Loin d’être une dépense de confort, la pose d’un appareil auditif est devenue une nécessité chez de nombreux retraités dont le déclin de l’audition reste un phénomène très courant. La prise en charge de l’Assurance maladie sur les prothèses auditives et leurs accessoires est néanmoins loin d’être satisfaisante.

Si vous souhaitez le prise en charge de vos frais supplémentaires, lisez notre article: Souscription à une mutuelle santé: Le bilan de santé des seniors est-il obligatoire ?

pictogramme oreille

Quels sont les différents types d’appareils auditifs ?

Les audioprothèses varient en fonction du type de perte auditive des personnes âgées. On retrouve actuellement sur le marché :

  • Les prothèses contours d’oreille, comprenant une oreillette universelle et un embout sur-mesure, qui conviennent à n’importe quel problème de perte auditive
  • Les appareils micro-contours (ou RIC) dotés d’un écouteur positionné directement à l’intérieur de l’oreille. Ces derniers offrent une excellente qualité acoustique et séduisent davantage aux retraités.
  • Les intra-auriculaires ou supports auditifs invisibles : une aide auditive discrète positionnée au début du conduit auditif. Ces derniers sont recommandés aux personnes dont le degré de surdité dépasse le seuil des 80 dB.

À combien s’élève le prix d’un appareil auditif ?

Le coût des appareils auditifs pour senior varie en fonction de la marque, mais également de la technologie utilisée. Les petites aides auditives numériques qui exigent certaines fonctions spécifiques peuvent, par exemple, coûter une petite fortune. On peut néanmoins regrouper les solutions auditives en trois catégories en fonction de leur prix.

  • Les accessoires de premier prix, dont la principale fonction est d’amplifier le signal acoustique. Le niveau d’amplification détermine la performance sonore de l’appareil.
  • Les appareils auditifs numériques, inclus dans la catégorie intermédiaire, qui font appel à une connexion sans fil afin d’optimiser le confort d’écoute.
  • Les audioprothèses haut de gamme, dont les composants numériques sont capables de s’adapter à n’importe quelle situation, quel que soit le type d’appareil (prothèse contours d’oreille, intra-auriculaire ou système invisible). Ces dernières fonctionnent grâce à des piles performantes et ont une bonne durée de vie.

Les prix varient de 600 euros, pour les premiers prix, à 2 000 euros pour les appareils haut de gamme. Ajoutez à cela les prix des accessoires (coques, piles, etc.), d’entretien, de réglage ainsi que les tarifs librement fixés par les audioprothésistes dépassant souvent les seuils de remboursement.

Que rembourse l’Assurance maladie ?

Les audioprothèses sont remboursées par la Sécurité sociale uniquement sur prescription médicale et si ces dernières entrent dans les LPP (Listes des Produits de Prestation). L’Assurance maladie propose un remboursement à hauteur de 60 %, sur le tarif de convention, pour :

  • L’achat de l’appareil auditif et des différents accessoires assurant son fonctionnement comme l’embout auriculaire, les piles, l’écouteur, le microphone, etc.
  • La prise en charge de l’audioprothésiste : les séances indispensables à l’appareillage, les tests sur l’appareillage, l’examen de conditions auditives…
  • L’adaptation de l’audioprothèse
  • Le contrôle de l’efficacité de l’aide auditive
  • Le suivi prothétique régulier et biannuel
  • L’envoi des comptes rendu de l’appareillage au médecin traitant

En ce qui concerne les frais d’entretien de l’appareil auditif, ces derniers ne sont plus pris en charge par l’Assurance maladie. Avec les frais d’entretien, le reste à charge devient donc plus important et peut vite décourager les retraités modestes. D’où la nécessité de se tourner vers une mutuelle santé spéciale audition.

médecin et patient

Comment choisir sa mutuelle audition ?

Le remboursement offert par les mutuelles pour senior en ce qui concerne les appareils auditifs dépend en partie des différentes garanties qu’elles proposent. Il est donc important de commencer par réaliser un devis auprès d’un professionnel audioprothésiste avant de souscrire à une mutuelle spéciale audition.

Généralement, une bonne mutuelle audition propose un remboursement des audioprothèses et de leur entretien à hauteur de 300 %. Il vous faut aussi prendre en compte le plafond annuel, proposé par chaque mutuelle, qui doit correspondre au prix moyen d’un appareil d’une prothèse auditive standard.

Privilégiez les mutuelles proposant un remboursement à 100 % pour les consultations répétées chez l’ORL du secteur 1 et une prise en charge à 200 % pour les consultations chez un spécialiste de secteur 2.

Que prévoit le Reste à charge zéro sur les aides auditives ?

Lancée en janvier 2019, la réforme 100 % Santé se fixe comme objectif un remboursement à 100 % sur certaines prothèses dentaires, lunettes, mais aussi sur les aides auditives. Désormais encadré, le prix des appareils auditifs sera progressivement remboursé par la Sécurité sociale d’ici 2021. Trente jours d’essai sont aussi proposés aux personnes âgées avant de prendre définitivement possession de leur audioprothèse bénéficiant d’une garantie de 4 ans.

appareil auditif

À partir de 2021, les seniors auront la possibilité de choisir un ensemble de prestations, mis en avant par les mutuelles santé, offrant une prise en charge à 100 % sur une sélection d’appareils (mini-contour à écouteur déporté, contour d’oreille ou intra-auriculaire). Les personnes âgées souhaitant changer leur appareil auditif devront attendre quatre années avant de profiter du RAC 0.

Avec la prise en charge de la mutuelle et de l’Assurance maladie, l’assuré n’aura plus rien à débourser sur l’achat, le suivi et l’entretien d’une audioprothèse.