Accueil > Se soigner France > Déchaussement dentaire

Déchaussement dentaire

Le déchaussement dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Le déchaussement dentaire ou récession gingivale est une infection de la gencive. Cette récession gingivale se caractérise par la perte ou la rétraction du tissu gingival. Lorsque la gencive ou les tissus de soutien entourant une dent saine se rétractent, la racine est exposée.

Or, une exposition de la racine d’une dent entraîne des conséquences importantes :

  • Une infection gingivale.
  • La création d’une poche parodontale qui favorise l’accumulation des bactéries.
  • Une parodontite.

A défaut de traitement de ces pathologies, le déchaussement dentaire est la dernière phase de l’infection des gencives avant la perte des dents.

 

Quelles sont les causes d’un déchaussement dentaire ?

Les principales causes d’une récession gingivale sont les infections, les inflammations de la gencive ou les maladies parodontales : gingivite et parodontite.

D’autres causes peuvent également entraîner le déchaussement dentaire ou l’aggravation d’une maladie des gencives :

  • Une technique de brossage de dents inappropriée : un brossage vigoureux, l’utilisation d’une brosse à dents avec des poils trop durs.
  • Une mastication prolongée comme la mastication de chewing-gum régulier.
  • La consommation de tabac qui favorise les infections buccales.
  • Un déséquilibre de la flore bucco-dentaire et la présence de bactéries sur les parois dentaires.
  • L’apparition des tartres sur les plaques dentaires.

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition de la récession gingivale :

  • Le grincement des dents que ce soit un tic ou pendant le sommeil.
  • Un mauvais alignement des dents.
  • L’âge : avec le temps, les tissus gingivaux s’amincissent.
  • L’hérédité et les facteurs génétiques.

 

Quels sont les symptômes d’un déchaussement dentaire ?

Le premier symptôme de la récession gingivale est la gingivite. La gingivite se caractérise par le gonflement et l’inflammation des gencives. La couleur de la gencive vire également au rouge et les saignements deviennent fréquents.

Dans ces cas, une prise en charge est nécessaire. A ce stade, le traitement permet d’éviter l’aggravation vers le déchaussement dentaire.

A part la gingivite, les symptômes suivants doivent également vous alerter :

  • Une sensibilité accrue des dents au chaud, au froid ou à l’acidité.
  • Une exposition de plus en plus importante de la racine. Cela se traduit par des dents qui paraissent plus longues que les autres. Ce sont les racines qui commencent à s’exposer.
  • Un saignement à chaque brossage des dents.
  • L’enflure de la gencive pendant plusieurs semaines.

 

Quels sont les risques d’une récession gingivale ?

Le déchaussement dentaire entraîne la mobilité des dents. Lorsque les dents sont poussées par la langue, un mouvement au niveau des dents est alors perçu. A long terme et à moins d’un traitement inapproprié, la perte des dents est la complication d’une récession gingivale.

 

Comment prévenir le déchaussement dentaire ?

En analysant les causes et les facteurs de risque d’une récession gingivale, la meilleure prévention repose sur une bonne hygiène bucco-dentaire.

 

Une bonne méthode de brossage des dents

Au fil du temps, le brossage des dents devient une pratique routinière. Pour entretenir votre santé bucco-dentaire, il est important de respecter quelques points :

  • Optez pour une brosse à dent à poils souples ou une brosse électrique
  • Choisissez un dentifrice fluoré pour renforcer l’émail des dents tout en évitant les dépôts de tartre.
  • Respectez la régularité de la fréquence de brossage et le temps de brossage : au moins le matin et le soir et pendant 3 minutes. Même si ces 3 minutes paraissent longues, ce temps vous sera nécessaire pour bien nettoyez les dents difficiles d’accès.
  • Bien brosser la face interne des dents et les molaires pour éliminer toutes les bactéries qui peuvent résider.

Pour bien assimiler la méthode de brossage des dents, vous pouvez demander conseil auprès de votre dentiste. Il vous détaillera les gestes à effectuer pour avoir des dents saines et propres.

 

Une visite régulière chez votre dentiste

Les maladies dentaires sont souvent dépistées tardivement. Et en cause, l’habitude de ne prendre rendez-vous que lorsque les premiers symptômes apparaissent. Mais pour prendre soin de votre santé bucco-dentaire, il est important de consulter un dentiste au moins une fois par an. 

