus graves des idées suicidaires,
  • la paranoïa,
  • l’anxiété chronique,
  • des crises d’angoisse,
  • des phobies.

Malheureusement, bien des personnes atteintes d’un trouble mental hésitent à consulter un spécialiste de peur d’être jugé ou critiqué par leurs proches. Certains peuvent faire appel à un membre de la famille ou un ami pour confier leurs soucis et obtenir du réconfort. Cela représente déjà un premier pas important. Il se peut aussi qu’ils dissimulent leurs problèmes et cherchent à les régler par eux-mêmes.

Le soutien de l’entourage est une aide précieuse pour les personnes en souffrance. Malheureusement,  il ne suffit pas toujours… Et c’est sans parler de tous ceux qui n’osent pas faire part de leurs problèmes, au risque de les voir s’aggraver et d’enfermer la personne dans un sentiment d’isolation. Dans ce cas, il devient essentiel de faire appel à un professionnel de la santé mentale.

 

Consulter un « psy »

Les thérapeutes sont des personnes formées à écouter et comprendre vos problèmes pour ensuite vous proposer des solutions à long terme. Cependant, il vaut mieux faire attention sur le choix du « psy », car des différences existent au niveau des spécialisations et des disciplines.

 

Le psychiatre

Contrairement au psychologue, le psychiatre a effectué des études en médecine suivies d’une spécialisation en psychiatrie. Ce spécialiste traite les maladies mentales ainsi que les troubles psychiques par le biais d’une approche médicale et à travers des diagnostics psychiatriques et une psychothérapie. Par la suite, un traitement médical (psychotropes, anxiolytiques, antidépresseurs, stabilisateurs d’humeur) peut être prescrit au patient. S’il le juge nécessaire, le psychiatre peut également faire hospitaliser la personne en souffrance.

 

Le psychologue

Il s’agit d’un spécialiste n’ayant suivi aucune formation en médecine. Professionnel diplômé, le psychologue a suivi une formation universitaire relative au soutien et fonctionnement psychologique dont l’étude des comportements, l’image de soi, la gestion des relations et des émotions vis-à-vis des autres.

Très à l’écoute, le psychologue vise à comprendre la situation d’un patient, quel que soit son âge, pour l’aider à trouver à nouveau un sens à la vie et se sentir mieux sans prescription médicamenteuse.

Il travaille à partir de dialogue et de conseils pour trouver des solutions à travers des approches thérapeutiques, à partir d’une évaluation et de tests visant à aborder les différents aspects de la personnalité.

Toutefois, il faut rester vigilant face au choix de son psychologue. Vérifiez toujours les références du spécialiste, en sachant que son diplôme doit être reconnu par la loi.

 

Le psychanalyste

Le psychanalyste se base sur la méthode psychanalytique en explorant l'inconscient du patient pour les aider à résoudre les difficultés psychologiques.

Il existe deux types d’analyse :

  • La cure psychanalytique, ou psychanalyse traditionnelle, qui consiste à remonter les souvenirs refoulés à partir de l’exploration de l’inconscient, afin de comprendre les conflits inconscients et régler les troubles. Cette approche peut durer plusieurs années à raison d’une à trois séances par semaine.
  • La psychothérapie d’inspiration analytique qui repose sur la diminution ou la disparition des symptômes d’un trouble psychique. Ce processus aide également le patient à mieux s’adapter à la vie sociale. La durée de la thérapie est plus courte.

Attention, certaines personnes mal intentionnées peuvent prétendre être des psychanalystes professionnels et réclamer des honoraires exorbitants. Ainsi, il est important de se renseigner sur les compétences et la formation de votre psychanalyste potentiel afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute doit avoir suivi une formation universitaire de 5 ans, tout comme le psychologue, et être inscrit au registre national afin de pouvoir exercer.

Sa zone d’intervention est assez large. Elle traite les troubles psychosomatiques, psychologiques et sociaux, c’est-à-dire les problèmes auxquels l’on fait face quotidiennement, tels que les traumatismes, les problèmes de couple, les phobies ou encore le deuil).

