Accueil > Phytothérapie > Focus sur les bienfaits de l’aubépine

Focus sur les bienfaits de l’aubépine

Bien évidemment, pour qu’elle soit pleinement efficace et afin de prévenir des effets indésirables, cette plante doit être consommée suivant des doses bien précises. Si vous voulez en savoir davantage sur les effets thérapeutiques, les posologies et les précautions d’utilisation de l’aubépine, suivez le guide.

 

Aubépine : ses caractéristiques

L’aubépine, de son nom botanique Crataegus monogyna, est un arbuste à épines dont la hauteur peut aller de 5 cm à 8 m. La plante est ornée de fleurs blanches ou rosées, très odorantes qui éclosent vers la fin du printemps. Ces fleurs sont composées de cinq pétales fragiles groupés en corymbes (disposée sur un même plan) ainsi que de nombreuses étamines de couleur rose vif.

 

Des fruits comestibles

Le fruit de l’aubépine, appelé cenelle, mûrit au début de l’automne et est tout à fait comestible. D’une couleur rouge vif, la cenelle ressemble à une petite pomme, mais a un goût fade et une texture farineuse, si elle est consommée crue. C’est pourquoi beaucoup le préfèrent cuite.

Différents variétés recensées

Il existe de nombreuses sortes d’aubépine, dont l’aubépine à deux styles et l’aubépine à cinq styles. On ne peut les distinguer qu’en déterminant la couleur des fleurs ou le nombre des noyaux. L’aubépine est présente en Europe et préfère surtout les lisières de forêts.

 

Ses principes actifs

La phytothérapie exploite essentiellement les fleurs, les rameaux et les fruits de la plante. L’aubépine contient divers principes actifs tels les acides triterpéniques et 2% de flavonoïdes environ.

Les éléments de l’aubépine ayant des effets bénéfiques sur les troubles cardiaques sont les suivants :

  • Le rhamnoside,
  • La vitexine,
  • L'hyperoside
  • L'acide caféique et chlorogénique

De leurs côté les proanthocyanidols que recèlent l’aubépine agissent comme un tranquillisant.

 

Quelques précisions sur les vertus thérapeutiques de l’aubépine

L’aubépine a de nombreuses vertus thérapeutiques. Elle agit notamment comme :

  • Tonique du cœur : l’aubépine stabilise le rythme cardiaque, augmente l’oxygénation, facilite la circulation sanguine dans les artères coronaires et renforce les contractions des muscles cardiaques. Des études réalisées récemment mettent également en évidence que les principes actifs présents dans la plante favorisent la diminution de l’excitabilité du système nerveux. C’est pour toutes ces raisons que cette plante est efficace pour traiter une insuffisance cardiaque congestive légère à modérée.
  • Antistress : l’aubépine est efficace pour calmer les troubles liés au stress comme l’irritabilité, les bourdonnements de l’oreille, les bouffées de chaleur, l’émotivité excessive ou encore les vertiges.
  • Antihypertenseur : les flavonoïdes présents dans l’aubépine ont pour effet d’augmenter le flux sanguin vers le cœur en dilatant les artères coronaires. Cela aura pour effet sur le long terme de lutter efficacement contre une tension trop haute ou au contraire, trop faible.
  • Collutoire antiseptique et antalgique : utilisée en gargarisme, l’aubépine est particulièrement efficace pour calmer les maux de gorge.
  • Sédatif : l’aubépine a des propriétés sédatives très impressionnantes. Bien utilisée et suivant la sensibilité, elle constitue une alternative à certains hypnotiques.

 

Utilisation de l’aubépine

L’usage de l’aubépine sera différent suivant l’effet recherché :

 

Pour traiter les troubles cardiaques légers

Le mieux est d’utiliser l’aubépine comme infusion :

  • Prenez des feuilles et des fleurs séchées récemment ;
  • Émiettez puis mettez une cuillère à soupe de la poudre grossière par tasse ;
  • Suivant la gravité des troubles, prendre une à trois tasses par jour.

Pas de temps pour l’étape de l’émiettement ? Vous pouvez directement infuser dans un demi-litre d’eau 10 à 20 g de fleurs et de feuilles séchées pendant 10 minutes. Dans les deux cas, le traitement peut être mené sur plusieurs mois, en respectant des pauses d’une semaine par mois.

 

Pour régulariser la tension artérielle

Si l’on cherche à régulariser la tension artérielle, il suffit de faire plusieurs cures d’aubépine jusqu’à ce que les effets se fassent ressentir. Une cure dure 21 jours et il faut faire une pause de sept jours avant d’en commencer une autre.

La posologie quotidienne sera déterminée par un médecin en se basant sur le type d’extrait utilisé (extrait standardisé en procyanidines, extrait fluide, poudre sèche micronisée, teinture mère d’Aubépine, fumigation…) et la gravité de votre problème de tension.

 

Pour soulager le stress et trouver plus facilement le sommeil

Pour profiter de l’action calmante de l’aubépine, prendre une à deux cuillères à café de fleurs pour une tasse d’eau bouillante, et ce trois à quatre fois par jour, pendant trois semaines par mois. Les effets se font surtout sentir sur le long terme.

Pour favoriser le sommeil, buvez toujours votre dernière tasse de la journée une heure avant le coucher, le temps de laisser aux propriétés apaisantes de la plante de bien agir.

 

Précautions et effets secondaires

Demander l’avis de votre médecin traitant est conseillé avant le commencement d’une cure d’aubépine afin d’éviter tous risques d’effets indésirables. Cette consultation est particulièrement recommandée pour les personnes souffrant de troubles cardiaques mêmes, légers. Mais que l’on se rassure, de nombreuses études montrent aujourd’hui qu’il n’existe aucune interaction entre l’aubépine et les médicaments servant à soigner les problèmes cardiovasculaires.

Pour les femmes enceintes, elles ne doivent pas consommer d’aubépine, on ignore encore aujourd’hui les effets de cette plante sur le fœtus. Il faut donc rester prudent.

 

Pas d’effets secondaires alarmants

Pour ce qui est des effets secondaires de l’aubépine, ils sont pratiquement inexistants. Des études ont déjà démontré qu’une consommation sur le long terme n’entraîne que quelques troubles digestifs et des allergies cutanées très légers. Il n’y a donc aucun danger particulier à consommer régulièrement de l’aubépine. Malgré tout, et au risque de se répéter, consultez au préalable un médecin ou un nutritionniste avant de prendre cette plante.

 

Quid du remboursement ?

Le prix de la consultation d’un médecin ou d’un nutritionniste est remboursé par la Sécurité sociale à 70 %. Si vous ne voulez pas payer les 30 %, on vous conseille de souscrire une mutuelle santé. Sur ce point, sachez que Santors.fr, l’un des meilleurs comparateurs d’assurance sur le marché peut vous aider à trouver le contrat de mutuelle le plus adapté à vos besoins.