Renforcer son système immunitaire grâce à la nutrition

Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Le système immunitaire est un groupement de milliards de cellules qui assure la défense de notre corps contre les attaques externes, notamment des microbes, des bactéries, des virus…

 

Les organes du système immunitaire

Le système immunitaire sollicite plusieurs organes pour remplir correctement son rôle de défenseur de notre organisme, dont : 

  • La rate
  • Les ganglions lymphatiques
  • Les amygdales
  • Les muqueuses des voies digestives et respiratoires
  • Les muqueuses génitales et urinaires
  • La moelle osseuse et le thymus

Ces organes, communément appelés « lymphoïdes » occupent deux fonctions : 

  • Produire les cellules de l’immunité
  • Apprendre à ces tissus à mémoriser les virus s’attaquant à l’organisme.

Face à une menace, les défenses immunitaires (organes, cellules et substances) agissent rapidement.

Cette réponse immédiate est efficace grâce à la communication entre les différents composants.

 

Les étapes de la réponse immunitaire

La réponse du système immunitaire face aux menaces extérieures se fait en deux étapes 

 

Étape 1 : l’immunité innée

Comme son nom l’indique, l’immunité innée est déjà présente dès la naissance. D’ailleurs, il rassemble des organes qui agissent de manière spontanée.

Son intervention consiste à détecter rapidement les agents pathogènes (virus, tumeur, bactérie, microbe…), sans en analyser la nature.

 

Étape 2 : l’immunité adaptative

L’immunité adaptative vise à connaître les agents pathogènes. Son action est donc plus lente, d’une durée de 6 jours environ. Le temps de ce délai, l’immunité adaptative collecte des informations sur la nature des ennemies qu’il combat.

Cet apprentissage permet la mémorisation du profil de l’agent pathogène. Ainsi, notre organisme pourra se défendre correctement à la même attaque en cas de récidive.

Notez que l’acquisition de cette immunité adaptative se fait au fil de l’âge. Cela explique la sensibilité des nourrissons ou des jeunes enfants aux infections. Progressivement, ces derniers vont développer leurs propres défenses immunitaires.

 

La réponse immunitaire non spécifique

Face à un assaut externe, l’immunité innée intervient en première ligne en s’appuyant sur plusieurs organes qui agissent différemment : 

  • Les barrières physiques qui incluent principalement la peau et les muqueuses. Ces dernières nous protègent des infections. Car leur surface légèrement acide est peuplée de bonnes bactéries. Mais les yeux, les oreilles, le nez, la bouche, les voies urinaires et génitales jouent également le même rôle.
  • L’inflammation est la première réponse du système immunitaire face à l’attaque des agents pathogènes. Elle vise également à réparer les tissus.
  • Les interférons sont des substances qui empêchent la multiplication des virus ou des microbes. Elles informent également les cellules de la présence de ces ennemis.

 

La réponse immunitaire spécifique

La réponse immunitaire spécifique fait intervenir les composants de l’immunité active parmi lesquels se trouve : 

  • Les lymphocytes B : ces derniers produisent des anticorps qui se fixent sur les corps étrangers. Ils comptent environ 10 % dans le sang.
  • Les lymphocytes T : ces anticorps se chargent de détruire les cellules attaquées par l’agent pathogène.

 

Les nutriments qui renforcent notre système immunitaire

 

La Vitamine C 

Appelée acide ascorbique, la vitamine C est la star des nutriments. Son rôle énergisant est, d’ailleurs exploité par les médias pour la vente des boissons énergisantes. La vitamine C renforce effectivement la réponse du système immunitaire à faire face aux agents pathogènes. Grâce à son intervention, les organes produisent plus d’anticorps. Ce nutriment fait également partie des antioxydants qui nous protègent des radicaux libres. Ainsi, la vitamine C prévient dans l’oxydation des lymphocytes, surtout chez les personnes déficitaires. Cette action booste les réponses immunitaires Alors, si vous souhaitez faire le plein d’énergie, consommez quotidiennement 4 à 5 portions des fruits et légumes suivants : 

  • Kiwi
  • Goyave
  • Agrumes
  • Fruits rouges
  • Poivron vert
  • Citron
  • Cassis

 

Le Zinc

Le zinc intervient principalement au fonctionnement du système immunitaire. Son action permet de développer les cellules immunitaires qui s’attaquent aux agents pathogènes. Ce nutriment régule également la réponse immunitaire, afin que celle-ci limite les inflammations. La consommation des viandes, des céréales complètes, des poissons et des fruits de mer est donc conseillée, pour éviter les réactions disproportionnées de votre défense immunitaire.