Le psychothérapeute utilise des techniques variées, telles que les thérapies cognitives et comportementales, le psychodrame, la thérapie analytique ou la thérapie de groupe. Tout comme le psychologue, il ne peut prescrire des médicaments.

 

Qu’en est-il des tarifs ?

Avant d’entamer une psychothérapie, il est nécessaire de se renseigner auprès de votre praticien au sujet de ses tarifs. Il est également important de vous informer quant aux formations qu’il a suivi afin de vous assurer d’avoir affaire à une personne sérieuse et fiable.

Les tarifs des psychiatres conventionnés dépendent de leur secteur et varient selon le parcours de soins coordonnés. Les consultations en psychiatrie auprès d’un médecin conventionné sont remboursées en partie par la Sécurité sociale.

Les tarifs des autres thérapeutes libéraux varient en fonction du professionnel : 

  • Les honoraires d’un psychologue pour une séance de 30 à 60 minutes se situent aux alentours de 60€. Cependant, pour les patients ayant des ressources financières limitées, certains psychologues proposent une consultation gratuite lors du premier rendez-vous. N’hésitez pas à poser la question.
  • Les tarifs des psychanalystes peuvent varier entre 60 et 80€ , voire plus,
  • Quant au psychothérapeute, les honoraires peuvent varier entre 40 et 70€.

Les consultations auprès d’un psychologue, psychanalyste ou psychothérapeute ne sont malheureusement remboursées ni par la Sécurité sociale, ni dans la plupart des cas par les mutuelles santé, sauf si le thérapeute exerce au sein d’un centre médico-psychologique tout en respectant un parcours de soins coordonnés.

 

La santé mentale et les mutuelles

Avant tout, il convient de rappeler la différence entre Sécurité sociale et mutuelle ou complémentaire santé. La Sécurité sociale est obligatoire pour tous. Elle rembourse une partie des dépenses en matière de santé d’une personne en fonction d’une base de remboursement établie. Ces dépenses peuvent concerner les médicaments, les soins dentaires, optiques ou auditifs, les consultations, l’hospitalisation avec transport médical, les diverses chirurgies, ainsi que les cures thermales pour les personnes atteintes d’une affectation longue durée (ou ALD).

La mutuelle ou complémentaire santé, elle, rembourse la partie non prise en charge par la Sécurité sociale. Cette partie est appelée « ticket modérateur ».  La souscription d’une mutuelle n’est pas obligatoire, mais demeure néanmoins très importante, car elle permet à l’assuré de bénéficier du remboursement intégral d’une bonne partie de ses frais de santé.

Le ticket modérateur ne s’applique pas dans certaines situations, comme les interventions chirurgicales importantes, l’hospitalisation dépassant une durée de 30 jours et tous les soins liés à la grossesse. Le montant varie de la nature du soin et le type de médecin traitant. Si vous avez affaire à un médecin non conventionné, vous aurez une plus grande partie des frais à votre charge.

 

Comment fonctionne la souscription d’une mutuelle ?

Afin de bénéficier la meilleure protection possible, il est important de bien suivre les démarches lors de la souscription de la mutuelle. Il est à noter que l’assuré doit choisir le type de remboursement suivant ses besoins spécifiques et le type de spécialiste qu’il souhaite consulter (médecins doux, soins orthodontiques, les soins optiques, soins d’hospitalisations, soins médicaux). La cotisation variera bien entendu en fonction de la prise en charge souhaitée par l’assuré.

 

Bien choisir sa mutuelle

Étant donné la multitude des compagnies d’assurances sur le marché, il est essentiel de bien comparer les offres proposées afin de dénicher celle qui vous correspond le mieux. Comment s’y prendre ? La réponse est simple : en faisant appel à un comparateur de mutuelle santé en ligne. Une fois votre mutuelle sélectionnée, il suffira de remplir un formulaire où vous seront demandés :

  • les informations personnelles vous concernant (nom et prénom, âge, sexe, situation professionnelle, lieu de résidence, montant de revenus, niveau de prise en charge pour les différentes postes de santé, ayant droits inscrits sur le contrat),
  • le numéro de la sécurité sociale inscrit sur votre carte vitale
  • le numéro de caisse d’affiliation.

