Accueil > Nutrition > Adopter une alimentation saine pour préserver votre microbiote

Adopter une alimentation saine pour préserver votre microbiote

Vous découvrirez dans cet article : qu’est-ce que le microbiote ? Comment fonctionne le microbiote intestinal ? Quelle est l’influence de l’alimentation sur le microbiote ? Comment se présente le microbiote intestinal des seniors ?

 

Qu'est-ce que le microbiote ?

Le microbiote est un ensemble de micro-organismes non pathogènes vivant sur et dans le corps humain. On en trouve sur la peau, dans le vagin, dans l'intestin et dans la bouche. Le plus connue est la flore intestinale, qui est l’un des microbiotes les plus importants pour garantir une bonne santé. En effet, les bactéries se trouvant dans l’intestin et le côlon forment un microbiote essentiel au renforcement du système immunitaire.

La flore intestinale contient en moyenne des milliards de bactéries, avec environ 1000 espèces différentes. Ce microbiote intestinal joue un rôle important pour la santé, notamment en participant à la digestion, ainsi qu’en améliorant le métabolisme et la fonction neurologique. Le microbiote intestinal se forme dès la naissance et arrive à maturité à partir de 2 à 3 ans.

 

Comment fonctionne le microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal est un organe à part entière intervenant principalement au niveau du tube digestif pour digérer les aliments.

La flore intestinale élimine également les risques d’indigestion et tous les problèmes inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn, rectocolite, etc.).

Les bactéries non pathogènes dégradent les résidus alimentaires non digérés par l’intestin grêle, qui sont principalement des glucides non digestibles comme les fibres.

Les glucides non digestibles vont être utilisés par les bactéries comme source d’énergie pour produire des acides gras à courtes chaînes, qui sont des composés considérés plutôt bénéfiques pour la santé.

Le microbiote intestinal absorbe aussi une quantité de protéines moins importante et qui parvient non digéré au niveau du côlon.

Ces protéines vont être dégradées par les bactéries et leur fermentation entraîne la production d’une grande diversité de composés essentiels au métabolisme.

 

Comment l’alimentation peut-elle influer sur le microbiote ?

Une alimentation saine et équilibrée favorise la préservation du microbiote. Le mode de nutrition choisi par chacun a une grande influence sur la flore intestinale. Notons que les composants du microbiote est propre à chacun.

La maturation et le fonctionnement du microbiote dépendent grandement de l’alimentation. L’hygiène de vie et les éventuels traitements médicaux influencent également le microbiote.

La prise de traitements à base d’antibiotique entraîne le déséquilibre du microbiome.

Certaines bactéries et micro-organismes sont éliminés par l’antibiotique ce qui réduit considérablement la qualité du microbiote pendant quelques jours.

 

Pourquoi le microbiote dysfonctionne-t-il ?

La flore intestinale est composée de bonnes et de mauvaises bactéries qui assurent l’équilibre du microbiote.

La flore intestinale est déséquilibrée lorsque les micro-organismes diminuent ou lorsqu’un virus pathogène attaque leur hôte.

Il y a aussi certaines maladies qui sont associées au dysbiose ou au déséquilibre du microbiote intestinal :

  • La maladie inflammatoire chronique de l’intestin
  • L’obésité
  • Le stress
  • L’anxiété
  • Les infections
  • Les troubles fonctionnels digestifs
  • Les maladies métaboliques
  • L’alcoolisme

Le meilleur moyen de savoir si votre microbiote présente des dysfonctionnements est de faire des tests relatifs aux examens médicaux des intestins.

 

Quels types de régimes alimentaires permettent au microbiote de fonctionner correctement ?

Afin d’améliorer et préserver votre microbiote intestinal, il est fortement conseillé de consommer des aliments riches en prébiotique et en probiotique.

Les prébiotiques sont principalement des fibres non digestibles qui stimulent le microbiote. Vous trouverez les prébiotiques en quantité assez élevée dans toutes sortes de fruits et légumes, ainsi que les légumineuses.

Par ailleurs, l’ajout des aliments probiotiques à votre régime nutritionnel s’avère être une très bonne alternative pour préserver la flore intestinale. Le yaourt, le kimchi, la choucroute, la crème fraîche, le saucisson…, ces aliments contiennent en grande quantité des probiotiques bénéfiques pour la santé.

D’après une étude, le régime hyperprotéique module la composition et l’activité du microbiote intestinal. Il en est de même pour l’augmentation de l’amidon dans la nutrition quotidienne.

En résumé, le respect d’une alimentation équilibrée et adaptée selon les tranches d’âge permet au microbiote de mieux fonctionner, ce qui est très important, notamment, pour les personnes âgées.

 

Focus sur le microbiote des seniors

La vieillesse est la première cause de la dégradation du microbiote chez les seniors. En effet, la dégénérescence du système immunitaire et des différents organes entraîne le déséquilibre du microbiote intestinal.

Ce dérèglement favorise également l’apparition de diverses pathologies et inflammations. Le microbiote intestinal des seniors est donc caractérisé par une biodiversité bactérienne réduite et faible.

Afin d’aider les personnes âgées à avoir une bonne qualité de vie, il faut cibler l’amélioration du microbiote intestinal. Cela se fait par la modification de l’alimentation, notamment la prise de complément alimentaire, l’adoption d’un régime riche en fibre, etc.

Le microbiote intestinal joue un rôle décisif sur le bon fonctionnement de l’organisme. Sa maturation et sa préservation dépendent grandement du régime alimentaire de chacun. Pour les seniors, l’amélioration du microbiote avec une alimentation spécifique et la prise de compléments alimentaires est une solution préconisée. Sachez que plusieurs mutuelles prennent désormais en charge le remboursement des compléments alimentaires. Comparez les mutuelles santés pour trouver celle qui vous proposera une meilleure offre pour la prise en charge de vos compléments alimentaires.