Récemment, la science a connu un progrès considérable au niveau de la chirurgie oculaire. La correction des défauts visuels est devenue possible grâce à la chirurgie réfractive qui est une des chirurgies les plus pratiquées dans le monde. Après l’opération, les patients n’ont plus besoin de porter des lunettes ou des lentilles. C’est une opération relativement coûteuse, mais moins douloureuse et assez rapide. Elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, face au coût de l’intervention, la souscription à une complémentaire santé devient indispensable. C’est un moyen permettant d’avoir une bonne sécurité financière et de faire des économies.

Découvrez en complément : Quels sont les changements prévus par le reste à charge 0 pour les mutuelles seniors ?

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive consiste à corriger les imperfections visuelles telles que la myopie, le strabisme, l’astigmatisme et l’hypermétropie, un bon moyen de se débarrasser des lunettes et des lentilles. L’opération est pratiquée sous anesthésie locale, c’est une opération rapide qui ne prend que 30 minutes au maximum. Le patient n’a pas besoin d’être hospitalisé, toutefois, il doit être accompagné après l’opération et bien suivre les prescriptions du chirurgien.  La chirurgie requiert l’utilisation d’une très haute technologie qu’est le laser.

Avant l’opération, des conditions sont requises. C’est une chirurgie réservée à des personnes adultes de 18 à 55 ans, un bilan pré opératoire avec l’ophtalmologiste est indispensable avant toute opération. Par la suite, le chirurgien évaluera si le patient serait apte à une intervention chirurgicale. Si le patient réussit le bilan, l’intervention chirurgicale peut être envisagée.

Grâce à la chirurgie réfractive, le patient pourra voir nettement sans lunettes ni lentilles. Cela amoindrit les dépenses, plus besoin d’orthèses et fini les dépenses optiques annuelles.

Toutefois, des risques peuvent se présenter : sécheresse oculaire, infections ou inflammations. Mais les risques peuvent être évités si les conditions nécessaires ont été suivies et une deuxième chirurgie est envisageable au cas où l’opération échoue.

chirurgie oeil

Le remboursement de la sécurité sociale

Le prix d’une intervention en chirurgie réfractive peut s’avérer assez cher, le coût peut atteindre jusqu’à 1500 euros pour un œil. En France, elle est considérée comme étant une chirurgie d’esthétique et de confort, elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Pour l’assurance maladie, les lunettes ou les lentilles suffisent à combler les besoins des patients. Il ne la considère pas comme une chirurgie nécessaire contrairement à certaines exceptions tel que les cas de maladie comme la cataracte. Par conséquent, le patient aura à sa charge tous les frais.

Le remboursement des mutuelles optiques

Les dépenses liées à la chirurgie réfractive sont chères, payer tous les frais n’est pas à la portée de tout le monde. Pour amoindrir les frais, la souscription à une mutuelle est la meilleure solution. Sans mutuelle, le budget risque de gonfler. La plupart de ces mutuelles prennent en charge les lunettes, les lentilles, mais aussi la chirurgie réfractive, elles remboursent une partie ou la totalité des frais. Ces remboursements varient en fonction des forfaits choisis, les mutuelles offrant des forfaits adaptés aux attentes de chacun. La prise en charge des mutuelles ne signifie pas que les assurés n’auront rien à payer, grâce au remboursement, les frais à leur charge diminuent. Pour pouvoir baisser le tarif d’intervention chirurgicale, il vaut mieux se renseigner sur les différentes cliniques et centres de santé, une comparaison de tarif est de rigueur pour permettre de réduire les dépenses.

Le choix d’une mutuelle

En France, les mutuelles optiques sont très nombreuses. Pour pouvoir bénéficier d’un meilleur remboursement, le choix s’impose. Avant de faire son choix, il fallait dresser une liste de ses besoins, du budget et des potentiels soins à venir..

En général, une bonne mutuelle serait celle qui rembourse le mieux et qui propose le meilleur tarif, le remboursement à forfait ept être l’idéal. Mais il faut savoir que plus une mutuelle est chère, plus les remboursements sont également élevés. Il faut donc prêter attention au meilleur rapport qualité-prix.

Il faut faire attention, car certaines mutuelles proposent des remboursements limités aux lunettes et lentilles et la chirurgie réfractive n’est pas incluse dans leur forfait. Avant de faire une souscription, il vaut mieux faire une enquête. De plus, il faut bien lire le contrat avant la signature pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Il est nécessaire de discuter avec un conseiller client de la mutuelle voulue afin d’échanger sur les meilleures formules. Il est essentiel de bien comprendre chaque point du contrat à signer afin de mieux évaluer les avantages et les inconvénients propres à celui-ci.

lunettes sur un livre

Comparer les bonnes mutuelles optiques

Pour mieux repérer les bonnes mutuelles, il faut recourir au comparateur de mutuelle, il travaille en partenariat avec de nombreuses mutuelles implantées dans toutes les régions de la France.

