Accueil > Se soigner France > Acupuncture : méthode de soins préventifs et curatifs

Acupuncture : méthode de soins préventifs et curatifs

En quoi consiste l’acupuncture ?

Faisant partie des 5 branches de la médecine chinoise, l’acupuncture est aussi considérée comme étant une thérapie holistique. Bien que la médecine traditionnelle chinoise ne soit pas vue d’un bon œil par certains médecins spécialistes, l’acupuncture a pourtant fait ses preuves depuis plusieurs années.

Cette approche de la médecine douce consiste à stimuler des points spécifiques du corps avec des aiguilles implantées sur les méridiens énergétiques. Ces derniers sont considérés comme étant les vecteurs du QI ou l’énergie vitale.

Le but de cette pratique consiste à rééquilibrer l’énergie vitale du patient afin d’optimiser sa santé. En effet, la régularisation et la stimulation du flux énergétique renforcent le système immunitaire et aident les organes à bien fonctionner.

 

Qui peut faire de l’acupuncture ?

Bien que ce type de thérapie puisse être considéré comme un moyen curatif pour certaines pathologies, il n’y a pas que les patients qui peuvent le pratiquer. En effet, l’acupuncture est l’une des pratiques de la médecine douce qui vise à rétablir l’énergie et le bien-être du corps. A priori, tout le monde peut faire de l’acupuncture, notamment ceux qui veulent se relaxer, se débarrasser du stress et d’évacuer les énergies négatives.

L’acupuncture est surtout conseillée pour les femmes enceintes qui souffrent de douleurs au dos, de nausées incessantes, de stress avant l’accouchement, de jambes lourdes, etc. Lorsque les femmes enceintes tombent malades pendant les grossesses, elles ne peuvent pas prendre de médicaments puissants. L’acupuncture est l’une des pratiques possibles pour qu’elles puissent se soigner sans mettre en danger leur bébé. Par contre, l’acupuncture peut aussi entraîner un accouchement avant terme.

Notons toutefois qu’il est fortement recommandé de voir un médecin avant de se lancer dans cette pratique afin de savoir si vous pouvez en faire ou non selon votre état de santé ou de votre maladie.

 

À quoi ça sert ?

En principe, l’acupuncture traditionnelle est utilisée pour rétablir ou harmoniser l’énergie vitale ou le QI. Cette dernière, qui peut être affectée par des troubles systémiques, émotionnels ou environnementaux.

Cette technique de soin est très sollicitée par les adaptes de la relaxation du corps et de l’esprit. L’acupuncture présente de nombreux bienfaits et est utilisée pour traiter ou soigner plusieurs pathologies.

Certaines personnes la pratiquent pour maigrir, pour combattre la peur, pour évacuer le stress, pour arrêter de fumer, pour soulager les différentes douleurs corporelles, pour stimuler l’énergie positive…

 

Quelles sont les maladies que l’acupuncture peut traiter ?

Que ce soit pour une application préventive ou curative, l’acupuncture peut traiter toutes sortes de pathologies. Allant du plus anodin au plus complexe, l'acupuncture traditionnelle vise à soigner :

  • Maux de tête et migraine
  • Douleurs dorsales ou lombaires
  • Douleurs musculaires
  • Dysfonctionnements des organes
  • Trouble du sommeil
  • Troubles hormonaux
  • Dépression
  • Phobies
  • Baisse de libido
  • Fatigue chronique
  • Sevrage tabagique
  • Troubles alimentaires
  • Traumatismes
  • Allergies
  • Nausées et vomissements
  • Ostéo-arthrite du genou
  • AVC (accident vasculaire cérébral)
  • Hypertension
  • Troubles intestinaux
  • Reflux gastrique
  • Ballonnement
  • Acnés
  • Paralysie partielle ou totale

Soulignons que cette liste n’est pas exhaustive. Si vous souffrez d’une maladie qui n’est pas mentionnée et que vous voudriez vous soigner par la stimulation des points avec l’acupuncture, demandez conseil auprès de votre médecin traitant au préalable.

Cette méthode est surtout pratiquée pour traiter les maladies qui affectent le corps et l’esprit d’un patient dus aux énergies négatives. Il n’est cependant pas conseiller pour soigner les blessures, les infections cutanées, les fractures ou les brûlures, au moment où la peau est très atteinte.

 

Quels sont les effets secondaires de l’acupuncture ?

En général, l’acupuncture ne présente pas des effets secondaires graves. Après une séance d’acupuncture, certains patients présentent cependant quelques effets indésirables, mais qui ne sont que bénins :

  • Étourdissement
  • Somnolence
  • Nausées
  • Fatigue
  • Petite ecchymose

Il est important de rappeler qu’il faut toujours demander l’avis d’un médecin avant de vous lancer dans le traitement par acupuncture, même si vous envisagez de la pratique comme étant un complément d’un traitement classique avec prise de médicaments.

 

Concernant le remboursement par la sécurité sociale et l’assurance maladie

L’acupuncture est non-conventionnelle, ce qui veut dire que cette pratique de la médecine douce n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Toutefois, si vous avez respecté le parcours de soins coordonnés, il se peut que la sécurité sociale puisse rembourser partiellement les frais, d’une raison de 30 % à 70 %.

Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement par l’assurance maladie, vous devez donc impérativement consulter un médecin-acupuncteur conventionné ou un médecin spécialiste en acupuncture. Dans le cas contraire, si vous consultez un acupuncteur non conventionné, vous ne pouvez pas profiter de la prise en charge de la sécurité sociale ou de l’assurance maladie.

 

Qu’en est-il de la prise en charge par le complémentaire santé ?

La plupart des mutuelles santé proposent désormais différents niveaux de garantie aux assurés qui couvrent la médecine douce, notamment l’acupuncture. Certaines mutuelles imposent des limites de remboursement, alors que d’autres ne fixent pas le plafond pour la prise en charge. La plupart des complémentaires santé proposent également une somme forfaitaire ou un nombre de séances prédéfinies pour le traitement par acupuncture.

Pour prévenir les méfaits du stress que vous subissez au quotidien, pour vous détendre et vous relaxer, ou encore pour soigner vos douleurs corporelles, suivre des séances d’acupuncture vous serez simplement bénéfique. Cependant, les frais et les honoraires peuvent s’avérer onéreux.

Afin de profiter d’un remboursement partiel ou total de vos frais d’acupuncture, souscrire à une mutuelle santé serait la meilleure alternative. Santors.fr vous serez d’une grande aide pour comparer les différentes mutuelles proposant une couverture médecine douce.