Accueil > Phytothérapie > Vitalité : faites le plein de vitamine C grâce à l’Acérola

Vitalité : faites le plein de vitamine C grâce à l’Acérola

Qu’est-ce que l’Acérola ?

L’Acérola désigne un arbuste à feuillage persistant dont la taille varie de 2 à 5 mètres. Il pousse naturellement dans les forêts sèches du Brésil et du Venezuela. On le rencontre également aux Antilles, dans les climats chauds du sud des États-Unis et dans le Yucatan au Mexique. Si cet arbuste est assez peu connu, ce n’est pas le cas de son fruit, aussi appelé Acérola.

Souvent appelé par certains « cerises des Barbades » ou « cerises des Antilles » en raison de sa forte ressemblance avec la cerise, ce fruit est devenu populaire à travers le monde. Il est effectivement utilisé depuis des siècles pour soigner divers troubles. Aujourd’hui, grâce à diverses recherches scientifiques, on en sait encore plus sur ses bienfaits sur le corps.

 

Les utilisations traditionnelles de l’Acérola

Aussi loin qu’on remonte dans l’histoire, l’Acérola a toujours été consommé par les Indiens d’Amazonie. Ils s’en servaient pour soulager les diarrhées, soigner la dysenterie et lutter contre les troubles hépatiques. Ensuite, quand les conquistadores ont débarqué en Amérique, ces derniers ont rapidement découvert les bienfaits de ce fruit, en n’oubliant pas, par la même occasion, de lui donner le nom d’Acérola.

À cette époque, les navigateurs utilisaient le jus de ce fruit pour limiter les risques de scorbut, une maladie mortelle engendrée par une importante carence en vitamine C. Malgré ces utilisations ancestrales, l’Acérola n’a fait l’objet d’études scientifiques sérieuses qu’à partir de 1950. C’est aussi à cette période qu’il a été produit sous forme de complément alimentaire.

 

Quels sont ses bienfaits ?

L’Acérola possède de nombreuses vertus thérapeutiques :

  • Il donne force, vitalité et énergie. Raison pour laquelle il permet de lutter efficacement contre la fatigue générale, la fatigue chronique inexpliquée et la fatigue physique. Il favorise également la récupération physique, améliore les capacités intellectuelles (mémoire, présence d’esprit, concentration…), renforce la motivation et aide à bien dormir.
  • En renforçant le système immunitaire, l’Arécola protège de nombreuses maladies : asthénie, pertes de mémoire, maladie de Parkinson, maladies saisonnières (grippe, bronchite, rhume…), tuberculose, coqueluche, maladies cardiovasculaires, anémie…
  • Il agit favorablement sur la grossesse, la croissance, les os et les dents : il favorise le développement des os et des dents, le renforcement des dents, le développement musculaire. Il améliore en outre l’assimilation du fer et soulage de nombreuses douleurs.
  • Il est très bénéfique pour les intestins, le foie et les reins puisqu’il permet de lutter contre les troubles hépatiques, les troubles intestinaux et les troubles rénaux.

Ce fruit favorise aussi la prise de poids après amaigrissement d’origine pathologique et régule le taux de sucre dans le sang.

 

Cure d’Acérola : dosage et posologie

Vous l’aurez compris, consommer régulièrement de l’Acérola est excellent pour la santé ! Et ses effets se font le plus sentir lorsqu’on le prend sous forme de cure. Toutefois, même s’il est facile de se procurer de l’Acérola, respectez des dosages bien précis pour prévenir d’éventuels effets secondaires.

 

Sous quelle forme la trouve-t-on ?

On peut retrouver l’Acérola sous différentes formes :

  • En poudre : elle se consomme après avoir été diluée dans l’eau ou du jus de fruits. La posologie idéale est de 2 à 4 cuillères à café par litre. C’est la forme la plus sollicitée pour une cure d’Arécola.
  • En jus : un bon jus d'Acérola devrait apporter jusqu’à 65 mg de vitamine C par 10 ml. Privilégiez les produits 100 % fruits, certifiés bio et sans conservateur.
  • En complément alimentaire : dans ce cas, l’Acérola est proposé sous forme de comprimés ou de gélules.

Il est important de noter que certains produits portant le nom d’Acérola sont en réalité commercialisés avec de faibles taux de ce fruit et complétés avec de la vitamine C produite en laboratoire. Ces produits sont généralement moins chers que les produits faits à partir d’Acérola pur. Cela veut également dire que leur efficacité est moindre.

 

Acérola : quelques précautions d’emploi

L’Acérola est un fruit totalement sûr. Jusqu’à ce jour, les seuls effets secondaires constatés se limitent essentiellement à de légères diarrhées dues à son action nettoyante. Dans des cas très rares, l’Acérola peut provoquer l’apparition de petits boutons sur le corps.

Cette réaction s’explique par l’action détoxifiante de l’Acérola via les différents émonctoires (peau, intestins, reins, poumons). Tout cela pour dire qu’il n’y a pas de contre-indication particulière pour la consommation des fruits de l’Acérola, même pour les femmes enceintes.

Si vous consommez toutefois l’Acérola sous forme de complément alimentaire, voici les posologies à respecter :

  • La posologie idéale est de 2000 mg (2 g) à 4000 mg (4 g) par jour d’Acérola complète. Ce dosage équivaut à environ 200 % à 400 % des apports journaliers normaux en vitamines C.
  • Ce dosage doit être augmenté en cas de fatigue importante, d’effort physique intense, de maladie ou de blessure. Ne limitez la dose que lorsque vous ressentez de légères diarrhées.
  • Une cure d’Acérola doit durer en moyenne 3 à 4 mois, avec des pauses toutes les 3 semaines. Durant cette cure, vous pouvez prendre entre 1000 mg et 3000 mg d’Acérola.
  • Il est également possible de faire de courtes cures. Cela est surtout conseillé pour les sportifs. La posologie à respecter dans ce cas-là est de 3000 mg à 4000 mg d’Acérola par jour pendant 3 semaines.

 

Phytothérapie : une médecine remboursée par certaines mutuelles

Si l’Acérola est un fruit que l’on peut en fin de compte consommer sans modération, il est toujours conseillé de s’adresser à un thérapeute avant d’entreprendre une cure. Sur ce point, il est important de rappeler que la phytothérapie n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie.

Ainsi, si vous voulez vous faire rembourser les produits dérivés de l’Acérola, souscrire une mutuelle santé est la solution qui s’impose. En effet, certaines mutuelles incluent le remboursement de la phytothérapie dans leurs garanties. La prise en charge peut couvrir tout ou une partie du :

  • Prix des produits phytothérapeutiques
  • Prix de la consultation du thérapeute : la prise en charge peut aller jusqu’à 35 euros par visite
  • Prix d’un nombre défini de séances…

Dans tous les cas, si vous désirez trouver la mutuelle la plus adaptée à vos besoins et à votre budget, on vous conseille de recourir au service de Santors. Il s’agit d’un comparateur d’assurance et de mutuelle performant qui met à votre disposition une équipe de conseillers hautement expérimentés et un service de qualité.

 

Bibliographie 

-https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/acerola.htm#utilisation-et-posologie-de-l-acerola
-https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=acerola_ps 
-https://www.la-vie-naturelle.com/2/acerola-bio-1000 
-https://mr-ginseng.com/acerola/