Accueil > Phytothérapie > Le bleuet pour soulager vos douleurs articulaires

Le bleuet pour soulager vos douleurs articulaires

Les vertus thérapeutiques du bleuet permettraient d’atténuer les douleurs articulaires. Retrouvez dans cet article les propriétés de cette plante médicinale et ses diverses utilisations.

 

Le bleuet sauvage et ses origines

Le bleuet est une plante sauvage à hautes tiges et à feuilles très fines. Ses fleurs bleues délicates sont à l’origine de son nom.

La floraison est en été, entre le mois de mai et le mois de juillet. Cette plante pousse naturellement sur les terres acides. On peut également retrouver le bleuet en montagne, dans les champs et les prairies.

Bien que le bleuet ait été éliminé par les pesticides, cette plante revient progressivement dans la nature. Actuellement, le bleuet se voit également cultivé dans les champs.

 

Les principaux bienfaits du bleuet

Le bleuet a plusieurs bienfaits sur la santé dont :

 

Des propriétés diurétiques et digestives

Le bleuet des montagnes a la réputation de faciliter la digestion. Il stimule le métabolisme digestif et apaise les troubles gastriques. Le bleuet renforce également le système immunitaire et stimule l’activité du foie.

Utilisé chez l’enfant, le bleuet des montagnes a des propriétés laxatives.

 

Des propriétés anti-inflammatoires

Le bleuet des champs est reconnu pour soulager ces quelques maux du quotidien:

  • Les inflammations des muqueuses
  • Les inflammations de la peau comme les coups de soleil
  • Les douleurs articulaires notamment les rhumatismes chroniques
  • Les irritations des yeux et des paupières, dont la conjonctivite ou orgelet

 

Comment utiliser le bleuet ?

Saviez-vous que les fleurs de bleuet sont comestibles ?

Le bleuet peut s’utiliser en cuisine sous forme de salade ou pour être associé aux salades de fruits. Il peut également servir de décoration dans les plats.

Mais l’utilisation de bleuet est surtout sur le plan thérapeutique. Les parties de la plante utilisées en phytothérapie sont : les pétales (fraîche ou sèche), les graines et les feuilles. Le bleuet peut être utilisé sous différentes formes :

 

En infusion

Pour le traitement des problèmes digestifs : Mettez les plantes dans de l’eau frémissante. Infusez hors du feu pendant 10 à 15 mn puis filtrez. Prenez cette infusion aussitôt.

 

En collyre

Prenez 10 g de fleurs pour 250 ml d’eau. Portez l’eau à ébullition et laissez infuser pendant 15mn. Une fois tiédie, utilisez en bain d’yeux ou en compresses, 3 fois par jour.

 

En décoction

Pour les inflammations de la peau : Mettez 10 g de plantes dans 20 cl d’eau froide. Portez à ébullition puis laissez la tisane refroidir avant de boire.

Pour le traitement des irritations oculaires : Mettez 20 à 40 g de capitules dans de l’eau bouillante et laissez bouillir pendant 5mn. Cette décoction peut également s’utiliser en gargarisme en cas d’enrouement.

 

En bain

Pour soulager les douleurs articulaires et les plaies ulcéreuses, mettez des fleurs de bleuet dans votre bain. Vous pouvez également verser de l’eau florale de bleuet dans votre bain.

 

En poudre

En laxatif pour les enfants : Diluez 2 g de poudre de bleuet dans une cuillère à soupe de miel. À donner à votre enfant à jeun le matin.

 

En bière

Pour atténuer les crises de rhumatisme : macérez 25 g de fleur de bleuet dans 1 l de bière pendant 8 à 15 jours. Prenez un verre de la préparation avant le repas en cas de crise.

 

L’hydrolat de bleuet

Pour le soin des yeux : mélangez 2 cuillères à soupe d’hydrolat de bleuet et 1 cuillère à soupe de camomille romaine. Imbibez 2 cotons de ce mélange et posez-les sur les yeux fermés. Laissez agir 10 mn avant de rincer.

Pour atténuer les irritations de la peau et les acnés : lavez votre visage puis essuyez-vous la peau. Imprégnez un coton d’hydrolat de bleuet et nettoyez votre visage avec. Effectuez cette pratique tous les soirs.

 

Quelles sont les précautions d’emploi ?

À dose modérée, le bleuet ne présente aucun effet secondaire. Il n’y a donc pas de précautions particulières. Cependant, pour les troubles assez importants, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant.

 

Peut-on cultiver le bleuet ?

Le bleuet est une plante qui se cultive facilement. En effet, il supporte bien le soleil, la sécheresse et s’adapte à tous types de sols. Toutefois, drainez suffisamment le sol. Le semis se fait en avril ou vers la fin de gelée.

Laissez 20 cm de distance entre 2 plantes. Gardez les plantes à une hauteur de 30 cm. La cueillette se fait à partir du mois de juillet.

Pour la récolte, prenez les fleurs une par une et faites-les sécher. Une fois séchés, conservez-les dans un bocal et rangez dans un endroit à l’abri de l’humidité.

Facile à planter et à utiliser, le bleuet peut apporter une touche de gaieté dans votre jardin surtout en période estivale. Pour ses propriétés thérapeutiques, vous pouvez prendre l’avis de votre médecin.

 

Bleuet et prise en charge

Afin de bénéficier du remboursement du ticket modérateur, une mutuelle peut vous rendre service. En effet, la prise en charge de la médecine douce nécessite une bonne mutuelle. Santors vous aide à trouver les garanties pour que vous puissiez bénéficier d’une mutuelle qui réponde à vos besoins.

 

Sources 

https://www.jardiner-malin.fr/sante/bleuet-bienfaits-vertu.html
https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/bleuet.htm
https://jardinage.lemonde.fr/dossier-2722-bleuet-champs.html
https://www.notretemps.com/sante/actualites-sante/le-bleuet-pour-soulager-les-articulations,i133751