Accueil > Mutuelle senior > Mutuelle santé > Mutuelle pour les enseignants : souscription, privé/public, remboursement

Mutuelle pour les enseignants : souscription, privé/public, remboursement

Pourquoi souscrire une mutuelle santé enseignant ?

Tous les enseignants, qu’ils soient fonctionnaires, contractuels ou stagiaires doivent disposer d’une assurance santé. Toutefois, souscrire une mutuelle santé n’est pas une obligation pour les professionnels.

Ces derniers peuvent parfaitement se contenter des garanties proposées par l’Assurance maladie obligatoire. Mais si la prise en charge proposée pour les soins spécifiques (les soins dentaires, l’hospitalisation ou encore les soins optiques) n’est pas complète, ils seront bien contraints de payer les différences de leur poche.

En choisissant de souscrire une complémentaire santé, l’assuré profite d’une couverture médicale plus large. La mutuelle santé prend en charge les frais médicaux spécifiques comme les dépassements d’honoraires ou encore le ticket modérateur.

La souscription de ce genre de formule est donc vivement recommandée. Bien sûr, le choix des garanties et des options dépendra des besoins et des envies de chacun.

Avec une complémentaire santé individuelle par exemple, l’enseignant pourra aussi assurer sa famille. Il ne sera pas contraint d’inscrire ses proches à la sécurité sociale obligatoire des fonctionnaires puisque sa complémentaire santé personnelle peut prendre en charge leurs frais de santé.

 

La souscription à une mutuelle santé : obligatoire pour les enseignants du privé ?

Tous les enseignants du secteur privé doivent profiter d’une mutuelle de groupe souscrite par l’établissement employeur. Dans ce cas, la couverture santé est généralisée, selon les termes de l’accord inter branche EPP créé le 18 juin 2015 et mise en application depuis le 1er janvier 2016. La législation précise qu’il s’agit d’une obligation que tous les établissements employeurs doivent respecter.

Si l’enseignant présente un cas de dispense, il doit profiter de la mutuelle obligatoire adaptée aux personnels-cadres et non-cadres. Avec cette couverture supplémentaire, une partie (soit 50 %) de la cotisation que l’enseignant doit payer sera à la charge de son employeur. Le professionnel bénéficie également de la garantie « panier de soins » qui lui permet de profiter d’une prise en charge de base.

Bien évidemment, il pourra toujours souscrire une couverture complémentaire pour une meilleure prise en charge de ses frais de santé. Il convient de noter que, s’il le souhaite, l’enseignant du privé peut demander à être dispensé de la mutuelle santé de l’établissement employeur.

 

Mutuelle santé enseignant : zoom sur les prises en charge

La souscription d’une mutuelle dédiée permet à l’enseignant de profiter de nombreux avantages. Selon la formule choisie, le professionnel peut bénéficier d’une prise en charge partielle ou intégrale. La garantie peut se porter sur les soins courants, mais aussi sur les soins particuliers tels que les soins dentaires et les soins d’optique. La mutuelle santé peut également intervenir en cas d’hospitalisation.

 

Complémentaire enseignant : comment faire le bon choix ?

Il est toujours important de définir ses attentes et ses besoins pour trouver la mutuelle santé la plus adaptée. Certains problèmes de santé courants ou chroniques peuvent nécessiter un suivi ou une intervention particulière qu’une formule classique ne peut pas couvrir. Par ailleurs, la situation personnelle de l’enseignant (marié, célibataire, avec ou sans enfant) peut aussi être un élément déterminant.

Il faudra également connaître les niveaux de remboursement applicable à toutes les dépenses de santé qui peuvent survenir ainsi que la valeur maximale des cotisations. Dans tous les cas, la bonne pratique consistera à miser plus sur la qualité des prises en charge que sur le montant des cotisations. Les possibilités d’avance de frais et les formalités d’adhésion font également partie des critères de choix à prendre en considération.

Les mutuelles actuelles appliquent ce qu’on appelle un système de télétransmission. Ce dispositif permet de profiter d’un remboursement beaucoup plus rapide. Cette caractéristique peut donc faire partie des critères de la complémentaire idéale. Enfin, il est aussi important de s’assurer de la qualité des services proposés (application, espace de gestion, etc.).

