Accueil > Phytothérapie > Le safran, l'épice qui vous donne un moral d'acier

Le safran, l'épice qui vous donne un moral d'acier

Origine et historique du safran

Le safran ou « roi des épices » est originaire de la Grèce. Cette épice a ensuite été exportée en Orient, puis en Europe. Depuis l’antiquité, le safran est adopté dans les menus et les grandes cérémonies.

C’est une épice obtenue par la déshydratation du Crocus sativus, une fleur de la famille des iridacées. Sa manipulation est très minutieuse tant son extraction est difficile : chaque fleur est cueillie individuellement et le stigmate est extrait manuellement.

Notez que pour obtenir 1 kg de safran, il faut extraire 150 000 fleurs d’où le prix exorbitant de ce condiment.

 

Le safran et le moral

Le safran est réputé pour ses propriétés toniques, ainsi il permet une régulation régule de l’émotivité, de la fatigue psychologique et de l’irritabilité. Le safran est donc la remonte moral par excellence.

Le safran contient du safranal, un produit provenant de la dégradation du caroténoïde qui aide à maintenir l’équilibre émotionnel.

Le safranal agit directement sur le système nerveux. Cette action se traduit par la stimulation de la sérotonine, les hormones surnommées les hormones de l’humeur.

Lorsqu’un stress intense survient ou le moral est au plus bas, le taux de sérotonine diminue. L’utilisation du safran permet donc rééquilibrer le taux de ces hormones dans l’organisme. Le safran a donc des propriétés antidépressives.

 

D’autres propriétés thérapeutiques du safran

Le safran a démontré tout au long de l’histoire ses nombreuses vertus thérapeutiques dont la principale est son action sur le système nerveux.

Un antiseptique et un antiviral puissant

Le safran aide à combattre les maux hivernaux tels que le rhume, le mal de gorge, la grippe, etc.. Sa richesse en vitamines C et B9 contribue à sa propriété antiseptique.

 

Un antioxydant efficace

Riche en bêta-carotène, le safran lutte contre le vieillissement des cellules.

 

Un carminatif réputé

Cette épice aide le système digestif à lutter contre les ballonnements.

 

Une épice diurétique

Le safran a la capacité de diminuer la tension artérielle, de favoriser la respiration. Le fer contenu dans le safran aide à transporter l’oxygène dans le sang. Notons qu'un bon apport en oxygène favorise la formation d’hémoglobine.

 

Un emménagogue

Pour les femmes, le safran aide à réguler la menstruation. En effet, cette épice facilite la survenue des règles et prévient les douleurs menstruelles. Le safran lutte également contre les troubles de la ménopause comme les bouffées de chaleur ou les troubles de la digestion.

 

Un analgésique

Pour les bébés qui ont une poussée dentaire, le safran permet de soulager la douleur. Chez l’adulte, le safran atténue les douleurs musculaires et les crampes. C’est une propriété qui résulte de la présence en grande quantité de magnésium en grande quantité dans ce condiment.

 

Un sédatif très connu

Le safran agit comme un calmant sur le système nerveux. Le magnésium contenu dans l’épice est bénéfique contre le stress et/ou l’anxiété. En effet, le safran stimule le système nerveux lorsqu’on est dans un état dépressif ou en manque de motivation.

L’or rouge stimule le fonctionnement du cerveau. Il protège également le système nerveux des effets du vieillissement. Le safran est aussi un allié important pour réparer les troubles du sommeil.

 

Les différentes utilisations du safran

Voici quelques-unes des utilisations du safran les plus courantes

 

Le safran en cuisine

L’utilisation du safran en cuisine n’est plus à prouver :

  • La coloration jaune confère un repas appétissant
  • Son arôme délicat et puissant est une source d’inspiration pour les chefs cuisiniers
  • Ses qualités gustatives exaltent les saveurs et relèvent le goût.

Depuis des millénaires, l’or rouge sert à aromatiser et à agrémenter les repas. De plus, cette épice convient à la fois aux recettes salées et sucrées. Pour optimiser la saveur, ajoutez le safran à mi-cuisson.

