Les personnes âgées sont de moins en moins convaincues par la souscription à une mutuelle santé senior. Le montant des cotisations pour les retraités étant plus élevé et leur revenu insuffisant, les seniors peinent effectivement à joindre les deux bouts. Pour quelles raisons une complémentaire santé senior est-elle plus chère ? Existe-t-il une alternative plus intéressante pour bénéficier de meilleures garanties auprès des mutuelles tout en ayant accès à des soins de meilleure qualité ?

Si vous souhaitez le meilleur en limitant les coûts: Lisez notre article: Mutuelle senior pas chère.

Pour quelle raison les mutuelles santé seniors coûtent plus cher ?

À partir de 60 ans, la santé fait partie des dépenses importantes compte tenu des besoins médicaux qui augmentent.  Demandant des soins de plus en plus particuliers en termes de suivis médicaux et de traitement, les seniors ont besoin d’une prise en charge plus conséquente. D’où l’augmentation des cotisations.

rendez vous médical

Une prise en charge plus importante

Le niveau de couverture proposé par une mutuelle santé senior est effectivement beaucoup plus élevé qu’une assurance traditionnelle. Celle-ci propose également des garanties plus spécifiques. À partir de 50 ans, certains soins deviennent effectivement plus importants que d’autres notamment dans le domaine de l’optique, du dentaire et de l’audiologie.

Ce sont précisément pour les prothèses auditives, les dépassements d’honoraires (très fréquents pour les personnes âgées) et l’hospitalisation que les mutuelles dentaires proposent une meilleure prise en charge. Certaines assurances haut de gamme offrent également des services d’assistance complémentaires comme :

  • Un service de protection juridique
  • La réservation de chambres particulière lors d’une hospitalisation
  • Un rapatriement médical
  • Des services d’aide à la personne, etc.

Des garanties bien tentantes, mais qui ont un coût !

Des changements législatifs pénalisants

Si les mutuelles seniors coûtent plus cher, c’est également à cause des dernières mesures législatives qui n’avantagent vraiment pas les personnes âgées.

  • Adoptée en 2013, la loi ANI, ou Accord National Interprofessionnel,  impose aux employeurs du domaine privé à souscrire leurs salariés à une mutuelle entreprise et à payer au moins 50 % du tarif proposé par la mutuelle. Cela a permis aux employés du privé à voir leurs dépenses de mutuelle diminuer, mais les frais augmentent après le départ à la retraite.
  • La LFSS (Loi de Financement de la Sécurité Sociale) a augmenté le coût d’une journée de forfait hospitalier depuis 2018. Un forfait qui, soulignons-le, n’est pas remboursé par l’Assurance maladie, mais par les mutuelles qui ont dû revoir à la hausse leurs prix. Les seniors, davantage sujets à des hospitalisations, en subissent les conséquences.

Conséquence des changements législatifs et des besoins spécifiques des seniors : une hausse de 18 % a été constatée ces trois dernières années. Les retraités doivent payer 3 à 5 fois plus que les actifs. Notons que le tarif d’une mutuelle senior représente environ 6 % des revenus des retraités.

S’ajoutent à cela un pouvoir d’achat considérablement amputé comme l’augmentation des impôts sur le revenu, le gel des pensions retraites, etc. Faute de revenus, les retraités renoncent à assurer leur suivi médical. L’accès à une assurance santé devient un luxe.

Un meilleur remboursement se profile à l’horizon

Conscient des besoins de plus en plus importants des retraités, le gouvernement a approuvé une nouvelle réforme. Le dispositif Reste à Charge Zéro, promesse de notre actuel président durant sa campagne présidentielle, prévoit un remboursement à 100 % sur les soins en dentaire, en audiologie en optique. Trois pôles qui, comme nous l’avons vu plus haut, touchent particulièrement les retraités.

Adoptée par le parlement en décembre 2018 et appliquée à partir de janvier 2019, la réforme RAC Zéro est progressivement mise en place. Cette dernière prévoit une prise en charge intégrale de la part des mutuelles santé senior et de l’Assurance sur :

  • Des prothèses dentaires en métal (pour les molaires) et en céramique
  • Toutes les aides auditives : une prise en charge tous les 4 ans sur la réduction de bruit du vent, le système anti-acouphènes, etc.
  • 17 modèles de montures, les verres amincis : un remboursement à 100 % tous les 2 ans.

Ces remboursements seront proposés par les mutuelles sous forme de paniers. Elles devront revoir leur tarif pour répondre aux attentes du gouvernement. De son côté, l’Assurance maladie devra rembourser un peu plus.

L’entrée en vigueur de ce dispositif prend néanmoins du temps. Le gouvernement a cependant donné 2 ans aux complémentaires pour proposer un panier 100 % santé aux adhérents.

  • En 2019, les frais seront plafonnés pour les audioprothèses et le dentaire. En parallèle, l’Assurance maladie augmentera son taux de remboursement.
  • En 2020 : le panier 100 % santé entrera en vigueur dans le domaine de l’optique et certains soins dentaires. Le taux de remboursement de la Sécurité sociale et des mutuelles senior augmentera également pour les aides auditives.
  • En 2021 : la réforme Reste à charge Zéro entre totalement en vigueur pour les appareils auditifs et le dentaire (bridges et couronnes).

Bien entendu, les mutuelles continueront de proposer leurs offres habituelles. Elles reverront néanmoins leurs garanties afin de ne pas être affectées par la nouvelle réforme. Cela ne signifie cependant pas qu’elles augmenteront leurs cotisations. En effet, les complémentaires s’engagent à ne pas revoir leurs tarifs à la hausse.

test de vue

Comment choisir sa mutuelle santé senior en attendant ?

En attendant la mise en vigueur complète de la réforme RAC Zéro, rien ne vous oblige à bouder les mutuelles santé seniors qui proposent tout de même des garanties intéressantes. En vous tournant vers un comparateur, prêtez davantage d’attention à certains points importants pour trouver l’assurance qui couvrira mieux vos dépenses.

Les visites médicales

Tournez-vous vers les mutuelles offrant un taux de remboursement à partir de 250 %. Les seniors se rendent effectivement de plus en plus souvent chez le médecin qui n’hésite pas à pratiquer des dépassements d’honoraires.

L’hospitalisation

Prêtez aussi plus d’attention aux délais de carence concernant l’hospitalisation. Les accidents domestiques étant plus fréquents, mieux vaut se tourner vers une assurance couvrant efficacement les dépassements d’honoraires ainsi que les frais d’hospitalisation.

La durée de l’hospitalisation ne doit pas également être prise à la légère. Certains seniors souhaitent certainement séjourner dans une chambre particulière pour se reposer dans un environnement plus calme. D’autres demandent un accompagnement et une assistance à domicile ou une cure thermale.

Mieux vaut donc souscrire à une mutuelle santé offrant un taux de remboursement à hauteur de 450 % sur les actes médicaux dans les hôpitaux. Certaines mutuelles remboursent au minimum 150 € par jour pour la chambre particulière.

Des garanties plus adaptées

Souscrire à des garanties nécessaires à sa santé permet de réaliser quelques économies sur sa mutuelle. Prêtez donc attention aux offres, car les contrats des assurances santé ne proposent pas la même prise en charge notamment concernant l’examen l’ostéodensitométrie ou la cure thermale.

N’hésitez pas à réaliser un bilan bucco-dentaire et visuel afin de déterminer s’il est ou non intéressant pour vous de cotiser davantage. Les dépenses liées aux soins dentaires et aux opérations de l’œil ainsi qu’aux dépassements d’honoraires sont effectivement peu remboursées par l’Assurance maladie.

Les mutuelles modulables

Comme mentionné plus haut, les besoins des personnes âgées peuvent changer ou augmenter. Opter pour une mutuelle modulable vous permettra de personnaliser vos garanties médicales selon vos exigences.

Intéressez-vous également aux mutuelles offrant des modules optionnels. Même si vous souscrivez à une garantie basique, vous pouvez la renforcer avec un pack médecines douces, dentaire ou optique. Vous ne cotiserez ainsi que pour les prestations dont vous avez besoin.

Le contrat d’adhésion

Prenez toujours le temps de lire le contrat de la mutuelle qui a attiré votre attention afin d’éviter les mauvaises surprises. Prêtez surtout attention aux astérisques qui mettent en avant certaines conditions comme le nombre de jours dans un centre psychiatrique, les plafonds de remboursement, etc.

La limite d’âge

Une mutuelle sans limite d’âge offre la possibilité aux seniors de bénéficier de garanties spécifiques comme :

  • Une hospitalisation à domicile,
  • Des actes de préventions,
  • Des médecines douces,
  • Un renfort en optique, etc.

Nombreuses sont les mutuelles qui refusent les seniors à partir de 55 ans. Certaines mettent fin au contrat lorsque la personne âgée a atteint 75 ou 85 ans. Mieux vaut donc opter pour une mutuelle proposant une garantie viagère. Vous pourrez ainsi garder votre assurance à vie. Vous trouverez ce type de garanties dans les contrats responsables.

main personne âgée

D’autres critères de sélection

D’autres éléments sont également à prendre en considération afin de trouver la meilleure mutuelle santé senior :

  • Les délais de carence : une mutuelle sans délai de carence vous permettra d’activer les garanties médicales immédiatement
  • Les bonus de fidélité : très intéressant si vous souhaitez garder les mêmes formules santé sur plusieurs années
  • Le questionnaire médical qui détermine le montant des cotisations. Faites très attention au moment de compléter ce dernier.

Enfin, choisissez toujours les mutuelles proposant un forfait si vous avez urgemment besoin d’une prothèse auditive.