Accueil > Phytothérapie > Le raifort : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le raifort : qu’est-ce que c’est exactement ?

Dans cet article, vous trouverez tous les bienfaits du raifort en phytothérapie.

 

La composition du raifort

Les vertus thérapeutiques du raifort proviennent généralement de ses composants actifs. Cette plante est effectivement riche en minéraux et en vitamines C et B. Parmi ces sels minéraux, on compte :

  • Du soufre
  • Du fer
  • Du sodium
  • Du potassium
  • Du phosphore
  • Du cuivre
  • Du magnésium
  • Du zinc

Le raifort contient aussi de l’acide :

  • Phosphorique
  • Carbonique
  • Sinigrine
  • Sulfurique
  • Chlorhydrique

 

Les indications thérapeutiques du raifort

En phytothérapie, on utilise essentiellement la racine du raifort. Elle permet de traiter plusieurs pathologies.

 

La sinusite

La racine du raifort possède des propriétés germicides qui permettent de libérer la voie nasale. Cette plante est très efficace pour lutter contre la grippe, le rhume ainsi que la sinusite.

 

Le cancer

Les études ont pu démontrer que le raifort possède des qualités anticancéreuses. La racine du raifort est composée d’acide glucosinolate qui prévient la formation d’une tumeur cancérigène. 

 

La bronchite

Les personnes âgées de 55 ans et plus, sont susceptibles aux troubles respiratoires et à la bronchite. L’usage du raifort a permis de réduire largement les symptômes de la bronchite. Cette plante élimine aussi les affections des voies respiratoires.  

 

Les infections urinaires

Le raifort permet d’éviter la formation des calculs rénaux. Il favorise aussi la sécrétion d’urine. Si vous souffrez d’une infection urinaire, l’usage du raifort permet de la soulager, voire de l’éliminer.

 

Une insuffisance hépatique

La racine du raifort permet d’éviter l’ictère. Il s’agit d’une pigmentation jaunâtre de la peau, causée par une insuffisance hépatique.

 

Les usages courants

Le raifort est utilisé dans le quotidien pour soulager des douleurs mineures et prévenir certaines maladies chroniques.

 

Les troubles digestifs

Le raifort prévient la digestion pénible ou douloureuse. Il permet de retrouver l’appétit et comble la carence gastrique. Sa racine sert aussi à éliminer les flatulences.

 

Un antirhumatismal

C’est un moyen très efficace pour soigner les maladies articulaires comme l’arthrose. Le raifort sert aussi à traiter le rhumatisme et d’autres maladies articulaires.

 

Propriété fluidifiante

Le raifort permet de réduire la fatigue, les vertiges, l’accélération du pouls et l’essoufflement en augmentant la concentration de globule rouge dans le sang. Il favorise aussi la circulation sanguine.

 

Une scrofule

La scrofule se manifeste par une lésion cutanée. Il s’agit d’une dégénérescence structurelle des tissus de la peau. La scrofule peut ralentir les fonctions vitales. Afin de la prévenir, vous devez suivre un traitement à base de raifort.

 

Posologie d’usage

 

L’infusion

Pour libérer la voie respiratoire et soigner une affection des poumons, vous pouvez faire une infusion de racine de raifort. Pour ce faire, faites une tisane de 2 g de racine sèche dans une tasse. Vous pouvez consommer cette boisson 3 fois par jour.

 

Le sirop

Vous pouvez également râper 2 g de racine pour faire un sirop de raifort et le consommer quotidiennement pour bénéficier d’un effet tonifiant.

 

La teinture mère

La racine de raifort peut aussi être utilisée en teinture mère. Pour cela, vous devez mélanger environ 4 g de racine râpée dans une solution hydroalcoolique ou un mélange d’éther.

 

En usage externe

Pour un usage externe, vous pouvez mâcher lentement une racine de raifort pour traiter la dénudation des gencives.

 

Précaution d’emploi

Vous ne devez pas consommer plus de 20 g de raifort par jour. Un dosage excessif peut provoquer des inflammations au niveau de l’estomac, de la gorge, etc.

 

Contre-indications

Le raifort est à éviter pendant la grossesse et l’allaitement. Certains de ses composants peuvent être toxiques au placenta et passer dans le lait maternel.

Vous devez aussi vous abstenir d’en consommer si vous souffrez d’une hypersensibilité au raifort ou à ses principes actifs.

 

Mise en garde

Vous êtes tenu de consulter l’avis de votre médecin avant de prendre du raifort si vous souffrez d’hypotension artérielle.

 

Effets indésirables

Les effets secondaires les plus courants rencontrés lors de la prise du raifort sont :

  • Des vomissements
  • Des problèmes gastro-intestinaux
  • Des irritations
  • Des nausées

 

Interactions

Les études ont démontré des interactions possibles entre le raifort et les médicaments. On a aussi prouvé une possibilité d’interaction avec d’autres plantes médicinales et des suppléments.

 

Interaction avec d’autres plantes médicinales

Mélangé avec des suppléments alimentaires ou certaines plantes riches en vitamine C, le raifort augmente les effets de cette substance. Combiné avec des plantes hémorragiques, le raifort aggrave aussi le saignement.

Le raifort peut accentuer l’effet des plantes antibactériennes ou anti-inflammatoires.

 

Interaction avec des médicaments

Le raifort augmente les effets des :

  • Antibiotiques
  • Spécialités anticancéreuses
  • Médicaments diurétiques
  • Anticoagulants
  • Antiplaquettaires

 

Taux de remboursement

Pour bénéficier d’un remboursement en phytothérapie, vous devez souscrire à une mutuelle santé. La sécurité sociale ne rembourse pas la médecine douce à base de plante médicinale.

 

Conclusion

En résumé, le raifort est réputé pour ses vertus médicales conséquentes. Les études scientifiques ont pu démontrer d’innombrables bienfaits de la racine de raifort sur l’organisme. Elle permet de soigner les troubles digestifs, les affections respiratoires, etc.

Souscrire une mutuelle santé devient indispensable pour apaiser vos charges sur vos soins médicaux. Afin d’en choisir une à votre avantage, faites confiance à Santors.fr.