 

Le safran en infusion

En infusion, le safran soigne différents maux

 

Lutter contre les problèmes digestifs

  • Faites bouillir 1l d’eau
  • Infusez ½ cuillère à soupe de safran hors du feu pendant 10 mn
  • Buvez 3 tasses par jour pendant 3 semaines.

 

Soulager les gingivites et les aphtes

  • Faites bouillir 1l d’eau
  • Mélanger ½ cuillère à café de safran et ½ cuillère à café de poudre de girofle et infusez hors du feu pendant 10 min
  • utilisez ½ verre, 2 à 3 fois par jour en bain de bouche. Effectuez ce traitement pendant une semaine.

 

Pour les fatigues chroniques et le stress quotidien

  • Faites bouillir 1l d’eau
  • Infusez ½ cuillère à soupe de safran et portez hors du feu pendant 10 min
  • Prenez 1 tasse le matin et 1 tasse le soir pour une cure de 2 à 3 mois

 

Le safran en homéopathie

En homéopathie, le safran sert à

 

Lutter contre l’état dépressif et les troubles digestifs

Optez pour le Crocus sativus 4 ou 5CH. Prenez 3 granules, 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours.

 

Traiter les troubles de la ménopause

Le Crocus Sativus 9 CH est adapté. Une dose par semaine pendant deux mois est suffisante.

 

Maintenir l’équilibre émotionnel

L’extrait de safranal est recommandé. Prenez 1 à 3 gélules par jour, midi et soir.

 

L’extrait standardisé de safran

Pour retrouver l’optimisme et la sérénité : prenez 1 capsule par jour pour une cure de 1 mois

 

L’huile essentielle (HE) de safran

 

En massage

Diluez 2 à 3 gouttes d’HE de safran avec de l’huile végétale d’amande douce ou de noisette. Massez les zones douloureuses pour les soulager : les douleurs musculaires, le ventre en cas de trouble digestif.

 

En application locale

Diluez 2 à 3 gouttes d’HE de safran avec de l’huile végétale de votre choix puis appliquez sur la peau.  Ce mélange est idéal pour les infections cutanées.

Ajoutez 3 gouttes d’HE de safran dans votre shampoing en cas d’infection du cuir chevelu.

 

Quelques précautions d’emploi

Le safran est une épice qui peut être consommée quotidiennement et ne présente aucun effet secondaire. Cependant, quelques conseils sont à prendre en compte:

  • Pour mieux stimuler l’action du safran sur l’organisme, il est conseillé de prendre une alimentation variée. Car même si le safran est riche en nutriments, elle n’est utilisée qu’en très faible quantité dans les plats.
  • En infusion, pour une cure à long terme, faites des pauses de quelques jours avant de reprendre le traitement. Cette pratique permet de tirer un maximum de profit sur les principes actifs du safran.
  • En homéopathie, la prise de safran à durée prolongée doit se faire sur avis du médecin traitant.
  • Le safran est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes
  • La prise chez les enfants se fait exclusivement sous l’avis d’un médecin.

 

La prise en charge des traitements à base de safran

Le safran est une épice utilisée depuis des siècles pour soulager les troubles de l’humeur. L’or rouge est également indiqué pour traiter les problèmes digestifs et combattre le stress. Le safran est donc un condiment qu’il faut toujours garder chez soi.

Le safran faisant partie des traitements dans le cadre de la médecine douce, le remboursement par la sécurité sociale est faible. Il est ainsi important de souscrire une mutuelle santé qui propose une garantie pour la médecine douce. Pour trouver une mutuelle qui réponde à vos attentes, Santors vous aide à comparer les garanties qui vous conviennent.

 

Sources 

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=safran_nu
https://www.copmed.fr/fr/equilibre-nerveux-cerebral-stress-sommeil-emotions/75-safranal-tri-actif.html 
https://www.notretemps.com/sante/moral-acier-safran,i147025
https://mr-ginseng.com/safran/