Votre dentiste pourra établir un bilan de votre dentition et évaluer quel traitement vous devez effectuer. En fonction de l’état de santé de votre dentition, votre dentiste pourra déterminer la fréquence de contrôle nécessaire.

 

Des astuces pour avoir des dents saines

Pour préserver l’état de vos dentitions et prévenir une gingivite, quelques précautions peuvent être ajoutées :

  • L’utilisation des plantes pour la prévention de la formation de tartre comme l’eucalyptus ou le menthol.
  • Des bains de bouche réguliers après le brossage des dents pour éliminer les bactéries.
  • L’utilisation du gel d’aloe vera en bain de bouche pour cicatriser rapidement après un détartrage et réduire les inflammations gingivales.
  • La consommation de yaourt est efficace pour réduire l’apparition de gingivite.
  • Avoir une bonne mastication pour réduire le risque de formation de plaque dentaire.

 

Quel traitement pour un déchaussement dentaire ?

Si vous souffrez d’un déchaussement dentaire, le dentiste peut opter pour deux solutions :

 

Un détartrage avec un surfaçage

Le brossage des dents peut présenter des limites. Le détartrage aide à éliminer les tartres dans les zones qui sont moins accessibles au brossage. Il est conseillé d’effectuer un à deux détartrages par an pour un résultat plus satisfaisant. Le détartrage peut s’effectuer à titre préventif ou en traitement. Les avantages du détartrage sont nombreux :

  • L’élimination de la plaque de tartre qui s’est accumulée au fil du temps
  • Un surfaçage des dents pour avoir des surfaces de dents lisses et réduire le risque de dépôt de tartre
  • Le nettoyage des poches parodontales qui permet d’éviter les maladies parodontales

 

La greffe de gencive

Cette pratique consiste à prélever une petite couche de tissus du palais pour la poser sur la base de la dent affectée. Cette greffe s’effectue sous anesthésie locale. Les avantages de la greffe de gencive sont durables et efficaces :

  • Cette intervention recouvre la racine de la dent exposée et stoppe la progression du déchaussement dentaire
  • La greffe de gencive permet de résoudre le problème de déchaussement dentaire à long terme voire pour toute la vie. Mais pour que ce traitement soit durable, il est important d’adopter une bonne hygiène dentaire.

 

Qu’en est-il du remboursement et de la consultation chez un spécialiste ?

La préservation d’une bonne hygiène dentaire requiert une consultation régulière chez votre dentiste. Pour une prise de rendez-vous, comptez en moyenne un mois pour fixer une date avec votre dentiste. Pensez donc à bien anticiper votre prise de rendez-vous pour respecter le délai régulier de contrôle.

 

Le remboursement des soins dentaires

Du côté de la Sécurité sociale, la prise en charge de la parodontologie est restreinte. Ce sont des soins hors nomenclature. 

Vous pouvez néanmoins bénéficier d’un remboursement pour le détartrage. Le taux de remboursement est fixé à 70% du tarif conventionné soit 20.24 euros à raison de deux fois par an maximum. Pour un détartrage et surfaçage, les frais peuvent grimper jusqu’à 300 euros.

Il est donc important d’établir un devis avant de passer au traitement pour éviter les mauvaises surprises.

Quant à la greffe de la gencive, elle n’est pas remboursée. Pourtant, le coût varie entre 500 et 1000 euros. Si la greffe ne réussit pendant le premier acte, votre chirurgien-dentiste peut renouveler la greffe. Mais c’est une pratique qui s’effectue deux fois au maximum.

Les coûts du traitement d’un déchaussement dentaire s’avèrent donc élevés. D’où l’importance de souscrire à une bonne mutuelle santé. A part les traitements, vous devez encore ajouter les frais de consultations avec les dépassements d’honoraire.

Comme la consultation et la prise en charge s’effectuent auprès des spécialistes, les frais peuvent notamment être élevés.

Avant d’effectuer tout traitement, pensez à demander un devis auprès de votre dentiste et de soumettre ce devis auprès de votre mutuelle. Avec le choix d’une bonne mutuelle, vous pouvez obtenir un remboursement considérable de vos soins dentaires. Les mutuelles vous proposeront des remboursements forfaitaires ou en pourcentages. En comparant avec Santors, vous trouverez la bonne mutuelle qui vous propose un remboursement intéressant.