Accueil > Nutrition > Lait et problème de digestion

Lait et problème de digestion

Les différents types de laits

Obtenu des vaches, le lait est commercialisé de différentes manières. Le choix est vaste entre lait cru, pasteurisé, microfiltré, UHT…

Le lait cru, aussi appelé lait de ferme, est le lait qui nous vient du pis de la vache. Pour sa conservation, il doit être placé dans un réfrigérateur et être consommé dans les 48 heures. 

Le lait pasteurisé est l’un des plus prisés en France et le plus courant dans les magasins. En effet, son goût se rapproche du lait cru. Sa conservation est assez avantageuse par son rapport qualité-prix. La pasteurisation consiste à faire chauffer le lait cru pendant 20 secondes à une température de 72 à 85°C afin d’en éliminer les bactéries.

Le lait pasteurisé est ensuite refroidi et, avant l’ouverture de son emballage, il peut être conservé 7 jours au réfrigérateur.

Le lait microfiltré   peut être conservé au froid pendant 15 jours grâce à une technique de conservation plus innovante. Le lait est épuré par filtration pour éliminer les bactéries. Sa crème est retirée pour être pasteurisée. Pour conserver le goût, le lait et la crème sont ensuite mélangés.

Le lait stérilisé, qui peut être conservé plus de 6 mois, a un goût caramélisé et voit ses valeurs nutritives réduites par rapport aux autres types de lait.

Le lait Ultra Haute Température (UHT) couvre 97 % du marché en France. Grâce à une technique de conservation moderne, il peut être conservé au minimum 90 jours à température ambiante. Le lait est chauffé pendant moins de 5 secondes à très haute température, pouvant atteindre 150°C, puis refroidit instantanément avant d’être versé dans son emballage. Le goût et les valeurs nutritives du lait sont alors conservés.

 

La digestion du lait

Les problèmes de digestion du lait sont principalement dus à son sucre qui est le lactose. Il constitue environ 5 % du lait et entre 3 et 4 % des yaourts et des glaces à base de lait. Pour que le corps puisse le digérer convenablement, la muqueuse de l’intestin doit produire une enzyme appelée lactase. Une intolérance, et donc un problème de digestion, peut alors survenir quand la production de cette enzyme diminue ou s’arrête.

Il arrive aussi que l’intolérance soit confondue avec de l’allergie. Si l’intolérance est relative à la mauvaise digestion du lactose, l’allergie fait référence au fonctionnement du système immunitaire. Celui-ci considère les protéines du lait comme étant des éléments envahisseurs.

 

Les bienfaits de la consommation de lait

Le lait est source de calcium, de vitamines et de phosphore pour notre organisme.

Le calcium contribue à la minéralisation de notre squelette et intervient dans différents processus vitaux tels que :

  • La contraction musculaire,
  • La régulation de la pression artérielle,
  • Le renouvellement des cellules,
  • La coagulation sanguine, etc.

Les vitamines qu’il contient (A et B12) interviennent dans la division cellulaire, l’équilibre du système nerveux, la santé de la peau et le maintien de la capacité visuelle. Le phosphate, quant à lui, permet la régénérescence des tissus et la minéralisation des os.

Consommé régulièrement, le lait permet aussi de prévenir l’obésité, l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer.

 

Les troubles de santé que la consommation de lait peut causer

Plusieurs pathologies sont attribuées à la consommation de lait.  Se basant sur une étude empirique avec des personnes souffrant de la migraine, l’arrêt de la consommation de lait de vache a permis de constater une diminution des symptômes.

Aussi, d’autres troubles ont été recensés comme :

  • La constipation et les saignements gastro-intestinaux à cause d’une intolérance au lactose,
  • Les fistules et fissures anales,
  • La fracture de la hanche,
  • La fatigue chronique chez les enfants
  • Les réactions allergiques
  • Les maladies coronariennes,
  • L’incontinence urinaire,
  • Les troubles du sommeil,
  • L’asthme, etc.

 

La consommation de lait : allié ou ennemi des seniors ?

Les médecins recommandent souvent aux personnes âgées la consommation quotidienne de lait pour la prévention et le traitement de certaines maladies, notamment l’ostéoporose.

De nouvelles études menées montrent pourtant des réticences quant aux bienfaits du lait de vache et des produits laitiers, surtout chez les seniors. Un échantillon étudié a montré que le risque de décès s’accroît de 90 % chez les personnes qui consomment plus de trois verres de lait par jour.

Il est aussi à considérer que la production de lactase dans l’intestin grêle est réduite avec l’âge. Les seniors peuvent alors éprouver plus de difficulté dans la digestion du lait que les autres tranches d’âge. En fonction de leur état de santé, ils peuvent présenter divers symptômes comme les maux de ventre, les diarrhées, ou les ballonnements. Une consommation modérée est donc conseillée !

La consommation de lait présente plusieurs bienfaits sur notre organisme. Mais les risques que cela incombe ne sont pas négligeables. Entre autres, le lait ingéré dans l’organisme risque de provoquer une intolérance pouvant conduire à une constipation ou des saignements gastro-intestinaux. Le traitement des symptômes et des troubles de santé provoqués par la consommation du lait implique pourtant des consultations, des médicaments, des analyses ainsi que les examens médicaux. L’Assurance maladie ne remboursant qu’une partie, le reste est à la charge du patient. Pour vous faire rembourser une partie ou la totalité de la différence, choisissez la bonne mutuelle santé. Rendez-vous sur Santors pour comparer les offres proposées.