Accueil > Se soigner France > Otites chez les seniors : symptômes, traitements et prise en charge

Otites chez les seniors : symptômes, traitements et prise en charge

Découvrez les symptômes, traitements et la prise en charge de l’otite chez les seniors.

 

Causes des otites chez l’adulte et le senior

L’otite externe peut être due à une masse de cérumen bouchant le conduit auditif. Elle peut également résulter d’une infection avec de l’eau non traitée, après avoir nagé dans un lac ou dans une piscine de jardin.

L’otite moyenne peut aussi se manifester après un voyage en avion ou une plongée sous-marine. Elle est, dans ce cas, causée par une différence de pression au niveau du tympan.

Un problème d’otite peut également survenir suite à une infection des fosses nasales qui monte jusqu’à l’oreille par la trompe d’Eustache.

Les affections ou autres inflammations au niveau de la tête et du cou peuvent également causer une otite. Sachez qu’une otite peut aussi être engendrée suite à un choc violent, un coup reçu sur la tempe ou la joue engendrant une lésion au niveau du tympan.

 

Quand consulter un médecin ?

Quand un senior ressent des malaises au niveau de l’oreille, emmenez-le immédiatement chez le médecin. Si des douleurs sont ressenties et ne cessent qu’après 48 heures de prise de médicaments, ou si l’on éprouve des douleurs après un vol ou une session de plongée sous-marine, il est primordial de consulter son médecin traitant.

Une consultation s’impose également si vous constatez une perte de l’audition ou un écoulement de liquide provenant de l’oreille. On peut aussi citer les maux d’oreille conduisant à :

  • Une forte fièvre,
  • Un état de confusion mentale passagère,
  • Des tremblements,
  • Des convulsions.

Si ces cas se présentent, il est indispensable de se rendre aux urgences !

 

Traitement des otites chez les seniors

Si la douleur est vraiment insupportable, vous pouvez prendre un antalgique avec du paracétamol. Par la suite, il est impératif de consulter votre médecin traitant ou un spécialiste en Oto-rhino-laryngologie pour déceler le facteur déclenchant des douleurs. Celui-ci vérifiera également qu’il n’y a pas de perforation du tympan.

Le médecin prescrit souvent des antidouleurs tels que les acides niflumiques et tiaproféniques, un vasoconstricteur ou des solutions auriculaires comprenant un anesthésique local.

Un traitement antibiotique, administré par voie orale, n’est pas indispensable pour traiter une otite que si les symptômes persistent. Une petite ponction peut être réalisée si le tympan est gonflé, afin de libérer le liquide et de soulager la douleur. C’est ce qu’on appelle « une paracentèse du tympan ».

Il existe des formes d’otites chroniques qui entraînent des complications telles que des vertiges, des méningites ou des paralysies faciales. En cas de complications, l’ORL procède à un examen en profondeur et à un nettoyage de l’oreille en cas d’inflammation, d’infection ou aussi de cholestéatome (accumulation de kératine).

Pour pouvoir retirer la kératine, un agrandissement de la cavité de l’oreille moyenne et de la mastoïde doit être fait par l’ORL. Si ces procédés échouent, une opération d’amélioration de l’audition est à prévoir. Le chirurgien procède à une greffe de tympan, une tympanoplastie ou une intervention pour remplacer les osselets abîmés.

 

Conseils et prévention contre les otites chez les seniors

Pouvant être à l’origine de complications graves, l’otite chez les personnes âgées n’est pas à prendre à la légère. Des gestes simples sont à adopter au quotidien afin de prévenir ce type d’inflammation :

  • Nettoyez régulièrement vos fosses nasales avec du sérum physiologique en cas d’inflammation. Mouchez-vous avec des mouchoirs à jeter.
  • Le nettoyage des oreilles doit se faire avec une mèche de coton sèche en faisant très attention pour ne pas obstruer le conduit auditif.
  • Évitez d’utiliser des cotons-tiges. Les gouttes auriculaires sont déconseillées en cas de tympan percé. Les douleurs peuvent empirer sous l’effet de la sécheresse, de la chaleur, des bruits et du tabagisme.
  • Si les maux d’oreilles se font sentir à la descente d’un avion, mâchez du chewing-gum. Bâillez fréquemment pour vous soulager. Fermez la bouche et pincez le nez tout en expirant doucement afin de déboucher l’oreille. Ensuite, avalez votre salive tout en vous bouchant le nez.

 

Prise en charge et remboursement en cas d’otite

Le prix varie selon la spécialité du médecin et selon la présentation du cas. L’Assurance maladie rembourse le traitement des otites à hauteur de 70 %, en suivant scrupuleusement le parcours de soins coordonné.

Consultez d’abord votre médecin traitant avant de vous rendre chez un spécialiste. S’il s’agit d’une affection de longue durée, la consultation directe d’un ORL est conseillée pour bénéficier de la prise en charge de l’Assurance Maladie. Votre mutuelle prendra en charge les 30 % restants, selon le contrat avec votre assureur.

 

Dès qu'une gêne est ressentie dans l’oreille ou sur ses alentours, faites-vous ausculter et n’attendez pas que la situation s’aggrave. Ne prenez pas à la légère les moindres gênes au quotidien. Pour alléger vos frais de soins, souscrivez à une mutuelle santé. Santors vous aide à faire le bon choix !

 

Sources

https://www.sciencesetavenir.fr/sante-maladie/otite-et-douleur-d-oreille-symptomes-et-traitements_104625

https://otite.ooreka.fr/comprendre/orl-otite

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2536630-orl-trouver-que-fait-il-consultation-prix-remboursement/