Nombreuses sont les dépenses santé mal remboursées par l’Assurance maladie, les frais dentaires en font partie. La facture chez le dentiste peut vite grimper en flèche, car la sécurité sociale ne prend pas tous les types de soins  en charge. C’est une raison pour vite trouver la meilleure mutuelle dentaire.

Un autre article pourrait vous intéresser : Pourquoi se tourner vers un comparateur de mutuelles dentaires.

Quels frais dentaires rembourse l’Assurance maladie ?

Les consultations chez le chirurgien-dentiste et tous les soins courants sont pris en charge à 70 % par la Sécurité sociale : dévitalisation d’une molaire, traitement de caries, extraction de dents permanentes, etc. Cependant, l’Assurance maladie couvre assez mal la dévitalisation surtout si cette dernière est combinée avec une pose de prothèse dentaire.

La pose de prothèse dentaire, sur la base du tarif de convention, est pourtant prise en charge à 70 %. Le tarif des prothèses dentaires n’est cependant pas le même que celui des consultations et des soins dentaires compte tenu du dépassement d’honoraires.

L’orthodontie n’est remboursée qu’aux adolescents de moins de 16 ans dans le cadre du parcours de soin “M tes dents” et d’une demande de prise en charge. Étant de nature esthétique pour les adultes, celle-ci n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie. Il en est de même pour les implants dentaires qui atteignent pourtant des sommes astronomiques.

présentoir lunette

Pourquoi souscrire à une mutuelle dentaire ?

La facture parfois très salée après une visite souvent obligée chez le dentiste nous pousse à chercher des solutions plus économiques. La souscription à une bonne mutuelle dentaire devient presque une urgence d’autant que celle-ci présente tout de même des avantages indéniables.

  • Remboursant ce que l’Assurance santé prend à peine, ou pas, en charge, le partenaire santé est une garantie de tranquillité.
  • Tenant toujours compte de votre situation familiale, la mutuelle dentaire s’adapte à tous vos besoins.
  • Moderne et offrant un accès à tous ses services en ligne, elle propose de nombreuses réductions, des prestations supplémentaires et des offres très avantageuses.

D’autre part, une bonne mutuelle de soins dentaires peut indemniser :

  • Une partie ou la totalité des dépassements d’honoraires,
  • La plupart des soins dentaires non remboursés par l’Assurance maladie,

Ce qui reste de la part du tarif de convention à votre charge.

Quels sont les remboursements proposés par une mutuelle dentaire ?

Le remboursement forfaitaire

Deux modes de remboursement sont habituellement proposés par les mutuelles dentaires :

Ce type de remboursement vous offre la possibilité d’anticiper vos dépenses de santé qui sont encore à votre charge. Une somme d’argent est versée tous les mois, tous les deux mois ou tous les ans.

La formule forfaitaire vous permettra de rembourser vos frais dentaires, notamment les actes hors-nomenclature qui sont à peine pris en charge par la Sécurité sociale. Notons que c’est l’assuré qui prend en charge les frais dépassant le budget forfaitaire.

Le remboursement en pourcentage

Fixé en pourcentage, celui-ci se base sur le tarif de convention de l’Assurance maladie et peut aller jusqu’à 800 %. Une mutuelle dentaire offrant un taux de 500 % est prête à vous rembourser jusqu’à 5 fois le montant pris en charge par votre assurance. Souvenez-vous cependant que la mutuelle, si bonne soit-elle, vous coûtera chère si elle offre un taux de remboursement élevé.

La meilleure solution reste encore de se tourner vers un comparateur afin de trouver la mutuelle qui proposera la meilleure offre pour toute la famille. Privilégiez les complémentaires dentaires offrant un forfait en complément d’un remboursement pourcentage, ce type de partenaire pour les dents propose en effet des formules plus attractives.

Comment trouver la bonne mutuelle dentaire ?

Outre les différents modes de remboursement, vous devez aussi prendre en compte d’autres critères, dont vos antécédents en soins dentaires et vos besoins, avant d’adhérer à une mutuelle dentaire.

