Accueil > Phytothérapie > Desmodium : protection, détox et traitement du foie

Desmodium : protection, détox et traitement du foie

Les propriétés du desmodium adscendens

Utilisé pour soigner plusieurs maladies, le desmodium est surtout reconnu pour sa vertu hépatoprotectrice. En effet, c’est un excellent filtre hépatique, drainant et détoxifiant. Cette variété d’herbacée tropicale se caractérise par sa capacité régénératrice des cellules du foie, elle optimise aussi sa résistance en cas d’intoxication ou d’infection. Notons que garder le foie en bon état est primordial puisque c’est l’un des organes ayant une fonction capitale dans la filtration du sang et la digestion.

Le desmodium est aussi un excellent anti allergique, antihistaminique et bronchodilatateur. Son action se concentre sur les muscles lisses en inhibant l’histamine et en réduisant la constriction des voies aériennes du poumon. C’est pourquoi il est recommandé pour le traitement de l’asthme et des allergies respiratoires.

Aussi reconnu pour son effet décontractant, le desmodium est prescrit pour soulager les courbatures, les crampes, les spasmes et les contractures musculaires. Son utilisation est conseillée pour apaiser les contractions utérines avant et après l’accouchement, mais aussi pour atténuer les convulsions épileptiques.

 

Utilisation du desmodium en fonction des pathologies recensées

Avant de pouvoir se soigner avec le desmodium, il est important de savoir exactement la pathologie affectant votre organisme. Cela ne se fait que par une consultation médicale et des examens spécifiques.

Le desmodium est utilisé pour protéger les cellules du foie, mais surtout pour traiter les pathologies hépatiques. En effet, cette plante vivace s’avère être efficace pour soigner les hépatites virales A et B, les infections hépatiques, l’intoxication ou l’insuffisance hépatique.

Le desmodium est également prescrit pour traiter certaines allergies respiratoires et alimentaires, pour ne citer que l’œdème de Quincke et les chocs anaphylactiques.

Grâce à sa vertu bronchodilatatrice et décontractante, le desmodium est recommandé pour soulager et traiter les sujets asthmatiques. Cette plante médicinale agit sur les muscles bronchiques comme relaxant et dilatateur.

Le desmodium est surtout utilisé sur les patients cancéreux afin de prévenir et d’apaiser les effets secondaires de la chimiothérapie.

 

Posologies et durée du traitement à base de desmodium

Il est essentiel de rappeler que la prise d’un médicament ou complément alimentaire à base de desmodium doit faire l’objet d’une consultation médicale. Les posologies pourront donc être propres à chaque patient selon la gravité de la photologie et selon le médecin. La dose prescrite est aussi évaluée à partir du mode de consommation. En principe, la posologie usuelle pour un adulte est :

Infusion/décoctionInfuser 10 g de feuilles séchées de desmodium dans 1,5 l d’eau bouillante (15 min). Boire la tisane chaude ou froide durant la journée.
Gélules3 gélules par jour (les prendre en 3 prises pour éviter une surdose).
Solution buvable1 ampoule par jour ou 3 à 4 càc par jour, à diluer dans un verre d’eau.
Extrait concentré10 à 20 g par jour de plante séchée en extrait concentré.
Extrait sec1350 mg par jour de poudre de desmodium, à diluer dans une solution aqueuse.
Extrait liquide20 ml par jour à 50/1, à diluer dans une solution aqueuse.

   

Il est à noter que la durée du traitement pour les pathologies hépatiques est de 2 à 8 semaines selon l’amélioration de l’état du patient. Quant au traitement de l’asthme et des allergies, la cure n’est efficace qu’à partir de la 3e semaine de la prise du desmodium. Il ne faut donc pas arrêter le traitement prématurément afin d’avoir de meilleurs résultats. En revanche pour éviter et pour apaiser les effets indésirables de la chimiothérapie, il faut prendre du desmodium au moins 2 jours avant la séance, puis continuer la prise pendant 10 jours.

 

Les effets indésirables du desmodium

Se soigner avec le desmodium n’entraîne pas d’effets indésirables importants. Toutefois, en fonction de l’état du patient, la prise de desmodium peut provoquer des effets secondaires légers : nausées, vomissements, diarrhées et douleurs abdominales. Si vous prenez un complément alimentaire à base de desmodium et que vous présentez des formes d’effets indésirables, arrêtez de suite le traitement et prévenez votre médecin.

 

Précaution d’utilisation et contre-indication

Tout comme la prise de tous genres de médicament ou de complément alimentaire, la dose prescrite pour le traitement à base de desmodium doit être bien respectée. Sa prise ne doit pas se faire sans l’avis d’un médecin, bien qu’il soit vendu librement dans les pharmacies, les boutiques bios, les parapharmacies ou les herboristes, et ce, sous différents produits (poudre, gélule, extrait liquide…). Cela afin d’éviter les mauvaises interactions avec d’autres médicaments, notamment les traitements hépatiques et digestifs. D’ailleurs, il faut toujours préciser à votre médecin ou à votre pharmacien que vous suivez d’autres traitements médicamenteux avant de prendre le desmodium.

ATTENTION : le desmodium est contre-indiqué pour les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les enfants, sauf par avis médical.

 

Peut-on bénéficier d’un remboursement pour l’achat de médicament à base de desmodium ?

D’une manière générale, la sécurité sociale et l’assurance maladie ne remboursent pas la plupart des médicaments et compléments alimentaires à base de plante. Toutefois, quelques mutuelles santé proposent à leurs assurés de couvrir partiellement ou totalement les dépenses liées à l’achat des médicaments utilisés en phytothérapie.

Il va sans dire que les traitements, les soins et les frais médicaux peuvent être onéreux, même si vous choisissez de vous soigner par la médecine douce. La meilleure solution est de trouver une mutuelle offrant une garantie médecine douce pour profiter d’un remboursement satisfaisant.

Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre pharmacien, votre diététicien ou de votre médecin traitant sur les types de médicaments remboursables par l’assurance maladie en fonction de vos pathologies. 

 

Conclusion

Le desmodium est une plante réputée pour sa propriété hépatoprotectrice. Aussi, cette plante herbacée est très utilisée en phytothérapie grâce à ses vertus médicinales. Toutefois, prendre un médicament ou un complément alimentaire à base de desmodium est fortement interdit sans l’avis d’un médecin.

Afin de bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale des médicaments à base de desmodium, souscrire une bonne mutuelle santé est recommandé. Le comparateur de mutuelle Santors.fr vous aide à trouver les meilleures offres et les couvertures adaptées à vos besoins.