Accueil > Phytothérapie > Le radis noir pour soulager le foie

Le radis noir pour soulager le foie

Le radis noir et son origine

Le radis noir (Raphanus Sativus var. niger) provient d’Asie, plus précisément de Chine. Il y est traditionnellement utilisé pour faciliter la digestion.

Durant l’Antiquité, les Romains employaient son huile pour traiter les affections de la peau. Les Grecs, eux, avaient l’habitude de l’employer comme remède contre la toux et les hémorragies. Les hiéroglyphes au temple de Karnak démontrent également que les Egyptiens vantaient déjà les mérites thérapeutiques du radis noir, au temps des Pharaons.

En France, le radis noir n’est apparu qu’au XVIIIe siècle.

 

La richesse nutritionnelle du radis noir

Egalement appelé radis d’hiver ou raifort, le radis noir appartient à la famille des Brassicacées. S’il reste pauvre en calories (20 calories/100g), il contient de nombreux éléments nutritifs :

  • vitamine C,
  • vitamine B9,
  • calcium,
  • potassium,
  • phosphore…

 Il est également riche en huile essentielle sulfurée, hétérosides soufrés, raphanine, isothiocyanates et glucosinolates. Le radis noir possède donc des propriétés antioxydantes, détoxifiantes, antiseptiques, antibactériennes, antifongique et anticancérigène.

 

Le radis noir pour détoxifier et tonifier le foie

La Commission E allemande a approuvé que le jus de radis noir fraîchement pressé est efficace pour traiter la dyspepsie causée par une mauvaise circulation biliaire. En effet, le radis noir permet de drainer le foie, la vésicule et le pancréas. Il les nettoie et les soulage, en éliminant les toxines qui y sont accumulées. Il favorise aussi les sécrétions biliaires et facilite leur évacuation vers l’intestin et la digestion.

En cas de douleur au niveau du foie ou de la vésicule biliaire, vous pouvez boire 15ml du jus de radis noir, entre 2 et 6 fois par jour. Et si vous souffrez de dyspepsie, selon certains médecins, vous pouvez prendre le même traitement pendant 4 ou 5 jours, l’arrêter 2 ou 3 jours et reprendre jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

 

Autres utilisations du radis noir

Le radis noir permet également de booster le système immunitaire et de traiter :

  • Les troubles gastro-intestinaux : troubles digestifs, ballonnements, manque d’appétit…
  • Les affections cutanées de la peau : les érythèmes et les coups de soleil ;
  • Certaines affections respiratoires : inflammation et hypersécrétion des voies respiratoires (rhume, sinusite, etc.).

Si vous voulez faire une cure de détox à la fin de l’hiver, ce légume racine est fortement recommandé. Vous pouvez en plus l’associer avec du pissenlit et du sureau noir.

A noter, le radis noir est fortement déconseillé en cas de calculs biliaires ou de problèmes d’ulcère de l’estomac, de gastrites et de pathologies qui touche la thyroïde.

Le radis noir est connu pour son action bienfaisante pour le foie. On peut aussi l’utiliser dans le cadre d’un traitement de troubles digestifs ou d’une cure de désintoxication. En phytothérapie, cette plante peut être consommée sous forme de jus. Il existe aussi des ampoules buvables, du sirop, des gélules ou encore compléments alimentaires de radis noir.

Les soins liés à la phytothérapie ne sont remboursés par l’Assurance Maladie. Mais en souscrivant à une Mutuelle Santé, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle de vos frais de santé. Rendez-vous sur Santors.fr pour trouver votre complémentaire Santé.

 

Bibliographie

  • Le radis noir : une plante draineuse pour le foie – Passeport Santé
  • Radis noir (Raphanus Sativus Var. niger) : propriétés, bienfaits de cette plante – Doctissimo
  • Radis noir : parfois pour les foies paresseux – Top Santé