Intolérance au Gluten

Les aliments riches en gluten

 

C’est quoi le gluten ?

Le gluten est une substance collante qu’on trouve dans les protéines. Le gluten est fréquemment assimilé à l’alimentation. Cet élément est utilisé depuis des millénaires pour fabriquer du pain, des galettes, des pâtes ainsi que de la bière.

 

Les aliments riches en gluten

Le gluten est l’un des principaux constituants du blé, de l’orge, du seigle et du froment. Tous les dérivés de ces céréales se caractérisent ainsi par des taux élevés de gluten.

Certains produits comme les charcuteries, les plats préparés, les bouillons de cube, les fromages à tartiner ou encore les bières sont également riches en gluten.

Pour connaître la quantité de gluten contenu dans un produit, référez-vous à son étiquette.

 

Les aliments sans Gluten

Nombreux sont les aliments dépourvus de gluten, à l’exemple des : 

  • Féculents qui constituent d’excellentes alternatives au gluten et sont plus nourrissants : les pommes de terre, les patates douces, le maïs, le sarrasin ou encore les légumineuses qui sont pleines de protéines et de nutriments.
  • Fruits et légumes : optez pour des produits bio et frais pour s’assurer de l’absence du gluten dans leur composition. Les fruits et les légumes surgelés dans des boîtes sont, donc à fuir.Viandes, les poissons et les œufs : comme les fruits et légumes, choisissez toujours les versions « brutes » et « bio ». Ne prenez surtout pas les préparations industrielles, car on y retrouve du gluten.
  • Les laitages basiques : Il s’agit de yaourt, de fromage blanc, de lait. Un conseil, ne prenez surtout pas les fromages à tartiner.Les huiles, les sucres, le beurre, le miel ou encore les confitures sont également sans gluten.

 

Les symptômes d’une intolérance au gluten

Les signes d’une intolérance au gluten varient en fonction des individus :

 

Chez le nourrisson 

Les bébés ne peuvent pas encore décrire leurs problèmes, c’est pour cette raison qu’il est difficile de déterminer avec exactitude la pathologie en cause de leur mal-être. Voici toutefois quelques signes révélateurs :

 

Troubles digestifs

Il est fréquent que les nourrissons soient victimes d’un problème gastrique qui peut se traduire par des nausées et des vomissements avec une fréquence élevée.

Dans certains cas, on constate même des diarrhées et des douleurs au ventre, il peut s’agir évidemment d’une autre maladie ou encore d’une intolérance alimentaire.

 

Agressivité et irritabilité

Certains bébés changent brusquement de comportement après avoir ingurgité du gluten. Si vous remarquez ces problèmes, il y a de fortes chances que l’enfant soit intolérant à ce composant.

 

Chez l’enfant

Chez l’enfant (à partir de 3 ans), les symptômes d’une intolérance au gluten sont assez faciles à identifier :

 

Des signes digestifs

Les symptômes peuvent se manifester de différentes manières : une inappétence, des ballonnements, des douleurs abdominales, des selles anormales (trop liquide), une constipation, un météorisme abdominal, des flatulences ou encore des rejets du contenu l’estomac. Les signes cliniques sont divers avec des changements à chaque profil.

 

Des signes extra digestifs  

Ici, on constate :

  • Une modification de la croissance (poids et taille)
  • Un changement de comportement (mauvaise humeur)
  • Une crise d’asthme (il s’agit d’une réaction inappropriée du corps en cas d’intolérance alimentaire)
  • Des maux de tête plus ou moins persistants

 

Chez l’adulte

Chez une personne adulte, la maladie cœliaque provoque à la fois des problèmes au niveau de la digestion ainsi que d’autres symptômes atypiques.

 

Des manifestations digestives

Elles sont assez nombreuses et diversifiées comme un problème d’absorption des nutriments ce qui provoque une perte de poids importants (anorexie).

Il arrive aussi de constater des douleurs intenses au niveau de la région basse de l’abdomen.

Une intolérance au gluten engendre également des nausées ainsi que des vomissements intenses.

