Quelle mutuelle choisir ?

Pourquoi prendre une mutuelle santé ? 

En France, l’Assurance maladie ne rembourse pas l’intégralité des frais de santé. Afin de réduire le reste à charge (ticket modérateur, dépassement d’honoraires, frais dentaires et d’optique...) il est possible de souscrire à une complémentaire santé.

L’importance d’une mutuelle santé 

Une mutuelle santé également appelée complémentaire santé est un dispositif que les assureurs proposent à leur clientèle. Les compagnies d’assurance visent l’amélioration de la couverture médicale de leurs souscripteurs. Pour ce faire, ces organismes proposent des offres adaptées aux besoins de chaque assuré. Si vous voulez avoir un minimum de reste à charge en cas de dépassement d’honoraire, souscrire à une mutuelle santé est de mise.

Les prix des factures suite à une maladie sont généralement pesants pour les foyers.  Et le maigre pourcentage acquitté par la Sécurité sociale complique la situation. En vous armant d’une bonne mutuelle santé, vous pourrez bénéficier d’un remboursement intégral de tous vos frais médicaux.

Attention, l’absence d’une mutuelle santé adaptée à vos besoins vous contraint à payer personnellement tous les restes à charge !

Le complémentaire santé peut également proposer plusieurs postes de remboursement dont : la prévention, la médecine de ville et pharmacie, la médecine douce, le poste dentaire, l’optique, l’auditif, l’appareil, ainsi que l’hospitalisation.

Comment sortir de sa mutuelle d’entreprise ?

Les entreprises privées, tous secteurs d’activités confondus, sont dans l’obligation de proposer à leurs salariés une mutuelle santé. Aussi, tous les employés doivent souscrire à la mutuelle proposée par l’entreprise, sauf cas exceptionnel.

Il vous est toutefois possible de résilier votre contrat de mutuelle d’entreprise sous certaines conditions. Ci-dessous les cas spécifiques qui permettent de mettre fin à sa mutuelle d’entreprise :

  • Si vous quittez votre entreprise suite à une fin du contrat déterminé, une démission, un licenciement ou un départ à la retraite
  • Si vous partez à l’étranger 
  • Lorsque vous êtes affilié à la complémentaire santé de votre conjoint
  • Si votre contrat évolue, comme un passage à temps partiel

Notez aussi que la résiliation de la mutuelle entreprise doit se faire sous un délai de trois mois à compter du changement de situation. Les concernés doivent envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception, qui doit être accompagnée d’une pièce justificative.

Comment bien choisir sa mutuelle ? 

Il est important d’adhérer à une mutuelle santé pour éviter de rembourser ses frais de santé soi-même. Mais alors, quelle mutuelle choisir ? C’est une question qui se pose assez souvent, d’autant plus qu’il existe plusieurs mutuelles ! 

Pour bien choisir sa mutuelle, il est impératif de connaître ses besoins médicaux et prendre en compte certains critères. Ainsi, la meilleure option est de faire une évaluation poste par poste. Par exemple :

  • Pour le poste optique : vous devez connaître vos besoins en lunettes, la fréquence par laquelle vous allez les changer et même la qualité des verres que vous recherchez : simples ou progressives. Si vous souhaitez également porter des lentilles.
  • Pour le poste dentaire : vous faites uniquement des soins ou vous prévoyez des prothèses ou implants dans le futur
  • Pour le poste auditif : vous aurez des besoins en appareils auditifs…
  • Pour le poste hospitalisation : vous souhaitez être hospitalisés dans un hôpital privé ou public. Vous aimerez peut-être avoir une chambre privée. Dans ce cas, il faut prendre en compte les frais de séjour, le forfait hospitalier ainsi que les actes médicaux réalisés à l’hôpital.
  • Pour le poste médecine : Avec votre généraliste, vous payez plus que le tarif de convention pour les honoraires ou moins.
  • Etc.

L’exploration de toutes ces informations est utile pour définir vos attentes en termes de santé. Lorsque vous les aurez déterminées, effectuez une comparaison des services et des niveaux de garanties proposés par les assureurs.

Signalons que chaque niveau de garantie offre des remboursements pouvant être classés par catégorie. Aussi, chaque poste de remboursement correspond à un taux de remboursement fixe. Ce taux se réfère au montant que vous allez percevoir après le remboursement effectué par la Sécurité sociale.

Quelle mutuelle en fonction de vos besoins ? 

Il vous incombe d’adapter votre situation de vie à la mutuelle que vous allez choisir. Voici les critères à considérer :

  • votre âge, 
  • le nombre de votre famille à assurer, 
  • la localisation de votre résidence, 
  • votre maladie : si vous êtes atteint d’une affection de longue durée (ALD), etc.