  • Si vous réalisez souvent des soins dentaires chirurgicaux, portez votre choix sur les mutuelles mettant en avant une gamme spéciale dentaire. Les différentes garanties proposées par ce type de mutuelle vous permettront d’obtenir une meilleure prise en charge.
  • Si vous cherchez le meilleur remboursement pour les traitements orthodontiques, penchez-vous d’abord sur le devis imposé par votre stomatologue. Vous pourrez ainsi comparer les mutuelles proposant une meilleure garantie.
  • Si vous avez d’importants besoins en dentaire, tournez-vous vers la mutuelle offrant un renforcement des prestations dentaires afin d’éviter que les garanties ne montent de niveau.

La souscription à une mutuelle dentaire reste certainement la meilleure solution pour éviter de payer des frais de remboursement trop élevés après chaque consultation chez le dentiste.

siège dentiste

Que peut offrir une mutuelle dentaire aux seniors ?

Les personnes âgées sont certainement celles qui ont le plus besoin de se tourner vers une mutuelle dentaire. Leurs revenus s’amenuisent alors que les coûts des soins augmentent. Plusieurs possibilités s’ouvrent aux seniors grâce aux complémentaires qui leur sont dédiés. Effectivement, une mutuelle classique n’est pas forcément  adaptée aux exigences spécifiques des personnes de plus de 60 ans.

Nous savons déjà que l’Assurance maladie ne prend pas en charge certains soins incluant les prothèses dentaires. En tant que senior et en vous tournant vers une mutuelle dentaire adaptée à vos besoins, vous pourrez mieux cibler vos remboursements. La mutuelle senior vous proposera, par exemple :

  • Une couverture spécifique pour la pose des couronnes ou bridges.
  • Un remboursement spécial pour vos prothèses.
  • Des garanties sans délai de carence : vous obtiendrez donc une couverture dès que votre contrat est signé.

D’autre part, les dépassements d’honoraires et les soins hospitaliers sont mieux pris en charge par les partenaires santé pour seniors. Conscientes des besoins augmentant avec l’âge, de nombreuses mutuelles proposent des formules modulables afin de bénéficier d’un remboursement satisfaisant.

Sachant que nombreux sont les soins dentaires dits hors nomenclature, nombreux sont les dentistes qui sont autorisés à appliquer des tarifs libres. Il s’avère donc plus judicieux de demander un devis à votre dentiste avant de choisir votre nouvelle mutuelle dentaire senior. Vous déciderez en fonction du montant que cette dernière peut prendre en charge. Prêtez aussi attention aux :

  • Plafonds annuels en ce qui concerne les remboursements : un tarif trop bas ne vous permettra pas d’être remboursé sur la totalité de vos soins.
  • Conditions du contrat qui dépendent de l’adéquation entre les conditions et le niveau de prise en charge.
  • Services complémentaires incluant les services d’assistance ou l’avancement des frais.

Le choix du dentiste peut aussi avantager les personnes âgées. En effet, en se tournant vers un dentiste conventionné, ces derniers pourront profiter d’un meilleur remboursement, car leur dentiste a le droit de pratiquer une différenciation tarifaire.

Qu’en est-il du taux de remboursement ?


Les mutuelles dentaires proposent bien entendu des taux de remboursements variés qui devront être minutieusement étudiés avant de prendre une décision, certaines mutuelles peuvent proposer des taux très élevés. Vous tomberez, lors d’un comparatif, sur des mutuelles avec ou sans plafonds.

Que propose une mutuelle avec plafond ?

Une mutuelle dentaire fixe un plafond de remboursement pour les dépassements d’honoraires. Le taux de remboursement dépendra surtout du tarif de convention imposé par la Sécurité sociale. Celui-ci n’est pas à confondre avec la somme maximum que la mutuelle vous remboursera chaque année ou à un forfait supplémentaire. Il correspond plutôt au forfait annuel.

