Accueil > Phytothérapie > Le thym : une plante aux multiples bienfaits

Le thym : une plante aux multiples bienfaits

Histoire du thym

Sous-arbrisseau résistant, originaire du bassin méditerranéen et se trouvant dans les régions ensoleillées, le thym (Thymus vulgaris) appartient à la famille des lamiacées. Également appelé thym commun, thym cultivé ou farigoule, il fait partie des herbes de Provence. Il est utilisé pour soigner un grand nombre de maux. Et son histoire remonte bien loin dans le temps.

Le thym est connu depuis l’Antiquité ? Dans l’Égypte ancienne, il permet d’embaumer les morts. Ensuite, les Grecs et les Romains l’utilisaient afin de chasser les mauvais esprits et de purifier l’air intérieur. Symbolisant également le courage, son image est brodée sur les écharpes des chevaliers pour porter la chance pendant les croisades.

Au Moyen-âge, on employait également cette plante pour lutter contre les épidémies ou les maladies telles que la peste, la lèpre, etc.

C’est au début du XVIe siècle que l’on découvre que le thym permet de traiter diverses affections. Au XIXe siècle, on répertorie ses composants actifs.

 

Les propriétés médicinales du thym

Plus de 300 variétés de thym existent. Leurs propriétés médicinales peuvent être différentes, mais en général, le thym contient du :

  • Thymol, un anti-infectieux puissant
  • Flavonoïdes (apigénol, lutéolol…), un antioxydant ;
  • Géraniol, un antifongique et un antiviral pour la peau ;
  • Linalol, un vermifuge et un antifongique ;
  • Carvacol, un tranquillisant naturel.

Les vitamines B1, B2, B3, B6, B9, C et E ainsi que le magnésium, le cuivre, le phosphore, le sélénium et les fibres font partie des composants du thym.  Séchée, cette plante reste une source importante de calcium, de vitamine K, de fer, de zinc et de manganèse.

 

Se soigner avec du thym

En phytothérapie, on utilise les parties aériennes du thym, c’est-à-dire les feuilles, les fleurs et les tiges. Ces dernières peuvent être consommées fraiches ou séchées sous différentes formes : en infusion, en tisane, sous forme de sirop ou d’huiles essentielles.

En effet, le thym est conseillé en cas de :

  • Fatigue généralisée, maladies hivernales, inflammation des voies respiratoires ou d’infections ORL (rhume, rhinite, angines, maux de gorges, toux, bronchite…) ;
  • Troubles digestifs (maux d’estomac, flatulences, douleurs abdominales, ballonnements, nausées…) ;
  • Problèmes intestinaux ;
  • Affections de type candidose ou d’origine bactérienne ;
  • Maladie de la peau (eczéma, herpès, varicelle…) ;
  • Maladies cardiovasculaires ;
  • Plaies, démangeaisons ou piqûres d’insectes ;
  • Problèmes buccaux (gingivites, aphtes…).

De même, cette plante médicinale permet de stimuler le système immunitaire de l’organisme. Elle peut combattre de nombreux virus, bactéries et champignons.

 

Le dosage du thym et les contre-indications

Concernant la posologie, vous pouvez infuser 1g à 2g de thym séché dans 150 ml d’eau bouillante durant quelques minutes et en prendre 3 fois par jour. Si vous optez pour l’huile essentielle, vous ne devez pas dépasser de 3 à 5 gouttes. Et pour le sirop, vous pouvez prendre une cuillère à café 3 fois par jour.

Toutes personnes sous traitement anticoagulant ou allergiques aux plantes de la famille de labiées doivent faire attention à la consommation du thym. Il en est de même pour les femmes enceintes ou allaitantes, surtout pour les huiles essentielles. Ces dernières doivent aussi être diluées dans de l’huile végétale avant d’être appliquées sur la peau.

Dans tous les cas, pensez à consulter votre médecin généraliste avant d’utiliser du thym en phytothérapie.

Plus qu’une plante aromatique, le thym est à la fois antiseptique, antibiotique, antioxydant, anti-infectieux et antibactérien. Cette plante médicinale a donc de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Voulez-vous vous soigner avec du thym ? Sachez que la phytothérapie fait partie de la médecine douce pouvant être remboursée par certaines mutuelles santé.

Trouvez des offres de mutuelle santé sur Santors.fr, votre comparateur et faites votre souscription.

 

Bibliographie

  • Le thym, une plante médicinale aux nombreux bienfaits – Top Santé
  • THYM : Propriétés, bienfaits, posologie, effets ? – mr-ginseng.com
  • Le thym – Bienfaits, préparations, associations, intercations – Passeport Santé
  • Thym – (Thymus Vulgaris) : propriétés, bienfaits de cette plante en phytothérapie – Doctissimo