Accueil > Se soigner France > Changer de médecin traitant : pourquoi et comment ?

Changer de médecin traitant : pourquoi et comment ?

Pourquoi changer de médecin traitant ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez envisager de changer de médecin traitant :

  • Vous et votre famille déménagez dans un nouvel endroit trop éloigné de votre médecin traitant actuel,
  • Le cabinet de votre médecin ferme ses portes ou votre médecin déménage.
  • Vous avez le sentiment que le contact “passerait mieux” avec un autre médecin. La confiance et le respect mutuels sont très importants entre un médecin et un patient.

 

Les démarches à effectuer

Seule votre Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) devra être notifiée de votre décision de changer de médecin traitant. Vous devrez leur envoyer un nouveau formulaire de déclaration de choix de médecin traitant dûment rempli et signé par vous et votre nouveau médecin.

Cette nouvelle déclaration est importante pour que les remboursements de la Sécurité sociale continuent à être effectifs. Le nouveau formulaire peut être téléchargé sur le site www.amili.fr ou retiré auprès de votre CPAM.

 

Pourquoi avoir un médecin traitant ?

Il convient de noter qu’en France, toute personne âgée de 16 ans et plus est en mesure de choisir librement son médecin traitant. Celui-ci peut être un médecin généraliste ou un spécialiste qui exerce dans un cabinet privé, un hôpital ou n’importe quel centre de santé.

Il ne suffit pas de choisir son médecin traitant, il faut aussi le déclarer. En effet, le fait d’avoir un médecin traitant déclaré vous permet d’être remboursé normalement lorsque celui-ci vous oriente vers un autre professionnel de santé, que ce soit un généraliste, un cardiologue, un neurologue ou un cancérologue. Si vous consultez un spécialiste sans passer par votre médecin traitant, vous serez moins bien remboursé.

Avoir un médecin traitant compétent vous permettra d’être en meilleure santé et d’accéder à des soins adaptés, dans la mesure où celui-ci connaîtra bien votre dossier et votre état de santé. Par la même occasion, cela vous permettra d’être mieux remboursé.