Accueil > Se soigner France > L’insuffisance respiratoire

L’insuffisance respiratoire

Qu’est-ce que l’insuffisance respiratoire ?

L’insuffisance respiratoire se définit par une mauvaise oxygénation du sang. C’est une maladie caractérisée par la diminution, voire l’incapacité du poumon à fournir l’oxygène dont notre corps a besoin.

Le système respiratoire a pour rôle d’aspirer l’oxygène et d’évacuer les déchets (ou dioxyde de carbone). Lorsque cette fonction d’évacuation se détériore, le taux de dioxyde de carbone dans l’organisme augmente, ce qui est nocif pour tous les organes vitaux.

Le manque d’oxygène dans le système respiratoire impacte le poumon en premier lieu pour ensuite altérer la circulation sanguine. L’altération de la circulation sanguine entraîne elle, la diminution des capacités des autres organes comme le cœur ou le cerveau.

Il existe deux formes bien distinctes d’insuffisance respiratoire :

  • L’insuffisance respiratoire aigüe : qui se traduit par des apparitions de symptômes brusques et intenses.
  • L’insuffisance respiratoire chronique ou IRC : c’est une pathologie caractérisée par des symptômes persistants qui se développent lentement.

 

Quels sont les causes d’une insuffisance respiratoire ?

Le développement d’une insuffisance respiratoire est dû à plusieurs facteurs. Mais les causes principales sont liées à un taux d’oxygénation anormale :

  • Un taux insuffisant d’oxygène dans l’organisme ou hypoxémie
  • Un taux trop élevé de dioxyde de carbone dans le sang ou insuffisance respiratoire hypercarbique.

 

Les facteurs de risque d’une insuffisance respiratoire hypoxémique

Lorsque la capacité du parenchyme pulmonaire à aspirer l’oxygène est réduite ou altérée, le taux d’oxygénation baisse. Une chute du taux d’oxygène dans le sang est due à certaines maladies pulmonaires ou cardiaques :

  • Un syndrome de pneumonie sévère
  • L’obstruction de l’artère pulmonaire comme la thrombose ou l’embolie pulmonaire
  • L’insuffisance pulmonaire ou l’insuffisance cardiaque

 

Les facteurs de risque d’une insuffisance respiratoire hypercarbique

Lorsque la respiration d’une personne est perturbée, le taux de dioxyde de carbone dans le sang tend à s’élever dangereusement. Des facteurs externes et internes sont en cause :

  • Des affections de longues durées qui affectent les voies respiratoires et entraînent un rétrécissement ou une obstruction de ces voies : un asthme ou une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). En France, la BPCO touche jusqu’à 3.5 millions de personnes. Le tabac constitue la principale cause de cette maladie avec 85% des cas.
  • L’ingestion d’un corps étranger notamment chez les enfants.
  • La pollution de l’air provoque également cette maladie : fumée, poussières…

La diminution des réflexes de respiration due par :

  • La consommation excessive de drogue ou d’alcool.
  • L’apnée du sommeil.
  • Une diminution du taux d’hormone thyroïdienne

 

Comment reconnait-on une insuffisance respiratoire ?

Les difficultés respiratoires caractérisent l’insuffisance respiratoire :

  • La dyspnée
  • La tachypnée
  • L’essoufflement
  • La sensation d’étouffement
  • Une fatigue même après des efforts minimes

Dans les cas sévères, d’autres symptômes peuvent accompagner cette maladie :

  • La cyanose ou une coloration bleue de la peau
  • Des somnolences ou un état de confusion
  • Une arythmie

Si un enfant a ingéré un corps étranger, il peut se mettre à haleter ou à avoir une respiration saccadée dans le but de rechercher de l’air.

 

Comment prévenir l’insuffisance respiratoire ?

La prévention de l’insuffisance respiratoire repose essentiellement sur une bonne hygiène de vie pour éviter les facteurs de risques.

Pour les personnes qui présentent des infections respiratoires comme l’asthme, il est recommandé de limiter les expositions dans les environnements pollués.

Chez les enfants en bas âge, faire attention aux petits objets qui risquent d’obstruer les voies respiratoires : piles, pièces de monnaie, jouet inapproprié…

 

Comment diagnostiquer l’insuffisance respiratoire ?

Un examen clinique dans le but de mesurer le taux d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang est nécessaire. Le médecin peut également suspecter la maladie d’après les symptômes décrits par le patient.

Un examen du thorax peut aussi être effectué comme la radiographie pour déterminer la cause de la maladie.

 

Comment l’insuffisance respiratoire est-elle traitée ?

Le traitement a pour principal objectif de rétablir une bonne oxygénation de l’organisme notamment des organes vitaux. Ensuite, les autres symptômes seront traités.

L’insuffisance respiratoire aiguë nécessite une prise en charge d’urgence et une hospitalisation.

L’oxygénation est le traitement principal de l’insuffisance respiratoire. A l’aide d’une sonde nasale ou d’un masque facial, l’oxygène est administré directement dans les voies respiratoires.

Dans les cas les plus graves, la ventilation mécanique ou l’utilisation d’un respirateur artificiel sera effectuée. Cette machine aide le patient à faciliter la respiration.

 

L’insuffisance respiratoire et le Covid-19

Une des complications graves du Covid-19 est le syndrome de détresse respiratoire aigüe. Les personnes à risques sont les plus touchées par ce syndrome.

Ce syndrome entraîne une incapacité du système respiratoire à effectuer les échanges gazeux. La prise en charge s’effectue en services de réanimation et peut nécessiter l’utilisation d’un respirateur.

Dans ce cas, le pronostic vital est engagé. 

La prévention en limitant le contact est donc très importante pour prévenir cette complication.

 

Conclusion

L’insuffisance respiratoire est une maladie qui peut toucher tout le monde, à n’importe quel âge. Pour les personnes présentant cette maladie, il est recommandé d’effectuer un vaccin contre la pneumonie pour réduire les facteurs de risque. C

e vaccin est actuellement remboursé à hauteur de 65% par la Sécurité sociale.

Pour une prise en charge plus complète, vous pouvez vous souscrire à une mutuelle. Pour trouver la mutuelle qui puisse vous aider à obtenir un bon remboursement, Santors compare les garanties des assurances répondant à vos besoins.