Accueil > Phytothérapie > Comment utiliser le cranberry en cas de problèmes urinaires ?

Comment utiliser le cranberry en cas de problèmes urinaires ?

La description botanique du cranberry

Le cranberry est le fruit d’un petit arbuste de 30 mètres de hauteur. Appartenant à la famille des éricacées, il est proche de la myrtille. Il s’épanouit principalement au nord des États-Unis. Mais il apprécie également les sols acides et humides de l’Europe.

Il se caractérise par sa valeur nutritive. Effectivement, il surpasse de loin les autres fruits rouges grâce à son pouvoir antioxydant très puissant. Il contient aussi des vitamines C, des fibres, des tanins, des antioxydants et phytonutriments.

 

Les propriétés du cranberry

 

En santé :

  • Antioxydantes ;
  • Antibactériennes ;
  • Antivirales ;
  • Anti-inflammatoires .

 

En bien-être,  le cranberry renforce le système immunitaire.

 

Les indications d’usage du cranberry

 

Troubles urinaires

Les infections urinaires regroupent les infections affectant la vessie. Elles apparaissent à cause de la migration d’une bactérie E dans l’urètre, alors que cette dernière devrait se trouver dans le tube digestif.

Des recherches ont prouvé que le cranberry limite l’adhésion des bactéries E sur les parois des voies urinaires. Grâce à sa forte teneur en flavonoïde, notamment en « proanthocyanidine », il constitue un aliment de référence pour aider à lutter contre les infections urinaires. L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments confirme d’ailleurs ce bienfait en 2004.  

Toutefois, pour renforcer son action, vous devrez continuer de l’utiliser en complément de votre traitement habituel, tout en ayant une bonne hygiène de vie.

 

Bon pour les artères

Comme le cranberry est un antioxydant très puissant, il protège l’organisme contre les effets des radicaux libres. De ce fait, il aide à limiter le vieillissement cellulaire y compris les parois des artères. En effet, des recherches scientifiques publiées dans « American Journal of Nutrition » ont démontré que sa consommation assouplit légèrement la structure de l’artère. Ainsi, il aide à prévenir les maladies cardiovasculaires.

 

Maladies infectieuses

Le cranberry possède des vertus antibactériennes et antivirales. Dans ce cas, il est à consommer pour renforcer le système immunitaire. Ce dernier pourra ensuite faire face aux infections bactériennes et virales telles que :

  • La grippe ;
  • Le rhume ;
  • La diarrhée ;
  • Les troubles gastriques ;
  • La carie dentaire…

Néanmoins, pour renforcer son action, vous devrez toujours l’accompagner d’une bonne hygiène de vie, en ayant une alimentation saine et équilibrée. Sans oublier de faire une activité physique régulière.

 

Les conseils d’utilisation du cranberry

 

Les baies fraîches

Pour faire plein de nutriments, consommez le cranberry frais. Celui-ci est effectivement riche en vitamines et en minéraux. En plus, il peut être mangé toute seul ou accompagné avec d’autres aliments. Le plus souvent, on la déguste avec un pot de yaourt ou avec d’autres fruits.

 

Les Jus

Le cranberry est généralement disponible sous forme de jus. Ce dernier est très savoureux, grâce à son goût sucré et légèrement acidulé. En plus, il est très nutritif. Ainsi, il aide le système immunitaire à faire face aux infections. Le jus de cranberry peut être consommé toute la journée, à condition de choisir le modèle sans sucre. Il est notamment recommandé en cas de :

  • Infections urinaires ;
  • Fatigue (renforcer le système immunitaire) ;
  • Maladies infectieuses.

 

Les compléments alimentaires

Le cranberry peut être consommé sous forme de compléments alimentaires comme :

  • Les ampoules à base de cette baie rouge. Il s’agit d’une solution buvable qui est prise avec un verre ou une bouteille d’eau. Elles sont conseillées en cas de troubles urinaires ou en cas de rhume.
  • Les gélules qui peuvent être prises 1 fois par jour après avis d’un médecin pour les personnes souffrantes d’inconfort urinaire.
  • Les tisanes à prendre pour renforcer le système immunitaire afin de faire face aux infections hivernales.
  • Les poudres à diluer dans l’eau qui peuvent très bien être consommées sous forme de jus de fruits.

 

Les baies séchées

Les amateurs de fruits secs sont heureux de savoir que le cranberry est disponible sous cette forme. Très savoureux, il se déguste seul ou accompagné avec d’autres aliments. Sinon, il est aussi possible de l’intégrer dans les pâtisseries.

 

Les précautions d’usage du cranberry

Même si le cranberry est bénéfique pour l’organisme, il doit être utilisé avec précaution. Raison pour laquelle, vous devrez :

  • Solliciter l’avis d’un médecin avant d’entamer une cure à base de cranberry en cas de troubles urinaires ou de maladies chroniques.
  • Préférer une boisson bio (sans sucre ajouté).
  • Avoir une bonne hygiène de vie afin de renforcer l’action du cranberry.

 

La prise en charge de l’assurance

L’Assurance maladie refuse de prendre en charge vos dépenses liées à l’achat des produits à base de cranberry. Néanmoins, s’il s’agit de compléments alimentaires, il peut proposer un remboursement, mais sous de strictes conditions. Alors, pour avoir le cœur net, rendez-vous auprès de votre assurance.

Le cranberry est conseillé en cas de troubles urinaires. Mais, il est aussi excellent pour renforcer le système immunitaire. Seulement voilà, son achat n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Pour bénéficier d’un remboursement, vous devrez souscrire une meilleure mutuelle santé. Pour cela, comparer les formules à l’aide d’un comparateur fiable.