Accueil > Phytothérapie > Mieux digérer grâce aux plantes

Mieux digérer grâce aux plantes

Des plantes reconnues pour leurs vertus sur le système digestif

De nombreuses plantes sont reconnues pour leurs effets bénéfiques sur la digestion. Parmi celles-ci figurent le fenouil, la menthe poivrée, le radis noir, la mélisse et l’artichaut.

 

Le fenouil, pour lutter contre les troubles digestifs

Le fenouil (Foeniculum Vulgare) facilite la digestion et traite d’autres troubles digestifs tels que les vomissements ou les nausées, le manque d’appétit, l’indigestion, les flatulences et les ballonnements.

Cette plante aide à lutter contre l’aérophagie et la formation des gaz intestinaux.

Puissant antispasmodique, anti-inflammatoire et analgésique, le fenouil aide également à calmer les brûlures d’estomac, les crampes intestinales ainsi que la colique du nourrisson, les douleurs abdominales et les règles douloureuses.

La Commission E et l’ESCOP (Coopération Scientifique Européenne en Phytothérapie) ont aussi approuvé son usage en cas de dyspepsie ou autres problèmes digestifs fonctionnels.

En phytothérapie, on utilise les huiles essentielles de fenouil ou les graines, qui peuvent être prises sous forme d’infusion, de gélules, de comprimés ou de teinture-mère.

Concernant la posologie, pour prévenir les troubles digestifs, buvez 2 à 3 tasses par jour d’une infusion de 1 à 3 g de graines de fenouil séchées et broyées, dans 150 ml d’eau bouillante.

 

La menthe poivrée, l’alliée de la digestion

Il existe plusieurs espèces de menthe. Parmi les plus connues sont la menthe verte (Mentha Spicata) et la menthe poivrée (Mentha x piperta).

Riche en menthol, cette dernière est la plus utilisée en phytothérapie. Grâce à son action spasmodique, elle peut alléger les spasmes et les ballonnements, tout en facilitant l’expulsion des gaz intestinaux.

La menthe poivrée ouvre également l’appétit. Elle stimule les sécrétions salivaires, biliaires et gastriques.

Afin de profiter de tous ces bienfaits, il est recommandé de prendre en infusion, 2 g ou 1cas de feuilles de menthe séchées ou fraîches, dans une tasse d’eau frémissante.

Cette plante est également commercialisée sous d’autres formes : teinture-mère, gélules, huiles essentielles, etc.

 

L’artichaut, bon pour la digestion

Dans l’Antiquité, l’artichaut était utilisé par les Grecs et les Romains afin de favoriser la digestion et de traiter les troubles digestifs rénaux ou hépatiques. Aujourd’hui, la Commission E reconnaît l’usage de l’artichaut en cas de dyspepsie.

Riche en flavonoïdes, cette plante a également d’autres vertus thérapeutiques. Elle est à la fois antispasmodique, diurétique, carminative et hépatoprotectrice. L’artichaut assure ainsi le traitement des nausées et des vomissements, soulage les spasmes et les douleurs abdominales, favorise la sécrétion urinaire ainsi que l’expulsion des gaz intestinaux.

Prendre 320 à 640 mg d’extrait normalisé de feuilles d’artichaut en 1 ou 2 fois, ou 2 g de feuilles séchées en infusion 3 fois par jour est conseillé pour une bonne digestion.

 

Le radis noir, pour une digestion facile

Issu de la famille des Brassicacées, le radis noir (Raphanus Sativus var. niger) est efficace pour lutter contre les troubles digestifs : vomissements et nausées, ballonnements, brûlures d’estomac…

Il s’agit d’une plante aux nombreuses propriétés : antiseptique, antibactérienne, antifongique, anti-carcinogène, antimutagène et antioxydant. En plus, le radis noir fait partie des plantes les plus connues pour son action drainante de foie. Il stimule les contractions de l’intestin et la sécrétion de la bile qui aide à la digestion.

Son usage thérapeutique est reconnu par la Commission E. Il est une bonne source de vitamine B9, vitamine E, potassium, etc. Le radis noir est également riche en raphanine, en isothiocyanate et en glucosinolates.

Pour bénéficier au maximum des bienfaits de cette plante, il est conseillé de le la consommer sous forme de jus.

 

La mélisse, pour mieux digérer

Connue pour ses arômes citronnés, la mélisse (Melissa officinalis) est bonne pour la digestion. Elle calme les spasmes de l’estomac et du colon.

En cas de ballonnements ou de flatulences, son utilisation est fortement conseillée. En l’associant avec d’autres plantes comme la verveine, le fenouil ou la camomille, elle peut aussi soulager les coliques du nourisson.

La plante est présente sous diverses formes : en infusion, gélules, comprimés, teinture-mère, sirop, extrait liquide…

Pour une digestion facile, vous pouvez donc, boire une tisane de mélisse toute la journée, ou prendre 4 à 6 gélules de poudre par jour avant ou pendant le repas.

En dehors du fenouil,de  la menthe poivrée, de l’artichaut, de la mélisse ou du radis noir, d’autres plantes comme la réglisse, le Chardon-Marie, la camomille ou la guimauve peuvent aussi vous aider à mieux digérer.

Avant de commencer la cure, vous pouvez consulter un phytothérapeute. Bien que l’Assurance Maladie ne rembourse pas certains soins liés à la médecine douce, vous pouvez toutefois bénéficier d’une prise en charge des frais en souscrivant une mutuelle santé.

Rendez-vous sur Santors.fr pour trouver votre Complémentaire Santé.

 

Bibliographie

  • 10 plantes pour faciliter la digestion – Passeport Santé
  • Phytothérapie et trouble digestif – Doctissimo
  • La phytothérapie au secours des troubles digestifs – Notre Temps
  • La phytothérapie dans le traitement des digestions difficiles – EurekaSanté