Accueil > Phytothérapie > Le mélilot

Le mélilot

Qu’est-ce que le mélilot ?

Le mélilot a pour nom scientifique Melilotus officinalis. On l’appelle aussi le « mélilot jaune ». Cette plante est visible pratiquement dans toutes les régions de France. On l’aperçoit sur le bord des routes ou proche des fermes. C’est une herbacée fourragère, avec des fleurs jaunes minuscules et très odorantes. Elle a de longues tiges qui peuvent mesurer jusqu’à un mètre. Les abeilles apprécient particulièrement cette plante. Le mélilot est une plante mellifère. Son nom signifie littéralement en grec « lotus à miel ».

Les fleurs du mélilot sont utilisées en médecine et employées depuis bien longtemps comme remèdes traditionnels. On utilisait la plante en usage externe durant l’Antiquité pour le traitement d’inflammations oculaires et du rhumatisme. De nos jours, le mélilot est conseillé pour traiter les maladies veineuses et lymphatiques.

 

Traitement contre l’insuffisance veineuse

Le mélilot est souvent utilisé pour ses propriétés à rendre toniques les parois veineuses et redonner leur élasticité. Cela lui confère une bonne efficacité à atténuer les crampes, les jambes lourdes et les hémorroïdes. Ce sont les coumarines contenues dans la plante qui assurent ces bienfaits. En plus, la plante présente aussi des flavonoïdes qui rendent aux vaisseaux la capacité d’être plus imperméables. De ce fait, l’apparition d’œdème est grandement réduite. Le mélilot contribue aussi à atténuer le risque de varices.

Pour traiter les hémorroïdes, la plante est utilisée sous forme de teinture mère ou d’extraits secs. Pour les autres troubles veineux, le mélilot est pris sous forme d’infusion de 2 cuillères à café pour 250 ml d’eau, une seule prise quotidienne durant une période de 3 semaines.

 

Traitement contre le lymphoedème

Durant le traitement du cancer du sein, il se peut que l’on procède à une ablation des ganglions de l’aisselle. Un œdème pourra alors apparaître suite à cette intervention. Son nom est le « lymphoedème ». Le mélilot est une plante anti-oedémateuse, il est capable de résorber cet œdème. En plus, cet œdème a un taux de protéines très élevé. Le mélilot stimule le drainage du liquide lymphatique et diminue le niveau de protéines contenu dans l’œdème. En conséquence, ce dernier verra sa taille diminuer.

Pour utiliser le mélilot dans le traitement du lymphoedème, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant. La plante est utilisée sous forme de teinture mère ou d’extrait sec pour cette situation.

 

Traitement des troubles de la ménopause

La coumarine présente dans le mélilot a une propriété antispasmodique. Les femmes en préménopause ont souvent des migraines congestives associées, mais aussi des bouffées de chaleur. Ses troubles sont dus aux spasmes des vaisseaux et la coumarine a la faculté de les calmer. La présence d’insomnies légères durant cette période peut aussi être traitée par le mélilot, grâce à sa capacité tranquillisante.

Le traitement s’effectue avec une prise quotidienne d’infusion de 2 cuillères à soupe de fleurs séchées, avec 250 ml d’eau.

 

Traitement des conjonctivites

Le mélilot est utilisé pour traiter les conjonctivites, en raison de sa propriété antiseptique. L’hydrolat de la plante est appliqué en externe de la manière d’une lotion oculaire pour traiter les inflammations au niveau de l’œil.

On peut aussi utiliser de l’infusion si toutefois elle a été filtrée à l’aide d’un papier avant son application. Concernant l’hydrolat, mettez-le sur des compresses avant de l’appliquer sur la zone concernée. Répétez cette action 2 à 3 fois dans une journée.

 

Traitement des réveils nocturnes chez les enfants

Les réveils nocturnes présentent chez les enfants peuvent être traités par le mélilot grâce à son action douce sur le système nerveux. Cette action est bien indiquée pour le traitement chez les enfants et ce dernier peut être entrepris dès l’âge de 3 ans.

Le traitement s’effectue en préparant une infusion avec 2 cuillères à café de fleurs séchées pour une quantité d’eau de 250 ml. Puis administrer à l’enfant la dose adéquate en raison d’une cuillère à café pour 1 kg de son poids.

 

Traitement pour les infections urinaires

Le mélilot a des propriétés anti-inflammatoires, mais aussi antiseptiques. Ainsi, il est recommandé pour le traitement efficace des infections urinaires, en s’associant à d’autres éléments. L’action sédative de la plante sur le système nerveux a une part importante dans le traitement. Néanmoins, son utilisation seule ne sera pas efficace et la plante doit être mélangée avec d’autres éléments pour une efficacité optimale.

 

Précautions d’utilisation

Il est vivement conseillé de consulter votre médecin traitant et de demander son avis avant tout traitement basé sur le mélilot.

Le mélilot, prise de façon régulière, ne provoque pas d’effets secondaires graves. Cependant, certaines personnes se sont plaintes de troubles minimes comme les troubles de digestion ou l’apparition de maux de tête. Si ces symptômes se présentent et ont tendance à durer, il est judicieux de vous faire examiner par votre médecin traitant dans les plus brefs délais.

Les personnes présentant des troubles hépatiques ne doivent pas prendre des médicaments ou éléments basés sur le mélilot. La prise du mélilot ou des médicaments basés sur cette plante est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Le mélilot est une plante médicinale et ne peut être utilisé sur les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans.

 

Où se procurer du mélilot ?

Vous pouvez trouver le mélilot chez votre magasin bio habituel, sous forme séchée ou en poudre. Vous pouvez aussi l’acheter chez les herboristeries. En pharmacie, il se vend sous forme de gélules, de teinture mère, d’extraits secs, mais aussi en plantes sèches.