Il est aussi important que vous preniez connaissance des garanties et de leurs conditions pour avoir une base sur les remboursements. Ceci vous aidera également à mieux comparer les différentes propositions de complémentaire santé.

Choisir une mutuelle qui couvre l’achat d’un appareil auditif est par exemple inutile si vous n’avez aucun problème d’audition. Lorsque vous faites une recherche de mutuelle, optez pour celle qui est la plus en adéquation avec vos besoins.

 

Bien comprendre les taux de remboursement 

Quel que soit l’acte médical que vous êtes contraint d’effectuer, la Sécurité sociale impose un tarif de convention (TC) et un taux de remboursement fixe.

Généralement, dans les tableaux de garantie, vous trouverez des pourcentages pour les actes médicaux, l’hospitalisation, l’optique, le dentaire ou l’appareillage, etc. Ces proportions pour cent indiquent le montant que les mutuelles vont vous rembourser. Notez que le montant réglé par la mutuelle se rapporte à la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS).

Que peut signifier la mention 100 % sur une grille de remboursement ? Cela indique que la mutuelle prend en charge jusqu’à 100 % du tarif de base de la sécurité. Mais, le remboursement total est effectif seulement si votre médecin pratique le tarif de convention de la sécurité sociale. En effet, tout dépassement d’honoraires sera à votre charge.

Pour bien comprendre le taux de remboursement, prenons un exemple concret :

Votre contrat vous rembourse 100 % de la BRSS pour les consultations médicales. Vous consultez un médecin généraliste qui vous facture 25 €, le tarif de convention.

  1. Le taux de remboursement de la Sécurité sociale sur votre consultation est de 70 % de ce montant. Une franchise de 1 € sera déduite de cette somme. En tout vous aurez 16,50 €, c’est-à-dire 25 € fois 70 %, moins le 1 €. 
  2. Votre mutuelle santé vous rembourse alors la différence : 25 € moins 17,50 € ce qui revient à 7,50 €. Dans ce cas, vous aurez un zéro reste à charge. 
  3. Si votre médecin applique en revanche un dépassement d’honoraires de 5 €, il vous incombera de la payer.

Comparer pour choisir une mutuelle pas chère 

Dans un premier temps, explorez vos besoins en termes de soins. Puis comparer les prestations et les garanties offertes par chaque mutuelle. Examinez également les pourcentages de remboursement et la limite d’indemnisation que votre complémentaire santé actuel vous offre.

Vous pouvez aussi demander des devis gratuits de mutuelle santé pour pouvoir faire une comparaison des offres sur le marché. Ces devis vous donneront un aperçu des garanties d’assistance, des garanties classiques et optionnelles, des cotisations, des niveaux de remboursement, ainsi que des éventuels frais.

Choisir une mutuelle qui prend en charge à 100 % des frais est avantageux sur certains points. Il est cependant important que votre médecin généraliste ne pratique aucun dépassement d’honoraires. De plus, vous serez remboursé intégralement par la sécurité sociale et par votre mutuelle santé. Seule la franchise de 1 € qui vous sert de participation forfaitaire sera soustraite de vos remboursements.

Si vous êtes amené à consulter régulièrement des médecins avec des dépassements d’honoraires, optez pour une meilleure mutuelle santé. Vous pouvez aisément dénicher une mutuelle santé, dont le taux de remboursement est supérieur à 100 %. Pour vous faciliter la tâche, utilisez Santors, un comparateur gratuit et accessible à tous.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Point sur le remboursement des frais d'imageries médicales

Capital pour le diagnostic et le suivi de certaines maladies, l'imagerie médicale coûte chère. S…

Quel est le prix d’une consultation chez un médecin généraliste ?

Faites la différence entre les tarifs conventionnés et remboursés en fonction du statut du médec…

A quoi sert le numéro de sécurité sociale : attribution et utilité ?

Pourquoi avoir un numéro de sécurité sociale ? Comprendre sa signification. Nous avons décrypté …

Les vaccins obligatoires pour les enfants et les personnes âgées

Grippe, pneumonie, zona, DTPolio, ... Faites le point sur les vaccins obligatoires aujourd'hui e…

Soins dermato : pathologies, soins et prise en charge par votre mutuelle

Vous souffrez de démangeaison, tâches, lésions, ... ? Pensez à consulter un dermatologue. Au pré…

Remboursement des frais de consultation chez un podologue

Vous êtes diabétique, vous souffrez de douleurs aux pieds ? Faites le point sur les garanties de…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide