Accueil > Mutuelle senior > Vieillir en résidence, foyer logement, maison de retraite : faites votre choix

Vieillir en résidence, foyer logement, maison de retraite : faites votre choix

Les résidences services

Les résidences services s’adressent aux personnes âgées qui disposent de revenus importants. Plusieurs types d’hébergement, à savoir les appartements ou les maisons, sont proposés.

Ces établissements se situent le plus souvent au cœur de la ville de sorte à être à proximité des services, des transports et des commerces. Ils proposent deux sortes de prestations : les services collectifs et les services individuels (en fonction de la consommation de chaque résident).

Dans les résidences services, vous avez également le choix entre location et copropriété. Dans le premier cas, les résidents bénéficient à la fois des services individuels et collectifs. Pour le second, les pensionnaires doivent participer aux charges de copropriété et celles liées aux différents services.

En optant pour une résidence service, vous bénéficiez de nombreux avantages, tels que l’indépendance, l’usufruit des services collectifs et un milieu sécurisé.

Le prix des résidences services tourne autour de trois pôles, à savoir le loyer, les charges locatives et les services individualisés. Il va de 550 à 2 000 € pour une seule personne et 1 200 à 2 500 € pour un couple.

 

Les foyers logements

Les foyers logements proposent aux résidents seniors plusieurs catégories d’appartements, dont les types F1 et F2. Il s’agit d’une location vide, mais chaque pensionnaire bénéficie de sa propre salle de bains, cuisine et toilettes.

Ces appartements sont implantés de sorte qu’ils se situent non loin de la salle de sport, de la salle de détente, du restaurant et des autres animations de l’établissement.

Dans un foyer logement, vous êtes libre d’aménager votre appartement comme bon vous semble. En outre, vous pouvez recevoir des invités à n’importe quelle heure et sortir à votre guise. Vous pouvez également posséder une boîte aux lettres individuelle.

Pour connaître le coût des foyers logements, renseignez-vous auprès du Centre communal d’action sociale de votre localité. La plupart du temps, il se situent entre 450 et 1 000 € par mois.

S’il s’agit d’un établissement conventionné, vous pouvez bénéficier de l’Aide personnalisée au logement ou de l’Aide au logement à caractère social. Dans le cas où vos ressources sont insuffisantes, choisissez un établissement habilité à l’Aide sociale pour bénéficier d’une prise en charge par le conseil général.

Si vous êtes GIR 4, vous pouvez prétendre à un financement de la part du Conseil général ou des caisses de retraite.

 

Les maisons de retraite

Pour trouver la maison de retraite qui répond le mieux à vos attentes, différents critères sont à prendre en compte. Dans la liste, il y a la qualité des soins, le niveau d’autonomie du senior, la localisation de l’établissement, son environnement, les prestations offertes et les tarifs proposés.

Nombreux sont les services dont vous bénéficiez dans une maison de retraite : restauration, assistance médicale, aide à la vie quotidienne, service courrier, services à la personne, etc.

S’il s’agit d’une résidence médicalisée, vous devrez fournir un volet administratif et un volet médical. Une visite de préadmission est aussi nécessaire. Cela permet de s’assurer que la personne veut vivre de son plein gré dans ce genre d’établissement.

En ce qui concerne les établissements spécifiques, les pensionnaires doivent remplir quelques critères : 

  • Être atteint de la maladie d’Alzheimer,
  • Avoir des difficultés à se déplacer seul,
  • Souffrir de problèmes comportementaux sévères,
  • Présenter un syndrome confusionnel…

Quelle que soit la maison de retraite de votre choix, informez votre centre d’impôts, votre Caisse primaire d’assurance maladie et votre Caisse d’allocations familiales de votre déménagement.

 

Les centres et unités de long séjour

Les centres et unités de long séjour sont destinés aux personnes âgées qui nécessitent des soins spécifiques et un suivi médical régulier. Ils sont soumis au même mode de fonctionnement que les hôpitaux.

Pour accéder à ce genre d’établissement, vous devez être atteint d’un handicap lourd et avoir besoin de soins spécifiques continus. L’avis du médecin-conseil de la Caisse primaire d’assurance maladie et du responsable de l’établissement hospitalier est aussi indispensable pour y être admis.

Après une hospitalisation, vous pouvez entrer en unité de long séjour. Toutefois, certaines conditions sont posées, à savoir le passage en rééducation, l’aval du médecin de la CPAM et du centre hospitalier. En moyenne, la durée d’un séjour est d’un an et demi.

Le coût des centres et unités de long séjour comprend le tarif hébergement. Celui-ci permet de couvrir les frais de l’hébergement durant l’hospitalisation. Il s’élève environ à 80 € par jour. La souscription à une mutuelle senior pourra vous aider à faire face aux dépenses.

Selon le type de maison de retraite que vous avez choisi, le mode d’inscription est différent. L’inscription dans une résidence services, par exemple, s’effectue directement auprès de l’établissement. Une pièce d’identité et un document prouvant votre situation patrimoniale vous seront demandés.