Le plafond dentaire, proposé en pourcentage, concerne le montant maximum remboursable dans l’année pour la pose de prothèses dentaires. Une mutuelle offrant, par exemple, un taux de remboursement de 200% avec plafond prendra entièrement en charge, sur une année, la pose de 3 prothèses, la 4ème prothèse ne sera que partiellement remboursée.

Le plafonnement ne prend pas en compte le remboursement de la Sécurité sociale et évolue d’année en année. Le plafond est généralement mentionné dans le contrat et n’inclut pas le montant d’une prestation que vous recevrez par couronne.

Notons également qu’une fois le plafond atteint, votre partenaire dentaire ne remboursera pas vos soins dentaires avant l’année suivante. Une mutuelle plafonnée reste de ce fait déconseillée aux personnes ayant besoin de soins d’implantologie ou d’orthodontie.

Que peut nous offrir une mutuelle sans plafonds ?

Les personnes de plus de 60 ans qui ont recours aux implants, mais également aux prothèses dentaires, trouveront de nombreux avantages aux mutuelles sans plafonds. Même si celles-ci coûtent plus cher qu’une mutuelle classique, la hauteur de leur remboursement sera de 600% pour les implants et 800% en ce qui concerne le traitement des dents.

Avant de faire votre choix parmi les mutuelles sans plafonds, il vous faudra vous pencher sur :

  • Les garanties proposées par celles-ci,
  • Les clauses d’exclusions,
  • Le montant des cotisations à prévoir,
  • Le délai des carences,
  • Les bases de remboursements fixés sur des tarifs réels.

En plus de vous offrir un remboursement illimité pour vos soins dentaires, les partenaires santé sans plafonds peuvent également prendre entièrement en charge les dépassements d’honoraires. Inutile cependant de souscrire à une mutuelle sans plafond si vous vous rendez chez votre dentiste 2 fois par an. Cette dernière avantage plutôt les personnes d’un certain âge ayant fréquemment besoin d’importants soins dentaires ou de traitements divers.

Souscrire à une mutuelle dentaire sans plafond avantage surtout les personnes ayant besoin de poser plusieurs prothèses dentaires. Il vous faut, sur l’année, poser 2 implants et 5 prothèses dentaires ? Avec un partenaire santé sans plafond, chaque soin sera pris en charge. Soulignons que la prise en charge concerne les frais réellement engagés. Assurez-vous, par conséquent, de bien vérifier que la base de remboursement se base sur les montants réels et non sur le prix conventionné par la Sécurité sociale.

Trouver seul la bonne mutuelle n’est guère chose aisée. Tournez-vous vers un comparateur qui, en fonction de votre âge, de votre situation familiale, de vos dépenses en dentaire et de votre situation géographique, vous présentera en quelques minutes la liste des mutuelles qui répondent le mieux à votre profil.

La souscription à une mutuelle dentaire reste certainement la meilleure solution pour éviter de payer des frais de remboursement trop élevés après chaque consultation chez le dentiste. Une nouvelle possibilité s’offre néanmoins aux assurés qui pourront, d’ici 2021, profiter d’une prise en charge à 100 % sur les soins dentaires.

La nouvelle réforme du Reste à charge Zéro

Prévue pour 2021, la réforme du Reste à charge Zéro ou RAC 0, portée par la ministre de la Santé, se prépare à mettre en place un remboursement à 100 % par les complémentaires de Santé et l’Assurance maladie. Ce remboursement touche les dépenses liées aux soins dentaires, mais aussi à l’optique et l’audition.

Ayant commencé à se déployer en janvier 2019, la réforme 100 % Santé, après la négociation entre les professionnels et les différents acteurs de la santé, consiste à mettre en place un ensemble de prestations avec des garanties plus convaincantes. Ces prestations seront prises en charge à 100 % par les mutuelles dentaires et l’Assurance maladie à partir de 2020.

Les remboursements commenceront par les bridges et les couronnes. Certains dentiers seront remboursés à partir de 2021. En ce qui concerne les prothèses dentaires, seuls 46 % des actes réalisés seront couverts à 100 % par la Sécurité sociale et les mutuelles dentaires. La réforme Reste à charge Zéro ne concerne pas les implants dentaires.