Accueil > Phytothérapie > Quels sont les bienfaits de l’hamamélis et comment l’utiliser ?

Quels sont les bienfaits de l’hamamélis et comment l’utiliser ?

L’hamamélis : un soin de référence pour les affections veineuses

L’hamamélis était utilisé depuis longtemps par les Indiens de l’Amérique du Nord pour arrêter l’hémorragie. Actuellement, il permettrait d’agir contre les affections veineuses, telles que : 

  • La congestion prostatique,
  • La congestion veineuse,
  • Les jambes lourdes ou douloureuses,
  • Les varices et varicosités,
  • La contusion.

Ses vertus astringentes, anti-inflammatoires et cicatrisantes sont d’ailleurs reconnues par l’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé) et La Commission E, l’ESCOP (European Scientific Cooperative On Phytotherapy). Ces organismes confirment son efficacité pour aider au traitement de l’insuffisance veineuse.

Si l’hamamélis est conseillé pour favoriser la circulation veineuse, c’est parce qu’il contient des astringents et des flavonoïdes renforçant les parois veineuses. Cette action protectrice favorise le retour veineux en prévenant le phénomène des jambes lourdes.

 

Autres vertus de l’hamamélis

À part ses vertus pour la circulation veineuse, l’OMS reconnaît également les propriétés anti-inflammatoires et astringentes de l’hamamélis en cas de : 

  • Contusions,
  • Entorses,
  • Plaies mineures,
  • Inflammations locales de la peau et des muqueuses.

 

Les conseils d’usage de l’hamamélis

 

L’infusion

L’infusion à base d’hamamélis consiste à infuser une cuillère à café des feuilles séchées dans une tasse d’eau chaude pendant 15 minutes. Vous pouvez boire 2 à 3 tasses par jour afin de profiter de ses bienfaits. Cette tisane est préconisée si vous avez : 

  • Les jambes lourdes ou gonflées
  • Des hémorroïdes.

 

La décoction

La décoction consiste à faire bouillir, pendant 15 minutes, des feuilles d’hamamélis dans l’eau. Laissez ensuite reposer la solution pendant 24 heures (une nuit entière) avant de la boire le lendemain. Elle est conseillée en cas de trouble de la circulation veineuse, notamment des jambes lourdes, de varices, etc.

 

L’eau florale ou l’hydrolat

L’eau florale ou l’hydrolat d’hamamélis à appliquer directement sur la peau à l’aide d’un coton ou d’une compresse. Elle est indiquée en cas de : 

  • Couperose : la microcirculation sanguine est stimulée et les pores de la peau resserrés.
  • Irritation cutanée surtout si celle-ci est due à une piqûre d’insecte ou à une exposition prolongée à la lumière de soleil
  • Diarrhée et après l’avis d’un médecin.

 

En complément avec d’autres plantes

Vous pouvez également associer l’hamamélis à d’autres plantes. Pour traiter les hémorroïdes, il est conseillé de l’employer en décoction avec du cyprès ou de la vigne rouge. Pour renforcer les vaisseaux sanguins, vous pouvez le mélanger avec de la ligne rouge et du mélilot.

 

Complément alimentaire

Réduites en poudre, les feuilles d’hamamélis entrent dans la composition des compléments alimentaires. Ces derniers sont disponibles sous différentes formes : gélules, comprimés ou poudres. Ils sont généralement recommandés en cas de jambes fatiguées (stimulation de la circulation veineuse) ou légères.

 

Les précautions d’emploi de l’hamamélis

Même si l’hamamélis est bénéfique pour la santé et la peau, il est toujours préférable de respecter les conditions d’usage, d’où l’intérêt de : 

  • Respecter le dosage et la posologie en cas d’utilisation de l’hamamélis en infusion, en décoction ou en complément alimentaire,
  • Ne pas appliquer l’essence d’hamamélis directement sur la peau ou sur la muqueuse, surtout si vous avez une peau sensible,
  • Solliciter l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé avant d’utiliser la plante,
  • Éviter de consommer l’hamamélis si vous êtes allergique,
  • Ne pas utiliser l’hamamélis pendant la grossesse et l’allaitement.

Les produits à base d’hamamélis ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie, raison pour laquelle il est recommandé de choisir une mutuelle santé vous permettant de bénéficier de la prise en charge des soins et des consultations de médecine douce.