Accueil > Mutuelle senior > Mutuelle santé > Cure de désintoxication : comment obtenir un remboursement ?

Cure de désintoxication : comment obtenir un remboursement ?

Les déroulement d’une cure de désintoxication

Les cures de désintoxication sont destinées aux personnes dépendantes qui ont besoin d’aide afin de lutter contre les symptômes de manque et ainsi réduire les risques de rechute. Se déroulant généralement dans une clinique ou un hôpital, la cure se déroule en trois temps :

  • La pré-cure : le patient passe une série d’entretiens,
  • La cure : un suivi hospitalier constant pour aboutir au sevrage total du patient,
  • La posture : un suivi thérapeutique afin d’éviter une rechute.

Dans le cas d’un traitement lié à l’alcoolisme, le patient est pris en charge par un spécialiste de la santé mentale et un médecin qui lui prescrira une ordonnance médicale. Les médicaments proposés sont généralement des antidépresseurs, voire encore des tranquillisants.

Durant la postcure, qui varie entre un et trois mois, un soutien supplémentaire est apporté aux personnes sevrées. Le sevrage peut effectivement être remis en cause suite aux diverses tentations. Les patients peuvent donc suivre une psychothérapie ou participer à un groupe de parole afin de bénéficier d’un soutien supplémentaire.

 

Des centres gratuits et anonymes

Souvent ignoré, le système public français de prise en charge des personnes dépendantes est l'un des plus importants d'Europe ! Grâce à cette mobilisation des soutiens, les frais de désintoxication sont entièrement couverts par la Sécurité sociale.

 Les services de soins et d’accompagnement sont assurés par les centres spécialisés dans la lutte et la prévention de la toxicomanie (CSAPA). Ces derniers sont habilités à prendre en charge les personnes souffrant de dépendances (alcool, drogues, jeux de hasard, tabac...).

Entièrement financé par l'État (article L174-9-1 du Code de la sécurité sociale), le CSAPA propse les soins suivants :

  • Médicaux : examen médical, sevrage, traitement de la toxicomanie,
  • Psychologiques : psychothérapie individuelle ou familiale, soutien...
  • Sociaux : intégration ou réintégration professionnelle.

Certains centres proposent un traitement ambulatoire, tandis que d'autres offrent des options résidentielles. De même, tous les grands hôpitaux français disposent d'unités de traitement des toxicomanies. Cette flexibilité permet à chacun de personnaliser l’accompagnement qui lui convient le mieux.

 

L'importance de l’entourage

Le soutien et l’accompagnement des proches du patient font également partie des missions du CSAPA. Dans le cadre d'un suivi régulier ou d'entretiens ponctuels, les familles et les amis ont la possibilité de rencontrer des spécialistes qui restent attentifs à leurs questions.

Comme mentionné plus haut, les patients peuvent également rejoindre des groupes de parole mis en place au sein de ces structures de soins, et ce notamment durant la postcure.

 

Les cures en clinique privée

Des centres de désintoxication privés, notamment outre-Atlantique, se développent progressivement. Les prix des soins et des accompagnements sont plus coûteux, mais plus confortables que les CSAPA et vous permettent de bénéficier d’options supplémentaires : séances de thérapie de groupe, activités sportives, soins cosmétiques...

Une cure de désintoxication ayant lieu dans ces cliniques privées n’est pas remboursée par la Caisse assurance maladie. Toutefois, elle peut être prise en charge par certaines mutuelles de santé sous certaines conditions (localisation du centre, durée du traitement, fréquence limitée...).

 

Obtenir un remboursement

Si vous souhaitez vous rendre dans une clinique privée pour une désintoxication, ne vous attendez pas à être remboursé par la Sécurité sociale. En revanche, en fonction de votre assurance maladie complémentaire et de votre contrat, vous pouvez bénéficier d'un remboursement partiel. Pour ce faire, vous devez suivre un « traitement contre l'alcoolisme » ou « contre la toxicomanie » prévu en phase d’engagement.

 Notons cependant que la couverture n'est pas systématique et dépend d'un certain nombre de critères. Vous devez par exemple respecter la durée convenue à l’avance dans votre contrat afin de bénéficier d’une couverture de la part de votre assureur. La durée d’une cure de désintoxication alcoolique s’étend entre 2 et 4 semaines.

Afin d’en savoir davantage sur le remboursement d’une cure de désintoxication, vous devez prêter une attention particulière aux offres proposées par les complémentaires santé. Si votre choix se porte sur une clinique privée, n’hésitez pas à réaliser un devis afin de trouver la mutuelle qui vous convient le mieux.   

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Point sur le remboursement des frais d'imageries médicales

Capital pour le diagnostic et le suivi de certaines maladies, l'imagerie médicale coûte chère. S…

Quel est le prix d’une consultation chez un médecin généraliste ?

Faites la différence entre les tarifs conventionnés et remboursés en fonction du statut du médec…

A quoi sert le numéro de sécurité sociale : attribution et utilité ?

Pourquoi avoir un numéro de sécurité sociale ? Comprendre sa signification. Nous avons décrypté …

Les vaccins obligatoires pour les enfants et les personnes âgées

Grippe, pneumonie, zona, DTPolio, ... Faites le point sur les vaccins obligatoires aujourd'hui e…

Soins dermato : pathologies, soins et prise en charge par votre mutuelle

Vous souffrez de démangeaison, tâches, lésions, ... ? Pensez à consulter un dermatologue. Au pré…

Remboursement des frais de consultation chez un podologue

Vous êtes diabétique, vous souffrez de douleurs aux pieds ? Faites le point sur les garanties de…

Apprenez le vocabulaire de l'assurance santé de A à Z ! Apprenez le vocabulaire de l'assurance santé de A à Z ! Télécharger gratuitement mon glossaire