 

Des symptômes non digestifs    

De nombreux signes peuvent aussi indiquer la présence de la maladie cœliaque comme :

  • Une anémie grave (carence en fer), elle est surtout causée par le problème d’absorption de l’intestin.
  • Des aphtes récidivants, il s’agit d’ulcère douloureux témoignant de l’existence d’un problème dans l’organisme
  • Des crampes musculaires ainsi que des douleurs articulaires
  • Des irrégularités au niveau des menstruations (aménorrhée, dysménorrhée)
  • Des dermatites herpétiformes qui signalent un problème du foie
  • Une fragilisation du squelette ou ostéoporose, ce trouble est causé par les carences de plusieurs micronutriments (vitamine D, calcium)
  • Des neuropathies qui se manifestent par des troubles psychiques
  • De la fatigue chronique
  • Des problèmes hémorragiques suite à un déficit en vitamine K

 

Diagnostic de la maladie de Cœliaque

 

Bilan chez un gastro-entérologue

La grande variabilité des symptômes rend difficile le diagnostic de la maladie cœliaque. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de consulter un spécialiste notamment un gastro-entérologue. Ce médecin est expert dans le domaine des troubles digestifs, il est donc le mieux placé pour réaliser le diagnostic.

Pour ce faire, il peut prescrire de nombreux examens comme :

  • Un test sanguin afin de déterminer la présence de certains anticorps spécifiques à la maladie.
  • Une prise de sang pour un typage génétique HLA (afin de savoir si la personne est prédisposée génétiquement à la maladie cœliaque)
  • Des biopsies des intestins grêles afin de détecter les éventuelles lésions
  • Un bilan sanguin pour mettre en évidence les troubles hépatiques

Les résultats de l’ensemble de ces examens permettent au médecin de poser un diagnostic fiable.

 

Comment prévenir l’intolérance au gluten ?

Il n’existe pas de technique prouvé pouvant prévenir de manière efficace l’intolérance au gluten. Néanmoins, nourrir les bébés au sein et ne pas leur donner de céréales avant 4 mois permettraient de réduire les risques de développer la maladie.

 

Quels sont les traitements de l’intolérance au gluten ?

À l’heure actuelle il n’existe pas de médicament pouvant soigner durablement la maladie. L’unique traitement consiste à adopter un régime sans gluten à vie. Le but se résume alors à

  • Soulager les symptômes (calmer les crises digestives)
  • Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes
  • Limiter les éventuelles complications possibles
  • Permettre une croissance normale aux enfants et aux bébés touchés par la maladie

 

Conclusion

L’intolérance au gluten est une maladie chronique et elle peut s’avérer dangereuse. C’est pour cette raison que l’Assurance maladie prenne en charge les 60 % des aliments diététiques sans gluten pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque. La prise en charge se résume à un forfait mensuel qui sera révisé à partir de l’âge de 10 ans.

Pour espérer une prise en charge intégrale, tournez-vous vers une bonne mutuelle santé. Pour ce faire, comparer les offres et les formules à l’aide de Santors, un outil gratuit et fiable. 

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Alimentation et sport pour maigrir : quels bienfaits por votre santé ?

Perdre du poids, un objectif inatteignable pour beaucoup, mystère sans réponse pour d’autres ! <…

Seniors : comment perdre rapidement et durablement du ventre ?

Alimentation équilibrée, exercice physique, ... Voici de nombreux conseils pour perdre du ventre…

Tous nos conseils pour bien vieillir : alimentation, hygiène de vie, santé...

Nombreux sont les moyens pour bien vieillir : adopter une bonne alimentation, faire des activité…

A quoi sert la vitamine A ?

Vous avez besoin de vitamine A pour être en bonne santé. Votre assurance peut rembourser le prix…

A quoi sert la vitamine B1 ?

La vitamine B1 est essentielle pour le cerveau et les nerfs. Évitez dans ce cas les carences en …

Vitamine B2 : tout ce qu’il faut savoir 

La vitamine B2 vous maintient en bonne santé. En cas de carence, prenez des compléments alimenta…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide