En France, les problèmes relatifs à la vue touchent près de la moitié de la population. Cependant, les dépenses liées à l’achat des lunettes ou des lentilles pèsent très lourd pour certains ménages. L’optique est l’un des secteurs les moins remboursés par la sécurité sociale. Pour amoindrir le coût, de nombreuses mutuelles optiques ont établi des forfaits adaptés à chacun pour une prise en charge des frais. Une mutuelle optique est un système permettant de bénéficier d’une prise en charge médicale (lunettes, lentilles, chirurgie optique), avoir une mutuelle pas chère, mais avantageuse serait l’idéal pour tous.

Vous allez partir à la retraite ? Lisez notre article: Mutuelle optique pour senior.

personnes âgées avec une canne

Pourquoi une mutuelle optique ?

La sécurité sociale néglige tout ce qui touche à l’optique, elle ne rembourse qu’une infime partie des dépenses. Pourtant, il est nécessaire de faire une visite régulière chez l’ophtalmologiste, les lunettes sont susceptibles à un changement révolu chaque année ou tous les deux ans et cela engendre beaucoup de dépenses.

60% des dépenses sont prises en charge par la sécurité sociale avec une base très faible.

Souscrire à une mutuelle optique semble être la meilleure solution. Les mutuelles prennent en charge la totalité ou une grande partie des frais, même ceux que la sécurité sociale ne rembourse pas. Elles proposent en général des forfaits qui correspondent aux attentes des assurés. Les mutuelles optiques prennent en charge le remboursement des lunettes, des lentilles ainsi que des interventions chirurgicales.

Les Français ont souvent tendance à acheter des lunettes chères. Grâce aux mutuelles optiques, ils ont la chance d’en acheter avec une possibilité de remboursement. Toutefois, il faudrait demander aux assureurs le forfait annuel dont on pourrait bénéficier pour l’achat d’une paire de lunettes. Les assurés ont le droit de changer les verres en cas de casse et une prescription médicale devra être fournie à l’assureur pour tout remboursement. Avec la sécurité sociale, le remboursement varie selon l’âge du patient. Pour les moins de 18 ans, la prise en charge de la monture est de 60% avec une base de 30,49€, les verres dépendent du degré de correction dont 60% remboursé avec une base minimale de 12,04€ et le plafond maximal pourrait atteindre les 66,62€.

présentoir lunette

Quant aux adultes de plus de 18 ans, le remboursement de la monture de 60% s’effectue avec une base très faible de 2,84€ et 2,29€ à 2,54€ pour les verres correcteurs. Pour les lentilles considérées comme objets de confort, les prises en charge ne s’effectuent qu’à partir d’une prescription d’un ophtalmologue. Elles sont remboursées à 60% avec une base de tarif de 39,48€ par œil.

Pour les lentilles, considérées comme objet de luxe, elles ne sont pas incluses dans la prise en charge de l’assurance maladie. Il existe pourtant quelques exceptions. Les lentilles sont remboursées si le patient souffre de problème de strabisme accommodatif, de kératocône, de l’hypermétropie, la myopie à forte densité entre autre. Les patients souffrant de ces problèmes devront présenter à la sécurité sociale une prescription établie par un médecin spécialiste du trouble de la vue.

La sécurité sociale néglige le remboursement des matériels optiques, afin de réduire les dépenses des usagers, les mutuelles ont établi des forfaits dans le domaine de l’optique. Les mutuelles optiques prennent en charge une partie des frais non remboursée par la sécurité sociale. En parallèle, le remboursement pourrait atteindre la totalité des frais de dépense.

Les chirurgies réfractives pour modifier les défauts de vision ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Elles sont considérées comme étant une chirurgie de confort dont le défaut peut être amélioré par le port de lunettes ou   de lentilles. Toutefois, certaines opérations sont prises en charge pour quelque cas tel que les cataractes, la myopie forte. Or, les frais s’avèrent très onéreux, voire exorbitants, pouvant atteindre jusqu’à 3000€. Afin de régulariser les dépenses, les mutuelles offrent leurs services en remboursant une partie de ces frais. Grâce à la souscription, les assurés auront l’occasion de jouir d’une prise en charge médicale beaucoup plus complète leur assurant de pouvoir se faire soigner.

Il est certain que les mutuelles associées à l’assurance maladie réduisent les dépenses optiques des assurés.

Les critères pour choisir les mutuelles optiques

Les mutuelles optiques sont de plus en plus nombreuses et on y constate une forte concurrence sur le marché. Le choix est très difficile, car les offres sont nettement plus larges. Avant de choisir une mutuelle optique, il est important de faire une comparaison. Chaque mutuelle propose des tarifs de remboursement différents. Une bonne mutuelle sera celle qui offre un forfait élevé, mais à moindre coût. Les frais de cotisations annuelles dépendent largement du budget de chaque ménage.  De plus, il serait judicieux de choisir les mutuelles qui pratiquent les forfaits annuels au lieu des pourcentages. Les forfaits permettent aux assurés d’avoir une idée de ce qu’ils pourraient dépenser en une année. Au-delà des montants alloués, ce sera aux assurés d’en assumer le reste à charge ainsi que les cotisations. Avant de faire une souscription, il faudrait également privilégier les mutuelles qui incluent la prise en charge du conjoint et des enfants ou ayants-droits. La meilleure mutuelle optique serait également celle qui propose des offres diversifiées répondant aux demandes des assurés.

Il faudrait également orienter ses choix en fonction de la situation géographique, professionnelle et familiale ainsi que l’âge. Il est important de savoir que les tarifs des mutuelles dans les zones urbaines sont nettement plus chers que ceux des zones rurales.Il faudra également privilégier les mutuelles qui sont enclines à pratiquer une réduction. Afin de fidéliser sa clientèle, certaines mutuelles optiques proposent des réductions notamment pour les clients fidèles. Cela leur permet d’avoir de nouveau client, mais aussi au renouvellement du contrat. A une certaine période de l’année, de nombreuses mutuelles proposent des promotions, lors de la souscription, lisez bien attentivement le contrat, car des pièges peuvent apparaître.

Astuces pour trouver la meilleure mutuelle

Pour bien choisir sa mutuelle optique, il suffit de comparer les meilleurs remboursements en optique. Pour cela, on peut recourir à de nombreuses méthodes.

Le comparateur de mutuelle optique est une manière de choisir la bonne mutuelle.  Il suffit de remplir un questionnaire gratuitement et en un seul clic les résultats seront obtenus. Dans ces questionnaires, le profil personnel, le budget ainsi que les besoins de remboursements sont enregistrés. Ces éléments permettront de définir la mutuelle adaptée à l’attente de la personne concernée. Toutes les informations concernant chaque mutuelle optique seront transmises aux intéressés. À partir de cet outil, les personnes concernées pourraient trouver la mutuelle qui répond à leurs besoins et à leurs critères. Trouver une mutuelle optique moins chère, mais efficace est possible grâce au comparateur mutuel.

rendez vous médical

Il existe également d’autres manières pour dénicher la meilleure mutuelle, presque la plupart des mutuelles optiques ont leur propre site internet. Il suffit d’y jeter un coup d’œil sur les différentes formules proposées. Les conditions ainsi que les tarifs d’adhésion sont mentionnés. Chacun pourrait par la suite choisir la mutuelle qui lui convient à partir des informations obtenues. Il faudrait également consulter les avis sur les différents forums sur les mutuelles. On peut y trouver les points positifs ou les points négatifs d’une telle mutuelle.

De nombreuses personnes y apportent leur témoignage, à partir de ces informations, il est facile de trouver une mutuelle optique moins chère. Pour trouver une mutuelle optique moins chère, le choix s’impose. Le mieux serait d’avoir une assurance moins chère, mais bien couverte. Une mutuelle optique doit répondre aux attentes des usagers que ce soit autant aux niveaux matériels qu’au niveau des soins.  

Le reste à charge zéro pour le volet optique

Le reste à charge zéro était une promesse de notre actuel président lors de sa campagne présidentielle. Cette proposition intégrée dans le texte de loi « 100% santé » vient d’être adoptée dans le cadre du vote du budget de la Sécurité Sociale pour 2019. Pour le volet optique, la mise en application est prévue pour le 01 janvier 2020.

La réforme « reste à charge zéro » pour l’optique concerne alors les contrats signés ou renouvelés à compter du 01 janvier 2020. Les lunettes à verres unifocaux et à correction de -6 et +6 dioptries sont remboursées à 100% dans la limite d’un plafond de 420 euros, montures comprises. Les plafonds de remboursement peuvent aller jusqu’à 700 euros ou 800 euros selon la nature des verres et l’intensité de la correction. Concernant le remboursement des montures, il est plafonné à 100 euros.

L’application du reste à charge zéro requiert le concours du régime général et des mutuelles optiques. Pour la gestion des dépenses, certaines mutuelles pourront augmenter leurs frais d’adhésion et d’abonnement. Il est donc toujours intéressant de recourir à un comparateur avant de choisir une mutuelle.

En somme, il est important de tenir compte de nombreux paramètres pour le choix d’une mutuelle optique. Parmi ces paramètres, il y a par exemple la diversité des offres, tarifs et couvertures. L’usage d’un comparateur reste un impératif pour ceux souhaitant trouver la mutuelle optique adaptée à ses besoins et à des tarifs compétitifs.