Accueil > Phytothérapie > La feuille de myrte pour lutter contre le diabète des séniors

La feuille de myrte pour lutter contre le diabète des séniors

Le diabète chez les personnes âgées

26 % des personnes âgées de 75 ans ou plus sont diabétiques dans l’Hexagone.

Souvent, l’avancée de l’âge, le mode de vie sédentaire, l’obésité, les antécédents de diabète de type 2 dans la famille, la dépression et le stress sont à l’origine de cette maladie chronique.

Or, le vieillissement de la population française continue de s’accélérer. Selon les données démographiques de 2017, publiées par l’Insee, les personnes âgées de plus de 55 ans seront près de 25 millions en 2035. De ce fait, le nombre des personnes diabétiques âgées va continuer d’augmenter.

D’où l’intérêt de prendre des mesures préventives efficaces pour limiter le nombre de malades dans un futur proche.

Pour prévenir le diabète, il est conseillé de s’adonner régulièrement à la pratique d’exercices physiques, manger sainement, contrôler son diabète, surveiller son poids, faire un bilan de santé annuel, etc.

Mais, pour lutter contre le diabète, il existe aussi un allié naturel :  la feuille de myrte.

 

Les feuilles de myrte, un anti-diabète reconnu

Les feuilles de myrte sont riches en vitamine C, en flavonoïdes et en tanins. Elles comportent également une essence aromatique. Cette dernière contient de l’acétate de myrtényle, du myrténol, du linalol, de l’alphapinène et du cinéole.

Grâce aux tanins qu’elles renferment, les feuilles de myrte sont efficaces pour lutter contre le diabète des séniors. Le tanin est effectivement très utile pour l’insuline. Il favorise l’action de cette dernière. L’insuline, qui est une hormone naturelle sécrétée par le pancréas, peut ainsi assurer son rôle, en maintenant un taux de glycémie normal et en diminuant la teneur en sucre dans le sang.

 

Le myrte, de nombreuses propriétés thérapeutiques à découvrir

Le myrte, de son nom scientifique Myrtus communis, est un arbuste aromatique, faisant partie de la famille des Myrtacées, comme l’eucalyptus et le goyavier.

Ses feuilles, ses fleurs et ses baies peuvent être utilisées en phytothérapie. En effet, cette plante dispose de nombreuses propriétés médicinales. Elle est à la fois antiseptique, antivirale, antioxydante, antibactérienne. Elle est aussi astringente, expectorante, anticatarrhale et décongestionnante. Au-delà de son action anti-diabète, elle peut aussi :

  • Soigner les infections des voies respiratoires (bronchites, sinusites, otites…)
  • Traiter les infections urinaires ;
  • Réguler la digestion ;
  • Soulager les jambes lourdes ;
  • Aider à mieux dormir ;
  • Soigner les affections de la peau (irritations, psoriasis, herpès, érysipèle…).

Riches en tanins, les feuilles de myrte peuvent être employées pour prévenir le diabète des séniors. Elles se consomment généralement en sirop ou en tisane, (sous forme d’infusion, de décoction ou de macération). L’huile essentielle de myrte existe également.

La phytothérapie apparaît une nouvelle fois comme un allié pour se maintenir en forme et en bonne santé. Bien que cette forme de soins ne soit pas couverte par l’Assurance Maladie, certaines mutuelles santé peuvent assurer une prise en charge totale ou complète. Pour comparer les offres des mutuelles santé, choisissez le Santors.fr.

 

Bibliographie

  • Diabète et traitement par les plantes - Phytomania
  • Le myrte, les plantes oubliées – CanalBlog
  • Les bienfaits du myrte – Plantes & soins