Pour l’usage d’un comparateur en ligne, l’intéressé fournira tous les renseignements le concernant (âge, sexe, régime social, situation familiale, région, etc.) et le comparateur s’occupera de lui trouver une mutuelle qui lui convient le mieux et qui répond à ses attentes. Cette méthode est facile et efficace, elle permet de trouver une bonne mutuelle rapidement avec des informations comparatives et claires. La réponse sera fournie en quelques minutes et les devis sont gratuits. La souscription pourra se faire en ligne, sans quitter le confort de son fauteuil.

Après que le comparateur ait sorti 3 ou 4 contrats de mutuelle en lien avec chirurgie réfractive des yeux, l’intéressé peut avoir du mal à fixer son choix. Dans ce cas précis, il est judicieux de demander l’avis d’un conseiller en ligne sur le site de comparaison de mutuelles. Le conseiller peut donner son avis par chat en direct, par email ou encore via un appel téléphonique. Vérifier le sérieux de chaque mutuelle en posant des questions sur des forums d’assurance peut également être indispensable, des experts et des personnes expérimentées interviennent sur ces genres de plateformes afin de mieux aider les membres. Il y a également le partage d’expérience du vécu quant aux interactions avec les mutuelles, tout cela permet de parfaire son choix et ne rien regretter après signature de contrat.

En somme, la chirurgie réfractive est de plus en plus sollicitée par les Français, malgré le coût assez élevé de l’intervention. Elles ne sont mal remboursés, parfois pas du tout par l’assurance conventionnelle. Face à cette situation, il est judicieux de souscrire une mutuelle santé afin de limiter les dépenses quant à la chirurgie des yeux. Il faut savoir que des mutuelles sont à même de compléter jusqu’à 100% les remboursements proposés par la Sécurité sociale. Pour trouver la mutuelle optique qui répond pleinement à ses attentes, l’usage d’un comparateur en ligne reste indispensable. Cet outil facile d’usage permet en effet de faire le tri sur les nombreuses mutuelles disponibles.

Il suffit de renseigner dans cet outil ses coordonnées ainsi que la nature de ses attentes quant à la chirurgie réfractive des yeux. Une fois tout cela fait, le comparateur propose 3 à 4 mutuelles dont les offres se rapprochent de ce que souhaite l’intéressé en matière de remboursement de la chirurgie des yeux. Il reste plus qu’à faire son choix parmi les quelques formules proposées. Un comparateur offre une rapidité de résultat ainsi que des informations claires et précises.

La réforme « reste à charge zéro »

Ça y est, le projet « reste à charge zéro » au bénéfice des adhérents à la Sécurité sociale et des mutuelles optiques n’est plus de l’ordre de la spéculation. Ce dispositif dans le cadre du projet de loi « 100% Santé » sous le guide de la Ministre Agnès BUZYN a été adoptée et publiée au journal officiel le 12 janvier 2019. Ce projet concerne 3 volets santé essentiels à savoir la dentition, l’audition et l’optique. À propos de l’optique qui est d’ailleurs le sujet qui nous intéresse, le remboursement va jusqu’à 100% pour les lunettes et montures.

Pour cet ensemble, le plafond de remboursement est entre 420€ à 800€. La variation dépend entièrement de la qualité des verres et de l’intensité de la correction voulue pour les yeux. Concernant les montures en particulier, le plafond de remboursement est de 100€.

En considérant les spécificités du dispositif « reste à charge zéro », il faut noter qu’il ne concerne en rien les chirurgies des yeux. Les remboursements à 100% sont notamment pour l’acquisition de lunettes et montures. Certaines mutuelles peuvent revoir à la hausse leurs tarifs d’adhésion d’ici 2020 afin de pouvoir assurer ce projet de reste à charge zéro. Il va falloir tenir compte de ces hausses dans l’évaluation de ses avantages en souscrivant une mutuelle optique.

présentoir lunette

En somme, la chirurgie réfractive est de plus en plus sollicitée par les Français, en outre le coût s’avère assez chère. Les interventions relatives à la chirurgie réfractive sont également mal remboursées par l’assurance maladie conventionnelle. Face à cette situation, il est judicieux de souscrire à une mutuelle santé prenant en charge l’optique afin de limiter les dépenses quant à la chirurgie des yeux. Il faut savoir que des mutuelles sont à même de compléter jusqu’à 100% les remboursements proposés par la Sécurité sociale. Pour trouver la mutuelle optique qui répond pleinement à ses attentes, l’usage d’un comparateur en ligne reste indispensable.

Cet outil facile d’usage permet en effet de faire le tri sur les nombreuses mutuelles disponibles. Il suffit de renseigner dans cet outil ses coordonnées ainsi que la nature de ses attentes quant à la chirurgie réfractive des yeux. Une fois tout cela fait, le comparateur propose 3 à 4 mutuelles dont les offres  se rapprochent de ce que souhaite l’intéressé en matière de remboursement de la chirurgie des yeux. Il ne lui reste plus que faire son choix parmi les quelques formules proposées.