Généralement, les compagnies d’assurances proposent des offres en fonction de votre tranche d’âges (jeune, famille et senior). Outre les informations requises, il se peut que les compagnies demandent les antécédents médicaux ainsi que des informations au sujet de votre hygiène de vie (pratique sportive, tabagisme, alimentation), surtout en ce qui concerne les personnes âgées de plus de 55 ans. Ce afin d’estimer les tarifs du contrat et déterminer les risques à couvrir.

 

Les délais de remboursement et de carence

Le niveau de base pour une mutuelle de santé est de 100% correspondant au remboursement intégral du ticket modérateur suivant l’acte médical. Les dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par toutes les mutuelles : si vous souhaitez bénéficier de leur remboursement, il faudra choisir une formule spécifique. Le versement se fera à la suite du premier remboursement de la sécurité sociale, avec des durées variables en fonction de la mutuelle.

Le délai de carence correspond à la durée de la non-application des garanties stipulées dans le contrat. Il varie en fonction des contrats et des postes de santé, et peut durer de un à trois mois. Certaines mutuelles n’exigent pas le délai de carence, raison pour laquelle il est important de se renseigner sur ce détail.

 

Les aides financières à la souscription

Il est possible que les fonctionnaires territoriaux (grâce à leur employeur) et les personnes ayant des revenus limités puissent bénéficier d’aides pour financer la souscription d’une mutuelle.

Les dossiers doivent comporter un formulaire dûment rempli ainsi que les justificatifs exigés et être envoyés à la Caisse d’Assurance maladie à laquelle le demandeur est affilié. Ladite aide est valide pendant un an et doit être renouvelée dans les mois précédant l’échéance.

 

Envie de changer de mutuelle ?

Il est tout à fait possible de changer de mutuelle tout en respectant les conditions concernant la résiliation du contrat. La demande de rupture de contrat doit correspondre à la date de son effectivité pour être validée sans engagement de frais. En cas de force majeure (souscription à une mutuelle d’entreprise obligatoire, déménagement ou départ à la retraite), une résiliation anticipée peut être effectuée.

Lorsque l’on envisage d’entamer une psychothérapie, la question du coût est malheureusement à prendre en compte. En effet, seules les consultations auprès d’un psychiatre sont prises en charge (en partie) par la Sécurité sociale. Afin de vous donner plus de liberté au niveau du choix de votre thérapeute, n’hésitez pas à vous tourner vers les mutuelles proposant un remboursement partiel ou intégral des frais de consultation chez un psychologue. Santors vous aide à identifier la formule qui vous correspond le mieux : réalisez un devis dès maintenant.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Point sur le remboursement des frais d'imageries médicales

Capital pour le diagnostic et le suivi de certaines maladies, l'imagerie médicale coûte chère. S…

Quel est le prix d’une consultation chez un médecin généraliste ?

Faites la différence entre les tarifs conventionnés et remboursés en fonction du statut du médec…

A quoi sert le numéro de sécurité sociale : attribution et utilité ?

Pourquoi avoir un numéro de sécurité sociale ? Comprendre sa signification. Nous avons décrypté …

Les vaccins obligatoires pour les enfants et les personnes âgées

Grippe, pneumonie, zona, DTPolio, ... Faites le point sur les vaccins obligatoires aujourd'hui e…

Soins dermato : pathologies, soins et prise en charge par votre mutuelle

Vous souffrez de démangeaison, tâches, lésions, ... ? Pensez à consulter un dermatologue. Au pré…

Remboursement des frais de consultation chez un podologue

Vous êtes diabétique, vous souffrez de douleurs aux pieds ? Faites le point sur les garanties de…

Apprenez le vocabulaire de l'assurance santé de A à Z ! Apprenez le vocabulaire de l'assurance santé de A à Z ! Télécharger gratuitement mon glossaire