 

Comment souscrire une mutuelle santé enseignant ?

Si le futur assuré a pris le temps de définir ses besoins, il peut tout de suite procéder à la souscription. Il peut commencer par confronter les offres disponibles en utilisant un comparateur. Ce support comparatif lui permettra de faire le point sur les différents contrats proposés et la qualité de la prise en charge (garanties proposées, options, conditions pour contrat collectif obligatoire, ayant droit, tarifs et autres). Il peut ensuite directement rechercher et contacter l’organisme assureur dont l’offre correspond à ses attentes.

La souscription d’une mutuelle santé peut se faire entièrement en ligne via le site de l’organisme. Un formulaire sera mis à la disposition du futur assuré afin qu’il puisse renseigner toutes les informations requises. Il lui sera ensuite demandé de transmettre tous les documents nécessaires (RIB, attestation de radiation en cas de résiliation de mutuelle, etc.).

 

Mutuelle enseignant : quel prix ?

La valeur des cotisations sera établie en fonction du revenu de l’enseignant. Dans la majorité des cas, la cotisation sera calculée selon la base brute fiscale N -2. La valeur de la cotisation variera donc de 1.67 % à 3.30 % pour la formule initiale. Elle peut représenter jusqu’à 4 % du revenu avec la formule intégrale (l’assuré a plus de 60 ans).

Bien sûr, les modalités de calcul peuvent varier d’un organisme à l’autre. Quoi qu’il en soit, il se peut que les garanties de prévoyance soient associées aux garanties santé afin de déterminer le tarif. Et dans le cas où l’enseignant décide de souscrire à la mutuelle classique, la valeur des cotisations sera définie en fonction des garanties choisies, du taux de remboursement et du nombre de personnes prises en charge.

En utilisant un comparateur, le futur assuré devrait pouvoir avoir une idée assez précise des prix proposés. À titre d’information, le coût d’une mutuelle enseignant peut varier de 3 € par mois à 100 € selon les garanties souscrites.

 

La procédure pour se faire rembourser

La mutuelle est une solution complémentaire qui va prendre en charge une partie des soins à la charge de l’assuré après le remboursement de l’Assurance maladie. La Sécurité sociale sera donc un passage obligatoire. Si l’enseignant dispose d’une carte Vitale, les informations sur sa situation de santé et les soins procurés seront automatiquement transmises aux services concernés. Dans le cas contraire ou si le médecin ne possède pas l’équipement nécessaire, la feuille de soins (et une copie de l’ordonnance) devra être envoyée à la caisse d’Assurance maladie concernée.

Après le remboursement de l’Assurance maladie, la complémentaire santé prendra en charge le ticket modérateur en remboursant tout ou une partie de la somme selon la formule souscrite. Actuellement, avec le système de télétransmission, le remboursement s’effectue de façon rapide et automatique. Dans le cas où la complémentaire n’est pas reliée par ce dispositif, l’assuré devra lui-même transmettre le relevé de remboursement envoyé par la Sécu.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Point sur le remboursement des frais d'imageries médicales

Capital pour le diagnostic et le suivi de certaines maladies, l'imagerie médicale coûte chère. S…

Quel est le prix d’une consultation chez un médecin généraliste ?

Faites la différence entre les tarifs conventionnés et remboursés en fonction du statut du médec…

A quoi sert le numéro de sécurité sociale : attribution et utilité ?

Pourquoi avoir un numéro de sécurité sociale ? Comprendre sa signification. Nous avons décrypté …

Les vaccins obligatoires pour les enfants et les personnes âgées

Grippe, pneumonie, zona, DTPolio, ... Faites le point sur les vaccins obligatoires aujourd'hui e…

Soins dermato : pathologies, soins et prise en charge par votre mutuelle

Vous souffrez de démangeaison, tâches, lésions, ... ? Pensez à consulter un dermatologue. Au pré…

Remboursement des frais de consultation chez un podologue

Vous êtes diabétique, vous souffrez de douleurs aux pieds ? Faites le point sur les garanties de…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide