Accueil > Se soigner France > Quel est le montant du remboursement pour un traitement orthodontique ?

Quel est le montant du remboursement pour un traitement orthodontique ?

L’orthodontie : de quel type de soin s’agit-il ?

L’orthodontie est un traitement qui permet de rectifier les mauvaises positions dentaires et osseuses. En effet, quand les dents ne sont pas bien alignées ou sont chevauchées, il est beaucoup plus difficile de les entretenir.

Par conséquent, un individu qui a des problèmes au niveau de la position des dents, est plus susceptible d’avoir des caries et/ou de perdre prématurément certaines dents. En outre, il peut aussi souffrir de douleurs au niveau de la nuque et de l’épaule dues à des tensions musculaires.

De plus, les dents mal placées ont tendance à diminuer le charme de son sourire...

La branche de l’orthodontie propose des traitements en vue d’aligner et de corriger les positions dentaires. En général, les enfants sont les plus concernés. Les praticiens recommandent d’ailleurs que les enfants bénéficient de ces soins dès leur jeune âge (les actes médicaux sont plus faciles à réaliser et le coût du traitement est largement moins élevé). En ce qui concerne les adultes, une opération orthodontique peut s’avérer très bénéfique dans certains cas.

 

Comment savoir si on a besoin d’un traitement orthodontique ?

Pour savoir si vous avez besoin d’un soin orthodontique, il vous faudra consulter un orthodontiste ou un chirurgien-dentiste. Le spécialiste vous fera passer divers examens pour établir un bon diagnostic.

Voici une liste des principaux cas nécessitant un traitement orthodontique. Si vous pensez présenter l’un de ces problèmes, il serait peut-être judicieux de prendre rendez-vous chez l’orthodontiste dans les meilleurs délais.

  • Recouvrement vertical : vous avez l’impression que vos dents supérieures tendent à renfermer et couvrir les dents inférieures.
  • Prognathisme : les dents inférieures dépassent celles d’en haut en raison d’une malformation des mâchoires.
  • Occlusion croisée : les dents inférieures sont plus avancées que les dents supérieures.
  • Béance : il n’y a pas de contact entre les dents supérieures et les dents inférieures quand la personne ferme la bouche.
  • Non-concordance des lignes milieu : le milieu de la mâchoire supérieure ne concorde pas avec celui de la mâchoire inférieure.
  • Diastème : il y a un espace entre les dents. Cela peut être congénital, mais dans certains cas, le diastème peut être provoqué par des extractions de dents.
  • Encombrement : lorsque les dents se chevauchent entre elles parce qu’il n’y a pas assez de place dans la mâchoire.

 

Quels sont les différents types de traitements orthodontiques ?

Les traitements diffèrent selon les cas et les besoins du patient. Quoi qu’il en soit, le soin consistera généralement à utiliser des appareils et des équipements afin de corriger les défauts.

Concrètement, ces supports vont servir à exercer une pression sur les dents pour les déplacer ou rectifier leur place. Il existe deux types d’appareils : les appareils fixes et les appareils amovibles.

 

Les appareils orthodontiques fixes

Cette catégorie comprend les brackets, les écarteurs et les arcs. Les dispositifs tels que les brackets se fixent à chacune des dents. Les supports peuvent être fabriqués en métal, en céramique, en caoutchouc ou en verre saphir. Le choix dépendra des préférences esthétiques du patient.

 

Les appareils orthodontiques amovibles

Ces dispositifs ne sont pas fixés sur les dents. Ainsi, le patient peut facilement les retirer s’il le souhaite. Les éléments peuvent se décliner en plusieurs types : les faux palais en résine, les gouttières transparentes et les appareils avec force extraorale.

 

Les appareils de rétention

Les appareils de rétention sont constitués d’une base en plastique et de fils métalliques. Après le port d’un appareil, les médecins peuvent demander au patient de mettre un support de rétention pour conserver le nouvel alignement des dents.

 

La chirurgie buccale

On peut procéder à la chirurgie afin d’extraire les dents qui sont en mauvaises positions. L’opération doit se faire avant tout éventuel port d’appareils. Ce type de soin concerne en général les adultes.

 

Quelle est la durée du traitement ?

La durée d’un traitement orthodontique est assez longue dans la majorité des cas. D’une manière générale, elle peut varier de 12 à 30 mois en fonction du problème à traiter et de la situation du patient. Il faut savoir que plusieurs paramètres peuvent fortement influencer la durée du soin. On peut notamment citer :

  • L’âge du patient : le traitement dure généralement beaucoup plus long dans le cas des adultes.
  • La croissance restante : la durée peut varier selon que l’individu a encore des possibilités de croissance ou non.
  • Les objectifs de traitement : le traitement peut être total ou partiel. S’il est partiel, la durée sera assez courte.
  • Le budget du patient : si le budget peut assurer un traitement complet, alors le traitement va prendre du temps. Dans le cas où le patient ne dispose pas d’un budget suffisant, il pourrait être amené à se tourner vers des options moins coûteuses et sûrement plus courtes.
  • La bonne volonté du patient : tout dépendra aussi de la volonté du patient. Si ce dernier est prêt à respecter les prescriptions des médecins et à adopter une bonne hygiène de vie, la rémission sera rapide.

 

Qu’en est-il du coût ?

Les soins orthodontiques sont assez onéreux. Cela est surtout dû au fait que l’orthodontie fait partie des soins qui font l’objet d’honoraires libres. Les devis peuvent largement varier d’un praticien à l’autre. Il est à noter que le prix du traitement peut baisser ou augmenter en fonction de :

  • La durée définie pour le traitement
  • Le type d’appareil prescrit
  • Les types de corrections requis

La première consultation coûtera environ entre 23 à 28 €. Le tarif pour les appareils, lui, peut aller jusqu’à plus de 1500 € selon la qualité de l’équipement. En outre, il faut aussi tenir compte des frais liés aux examens initiaux, à la surveillance des dispositifs et à la contention.

 

Traitements orthodontiques : quelles sont les possibilités de remboursement ?

 

La prise en charge des traitements pour les enfants

Pour les enfants âgés moins de 16 ans, l’Assurance maladie rembourse les charges liées aux traitements (de la consultation à l’achat des appareils dentaires). Une demande d’accord préalable doit être envoyée à la Sécurité sociale pour que la prise en charge puisse être octroyée.

 

La prise en charge pour les adultes

En ce qui concerne les adultes, les coûts sont beaucoup plus importants. En effet, la Sécurité sociale ne prend pas en charge les traitements orthodontiques pour toute personne âgée de plus de 16 ans. Par conséquent, le patient aura à sa charge l’intégralité des coûts. Il peut cependant souscrire une mutuelle santé et, ainsi, bénéficier d’un allègement des charges.

La complémentaire santé couvrira une partie ou la totalité des dépenses. Certaines formules peuvent être plus intéressantes que d’autres. Les offres les plus recommandées sont celles qui prennent en charge les différents soins onéreux (optiques, dentaires, etc.). Le taux de remboursement peut aller jusqu’à 100 %.

Afin de dénicher la mutuelle idoine, n’hésitez pas à utiliser un comparateur pour bien évaluer la qualité des offres et leur prix.

En résumé, voici les points essentiels à retenir concernant l’orthodontie et le remboursement des soins :

  1. Bien que le traitement orthodontique soit onéreux, il présente de nombreux bienfaits aussi bien pour les enfants que les adultes.
  2. Il est préférable que l’enfant bénéficie d’un soin orthodontique dès son jeune âge, car l’opération est bien plus avantageuse en termes de santé bucco-dentaire et de prise en charge par l’Assurance Maladie.
  3. Le coût du soin peut varier en fonction du type de traitement appliqué, de la durée de celui-ci, mais également de la situation du patient.
  4. La mutuelle permet de réduire les dépenses de santé surtout quand les frais ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.