Accueil > Se soigner France > Prise en charge d'une aide-ménagère à domicile pour les personnes âgées

Prise en charge d'une aide-ménagère à domicile pour les personnes âgées

À qui s’adresse l’aide-ménagère à domicile ?

Faire appel à une aide à domicile ne doit pas être sollicité uniquement en cas d’hospitalisation. En effet, certaines personnes doivent recourir à l’aide à domicile à cause de leur santé fragilisée. Les personnes à mobilité réduite comme les personnes à la retraite peuvent également faire appel à ce type de service habilité.

Bien entendu, pour pouvoir bénéficier de la prise en charge du service à la personne, il y a certaines conditions qu’il faudra remplir. On parle notamment de conditions de dépendance, de ressources et d’âge.

Tout d’abord, le demandeur doit être dans l’incapacité d’effectuer les tâches ménagères courantes comme faire les courses ou le ménage par exemple.

La personne doit également avoir plus de 60 ans avec reconnaissance d’inaptitude. Sinon, il faut qu’elle ait au moins 65 ans. Sinon, la personne âgée doit percevoir des ressources mensuelles bien en dessous du plafond.

Notons qu’il y a des caisses de retraite ainsi que des complémentaires santé qui offrent le service d’aide-ménagère à domicile aux personnes retraitées sans condition. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, il est nécessaire de bien se renseigner.

 

Qu’en est-il de l’aide financière ?

Comme vous le savez, ce type d’aide à domicile est une solution qui engendre des frais parfois conséquents. Heureusement, des aides financières existent afin d’aider les personnes qui en ont besoin. Ces dernières sont souvent proposées par la caisse de retraite ou bien le département.

Différents cas peuvent se présenter quant au fait de bénéficier de ce type d’assurance touchant les soins. Tout d’abord, l’aide peut être directement versée au bénéficiaire. Ceci se présente dans le cas où ce dernier aurait pris les initiatives d’engager un salarié. Sinon, l’aide peut être versée directement à l’aide-ménagère. En outre, il est bon de souligner que vous aurez souvent à payer des frais non pris en charge.

Il y a également certaines exceptions où la Caisse d’Assurance Maladie prend le relai quant au paiement de l’aide-ménagère. Dans ce cas, la durée est de 3 mois pour 8 heures par semaine. Concernant les renouvellements, ce sont les personnes atteintes d’ALD (affection longue durée) qui peuvent en bénéficier.

 

À qui s’adresser ?

Si vous voulez bénéficier de l’aide-ménagère, il vous faudra vous renseigner auprès de la Caisse dont vous dépendez. On parle de :

  • La caisse régionale du RSI (Régime Social des Indépendants)
  • La CPAM
  • La Mutuelle Sociale Agricole (MSA)
  • La CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail).

Cette démarche doit être effectuée avant de faire le dépôt des dossiers de demande. D’autres organismes sont également à même de vous fournir toutes ces informations. Il s’agit :

  • De la mairie
  • Du Centre d’Action Sociale de votre commune
  • Du conseil départemental
  • De la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie).

Vous avez également la possibilité de vous informer tout simplement auprès de votre médecin traitant. Ce dernier est parfaitement apte à vous renseigner puisqu’il devrait connaître parfaitement la législation touchant cette démarche.

 

Comment l’obtenir et pour combien de temps ?

Comme toujours, vous ne pouvez pas bénéficier d’une aide-ménagère à domicile de manière gratuite. En effet, vous ne pouvez en faire la demande qu’après une prescription médicale suite à une évaluation approfondie de votre état de santé. Les cas sont nombreux, mais il revient à votre médecin de décider de la nécessité de cette assistance à domicile.

Après avoir obtenu la prescription de votre médecin traitant, vous pouvez déposer votre demande d’aide-ménagère à domicile. Lors de la démarche, il vous faudra dûment remplir sans oublier la signature et la prescription médicale ainsi que les justificatifs de ressources.

La durée d’une aide-ménagère à domicile est fixée en fonction des besoins de la personne concernée et les conditions posées par l’organisme qui verse l’aide financière. Voici quelques exemples :

  • Pour un couple : si le couple répond aux conditions d’éligibilité pour l’aide, il pourra en bénéficier au maximum 48h/mois.
  • Pour une personne seule : si vous êtes une personne seule, la durée est limitée à 30 h/mois.

 

Conclusion

L’aide à domicile est particulièrement intéressante surtout pour les personnes âgées avec une santé fragile. Cela leur permettra notamment de rester à domicile au lieu de se tourner vers des établissements d’accueil. Santors peut vous aider à choisir la meilleure mutuelle qui saura répondre à vos besoins.