 

Le Bêta-Carotène

Le bêta-carotène appartient à la famille des caroténoïdes qui se transforme en vitamine A. Son intervention stimule la production des anticorps et des globules blancs. Le Bêta-Carotène possède également un pouvoir antioxydant qui lutte contre l’oxydation des cellules. Si vous souhaitez en profiter, consommer davantage de : 

  • Carotte
  • Pastèque
  • Tomate
  • Potiron…

 

Le Cuivre

Souvent méconnu, le cuivre fait partie de nutriments essentiels au système immunitaire. Sa présence aide notre organisme à éliminer les virus et les bactéries.

Le cuivre stimule également la réponse immunitaire, notamment de l’inflammation. En plus cet élément accélère la cicatrisation des cellules, en favorisant leur régénération.

Les aliments riches en cuivre sont : 

  • les fruits (pomme, orange, poire…),
  • les oléagineux (noisettes, amandes…),
  • les fruits de mer (coquille de st jacques, huître, anchois…),
  • les œufs,
  • les poissons,
  • les abats et
  • les légumes.

 

Le magnésium 

On reconnaît le magnésium grâce à ses effets énergisants et apaisants. Mais saviez-vous que ce nutriment est aussi bénéfique pour le système immunitaire ?

Le Magnésium participe, en effet, à la production des anticorps qui détruisent les agents pathogènes, d’où l’intérêt de consommer plus de : 

  • Fruit de mer
  • Chocolat
  • Riz
  • Pain complet
  • Eaux minérales…

 

Le sélénium

Le sélénium appartient à la famille des antioxydants. Par conséquent, cette substance protège nos cellules des effets du stress oxydatif.

Son action vise dans ce cas à éliminer les virus et les bactéries. Pour en profiter, privilégiez la consommation des produits de mer, des céréales complètes, des œufs et du lait.

 

Les acides gras essentiels

Les acides gras dits « essentiels » doivent être apportés par l’alimentation, car notre corps est incapable d’en synthétiser. Ce groupe rassemble les acides gras polyinsaturés et les acides gras mono-insaturés (oméga 3 et 6). Leur intervention consiste à : 

  • Renforcer l’action du système immunitaire inné. Ces acides gras font partie des composants des barrières cutanées qui nous protègent des agressions extérieures.
  • Activer la réponse immunitaire en stimulant les cellules responsables de l’inflammation (les prostaglandines)
  • Aider au développement des cellules qui protègent contre les agents pathogènes.

 

Conclusion

Notre défense immunitaire est un système complexe qui nous protège des agents pathogènes. Mais, elle nécessite le plus souvent des renforts pour remplir correctement ses fonctions. Pour permettre à notre système de défense d’être efficient, alimentez-le des bons nutriments tels que la vitamine C, le zinc, le magnésium, le sélénium et surtout les acides gras essentiels.

Pour les personnes âgées, il est important de prendre des compléments alimentaires, néanmoins, ces derniers ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Aussi, tournez-vous vers les mutuelles pour une prise en charge intégrale, pour cela comparez les offres disponibles à l’aide d’outil en ligne.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Alimentation et sport pour maigrir : quels bienfaits por votre santé ?

Perdre du poids, un objectif inatteignable pour beaucoup, mystère sans réponse pour d’autres ! <…

Seniors : comment perdre rapidement et durablement du ventre ?

Alimentation équilibrée, exercice physique, ... Voici de nombreux conseils pour perdre du ventre…

Tous nos conseils pour bien vieillir : alimentation, hygiène de vie, santé...

Nombreux sont les moyens pour bien vieillir : adopter une bonne alimentation, faire des activité…

A quoi sert la vitamine A ?

Vous avez besoin de vitamine A pour être en bonne santé. Votre assurance peut rembourser le prix…

A quoi sert la vitamine B1 ?

La vitamine B1 est essentielle pour le cerveau et les nerfs. Évitez dans ce cas les carences en …

Vitamine B2 : tout ce qu’il faut savoir 

La vitamine B2 vous maintient en bonne santé. En cas de carence, prenez des compléments alimenta…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide