Les problèmes de vue touchent actuellement de nombreuses personnes.
Cela nécessite le port des lunettes et va parfois même jusqu’à une intervention chirurgicale, or prendre soin de ses yeux peut revenir cher. Le remboursement de la sécurité sociale ne suffit plus à couvrir les frais. Les prix des lunettes et des lentilles chez les opticiens sont également très chers. Une souscription à une mutuelle optique serait la meilleure solution pour limiter les dépenses optiques, cependant, il est important de souscrire à une bonne mutuelle, qui assure un meilleur remboursement, mais à moindre coût.

L’utilité d’une mutuelle optique

L’optique est l’un des secteurs les moins bien remboursés par la sécurité sociale. La prise en charge ne couvre qu’une infime partie des frais, cela affecte le pouvoir d’achat, car le prix des matériaux optiques est souvent très chers. En effet, le remboursement de la sécurité sociale est fixé à partir d’une base bien définie.

Pour les lunettes, le remboursement de l’assurance maladie varie selon l’âge du patient.
Pour les moins de 18 ans, la sécurité sociale rembourse 60% des frais de verres avec un tarif de base compris entre 12,04€ à 66,62€, selon le degré de correction. Quant à la monture, elle est également remboursée à 60% avec une base de tarif fixé à 30,49€. Chez les enfants de moins de 6 ans, le remboursement peut se faire plusieurs fois par an si le problème persiste. Pour les enfants entre 6 à 18 ans, le remboursement ne se fait qu’une fois dans l’année.

Pour les adultes de plus de 18 ans, les verres sont remboursés à hauteur de 60% dont la base du tarif est fixée entre 2,29€ à 24,54€, ces prix varient en fonction du degré de correction. La monture remboursée à hauteur de 60% est fixée sur une base de tarif de 2,84€.

Concernant les verres teintés, ils ne sont pris en charge par l’assurance maladie que dans des circonstances graves et en cas de nécessité absolue. Cela concerne la myopie forte et les affections oculaires telles que la conjonctivite intense, la kératite, l’iritis, la cataracte centrale ou congénitale, la rétinopathie.

Pour les lentilles, elles sont considérées comme étant des objets de confort. Elles ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Toutefois, elles sont remboursées si le patient présente de graves problèmes de vue et  avec une prescription de l’ophtalmologiste, cela concerne les cas: d’astigmatisme régulier, la myopie forte, le strabisme accommodatif, l’aphakie, le kératocône. Les lentilles sont prises en charge à hauteur de 60% dont la base annuelle est fixée à 39,48€ pour chaque œil.

À part les lunettes et les lentilles, l’assurance maladie prend en charge l’opération de la cataracte et de la myopie forte unilatérale. Cependant, les dépassements honoraires ne sont pas remboursés et la chirurgie réfractive visant à améliorer les défauts visuels n’est pas remboursée.

Vu le faible remboursement de la sécurité sociale, il est important de souscrire à une mutuelle de santé. La prise en charge par l’assurance maladie ne suffit pas, en complément de la sécurité sociale, une mutuelle permettra aux assurés de réduire les frais à leur charge.

Comment choisir les mutuelles optiques

Une bonne mutuelle optique est celle qui répond aux besoins des patients à un tarif raisonnable et qui propose une prise en charge plus ou moins complète. Avant toute souscription, il est bon de faire un point sur vos attentes. Pour les personnes souffrant de graves problèmes de vue, une couverture complète est l’idéal, cela concerne les lunettes, les lentilles ainsi que la chirurgie au cas où une opération soit nécessaire.
Le mieux est d’avoir une mutuelle à bon prix, mais à fort remboursement, une prise en charge qui répond aux attentes et aux besoins des assurés. Il ne faut pas choisir les mutuelles très bon marché, car la plupart proposent des forfaits très limités. A l’inverse, les complémentaires de santé à prix très élevés ne sont pas à privilégier, car les cotisations annuelles risquent de gonfler les dépenses budgétaires. Le mieux est de porter son choix sur les mutuelles répondant à ses besoins et à son budget.

À part cela, il faut également se renseigner sur la réputation de la mutuelle, cela pourra se faire à travers les forums santé ou suite à une enquête établie auprès des différentes mutuelles. Le choix peut se faire suite aux réponses obtenues. De plus, des conseillers sont disponibles à tout moment pour vous aider à faire le bon choix, il suffit de les contacter et ils vous proposeront leurs différents tarifs existants au sein de leur mutuelle respective.

Le délai de remboursement est également un des critères principaux, car tout remboursement doit se faire rapidement. Il est régulé en général 48h après celui de l’assurance maladie. Il faut privilégier le remboursement au forfait, car cela permet de savoir le montant de la dépense optique que l’on fera sur une année et éviter autant que possible les pièges imposés par certaines mutuelles.

Comparer les mutuelles optiques

En France, les mutuelles optiques sont de plus en plus nombreuses, une multitude de choix s’offre aux intéressés. Pour mieux gérer ses dépenses, il faut bien comparer les offres de chaque mutuelle. Un comparateur de mutuelle est un des moyens les plus sûres permettant de trouver la mutuelle qui répond à ses besoins, il a pour rôle de comparer les tarifs et les couvertures des différentes mutuelles optiques.
Un comparateur de mutuelle travaille en étroite collaboration avec les mutuelles optiques réparties dans toute la France. À travers ce comparateur une série de questionnaires est mise à la disposition de l’intéressé, ils mettent en valeur le profil du demandeur tel que le sexe, l’âge, la situation familiale, l’adresse, les dépenses optiques et les critères de recherche. À travers les réponses obtenues, le comparateur se chargera de trouver la mutuelle qui répond au mieux aux attentes de l’utilisateur, un tri sera fait entre les différentes complémentaires présentes.
Les tarifs ainsi que les forfaits pratiqués par chaque mutuelle sont présentés en détail, les devis sont gratuits et toute souscription peut se faire en ligne, plus besoin de se déplacer. Au moment de la souscription, le contrat est ensuite validé.

Les frais d’optique sont peu remboursés par la sécurité sociale. Les matériaux sont très onéreux, souvent hors du budget familial. Sans mutuelle optique, les frais à la charge des patients sont exorbitants. Ainsi, la souscription à des complémentaires de santé est devenue indispensable de nos jours. De nombreux critères sont établis pour mieux choisir les meilleures mutuelles optiques. Les bonnes mutuelles peuvent être repérées à travers les comparateurs de mutuelles.

Mutuelle optique et reste à charge zéro

Dans le cadre de la réforme de l’Assurance maladie, notre actuel président a fait la promesse de changements dans la base des remboursements, allant jusqu’à 100% via la prise en charge de la Sécurité sociale et des mutuelles. Ce remboursement à 100% dans le cadre du texte de loi « 100% santé » a tout récemment été adopté par un décret d’application, paru au Journal officiel le 12 janvier 2019. Cette réforme avantageuse pour les adhérents de la Sécurité Sociale et des mutuelles concerne la dentition, l’audition et l’optique.

Concernant essentiellement l’optique, les opticiens sont tenus de proposer des montures d’un montant plafond de 30 euros d’ici le 1er janvier 2020.
Les opticiens doivent également proposer des verres minces et des montures diverses pour enfants et adultes. Dans ce contexte, le prix indiqué pour une paire de lunettes tournera autour de 105 euros. Ce montant sera ensuite remboursé en totalité par le régime général et la mutuelle optique.

Ce système de remboursement s’applique à chaque fois sur une période de 2 ans. Autrement dit, des plafonds de remboursement valables sur une période de 24 mois sont indiqués pour divers soins relatifs à l’optique autant au niveau de la Sécurité sociale que de la mutuelle optique de son choix. Attention toutefois, ce délai peut être rapporté à un an, si preuve médicale d’un changement de correction nécessitant la modification de la correction.

Soigner ses yeux n’est pas forcément à la portée de tout le monde l’assurance santé ne couvre en effet qu’une petite partie des dépenses.  De plus, les frais liés aux soins s’avèrent de plus en plus importants. Ainsi les mutuelles optiques apportent de plus en plus d’aides au niveau du remboursement des frais que ce soit au niveau matériel ou chirurgical, et ce en complémentarité avec la sécurité sociale. Toutefois, il faut bien choisir sa mutuelle de santé afin de bénéficier de tous les avantages. L’usage d’un comparateur de mutuelles optique reste indispensable pour trouver celle proposant des formules de couverture intéressantes et qui répondent au mieux à ses attentes et besoins.

En somme, il n’est pas question de choisir la première venue quand il est question de souscrire une mutuelle optique. La démarche consiste à s’enquérir sur le sérieux et la fiabilité des mutuelles. Il y a ensuite les formules d’abonnement avec leurs forfaits et leurs prix.

Comparer les mutuelles optiques n’est pas une affaire facile, sauf si vous vous servez d’un comparateur en ligne. Avec ce genre d’outil, vous allez indiquer vos coordonnées, mais surtout vos préférences et attentes en matière de mutuelle. Le comparateur s’occupera alors de comparer les différentes offres pour vous et  vous proposera 3 ou 4 offres se rapprochant de vos aspirations autant pour les différents forfaits que pour les prix. Il ne vous restera alors plus qu’à choisir entre ces quelques formules afin de trouver celle qui vous correspond.