Accueil > Soins animaux > Chat : les maladies communes à connaître

Chat : les maladies communes à connaître

Les maladies courantes des chats

En tant que propriétaire, vous devez connaître les maladies courantes du chat. En effet, même si vous veillez à sa santé et à son bien-être en assurant sa vaccination régulière et en respectant la date de visite chez le vétérinaire, votre félin de compagnie peut tomber malade à tout moment. 

Il peut être exposé à toutes sortes de pathologies d’origine virale, bactérienne, parasitaire ou physiologique. En voici quelques unes !

 

Les allergies

Comme nous les humains, les chats peuvent avoir des allergies. Il en existe 4 grands types :  

  • dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) qui est très fréquente,
  • l’allergie alimentaire,
  • la dermatite atopique (DA)
  • et la dermatite de contact.

Les réactions allergiques peuvent être ainsi causées par l’alimentation, l’environnement, les puces ou encore par un simple contact avec des substances variés comme du latex ou du caoutchouc.

 

La conjonctivite

Il s’agit d’une maladie oculaire qui est très contagieuse entre chats. Elle se manifeste par une inflammation de la cornée, le tissu ou la muqueuse recouvrant l’intérieur des paupières. 

Son origine est multiple : virale, bactérienne ou parasitaire. La conjonctivite du chat peut également causée par une allergie aux pollens ou à la poussière, ou par des traumatismes divers (lésion de l’œil, entropion, ectropion ou sécheresse oculaire).

 

La maladie parodontale

Savez-vous que plus de 350 types de bactéries peuvent se trouver dans la bouche de votre chat ? Il peut être ainsi sujet à la maladie parodontale,  dont la gingivite, la parodontite ou la stomatite. Les problèmes dentaires comme les abcès et les différentes inflammations sont très fréquents chez les chats et tout cela nuit à sa santé bucco-dentaire.

 

L’otite

Causées par des bactéries, des champignons ou des tiques, les otites sont des affections des oreilles touchant régulièrement les chats. Elles peuvent, par la suite, provoquer une inflammation aiguë ou chronique du conduit auditif ou du pavillon de l’oreille de l’animal.

 

L’obésité et le surpoids

Une réelle pathologie fréquente chez les chats : l’obésité. Votre félin peut souffrir du surpoids, si son alimentation n’est pas surveillée.

 

Le rhume et le Coryza

Le système immunitaire du chat peut être affecté par le froid, le changement de température ou l’humidité. Par la suite, le félin peut attraper le rhume. Il y a aussi la grippe féline, appelée le « Coryza du chat ». 

Causée par plusieurs microbes, par l’association de plusieurs virus et de bactéries, cette maladie est dangereuse, contagieuse et parfois mortelle.

 

L’empoisonnement

Nombreux sont les produits toxiques dangereux pour les chats. Parmi ceux qui  y figurent, on retrouve : 

  • les polluants,
  • les pesticides et les raticides,
  • les produits ménagers,
  • le chocolat
  • et les médicaments volontairement administrés par le propriétaire.

Il existe aussi certaines plantes comme le lys qui peuvent les empoisonner.

 

Maladies communes du chat : comment les prévenir ?

Afin de préserver la santé et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes, prenez toutes les précautions nécessaires :

  • Tous les vaccins doivent être à jour et la vermifugation doit être faite régulièrement. C’est ce qui va aider à renforcer ses défenses immunitaires ;
  • Votre animal de compagnie doit recevoir un traitement antiparasitaire adapté et régulier ;
  • Inspectez son pelage et prenez-en soin ;
  • Son alimentation doit être surveillée ;
  • Observez-le. Xi son comportement change ou des signes inquiétants sont présents, consultez un vétérinaire.

A noter, en souscrivant votre animal de compagnie à une mutuelle, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge des frais de vétérinaire.

 

Maladies communes du chat : les symptômes à reconnaître

Comme mentionné dessus, il est important de déceler le changement de comportement de votre animal de compagnie. Selon la maladie qui l’affecte, d’autres symptômes sont aussi à reconnaître.

 

Les allergies 

En cas d’allergie, votre félin peut avoir des démangeaisons à tout moment, ce qui lepousse à se gratter systématiquement ou à se lécher excessivement. 

Par la suite, ce grattage peut entraîner une perte de poils secondaires et des lésions cutanées. 

Chez les chats, les allergies peuvent également entraîner des troubles digestifs (diarrhées, vomissements…) ou des troubles respiratoires.

 

La conjonctivite 

Les symptômes d’une conjonctivite féline varient en fonction de l’origine de la pathologie. Cependant, quelques signes ne trompent pas comme les écoulements oculaires clairs, jaunâtres ou verdâtres. Un œil rouge et enflé, un blépharospasme, un œdème de la conjonctive…

 

La maladie parodontale 

La mauvaise haleine ou l'halitose, les abcès dentaires, le dépôt de tartre sur les dents... tels sont les symptômes de la maladie parodontale féline. L’animal peut également avoir des difficultés à mâcher les aliments, une hypersalivation, un manque d’appétit, un problème de déchaussement des dents, un écoulement nasal et une forte fièvre.

 

L’otite 

Votre chat se gratte souvent les oreilles, secoue régulièrement la tête ou se frotte les oreilles sur le sol ? Il penche sa tête sur un côté ? Il se peut qu’il s’agisse d’un signe d’une inflammation appelée « otite ».

 

L’obésité et le surpoids 

On ne peut pas déterminer l’IMC (Indice de Masse Corporelle) des chats. En revanche, si son poids est supérieur de 15 à 20 % de son poids idéal, ou il pèse 30 à 40 % de plus que son poids idéal, cela signifie qu’il est atteint de surpoids. 

Jetez également un coup d’œil à sa silhouette, si sa taille n’est plus visible ou ses côtes et sa colonne vertébrale ne sont pas faciles à palper, ce sont des signes d’obésité féline.

 

Le rhume et le Coryza 

Lorsque votre félin de compagnie est atteint de rhume ou du Coryza, vous pouvez remarquer divers symptômes comme des éternuements fréquents, une infection des voies respiratoires, de la fièvre, des écoulements des yeux et du nez ou une perte d’appétit. Dans certains cas, l’animal peut aussi présenter d’autres troubles comme des complications pulmonaires ou une ulcération de la bouche.

 

L’empoisonnement 

Quand un chat ingère du poison, des symptômes comme des troubles neurologiques et de la coordination motrice, agitation ou convulsion peuvent apparaître. 

Il arrive aussi qu’il ait une salivation importante, des vomissements ou diarrhées, des difficultés respiratoires, de la toux et des pupilles dilatées.

 

Quels traitements contre les maladies communes du chat ?

Certaines de ces maladies peuvent être traitées surtout si les signes sont détectés à temps. D’autres sont difficiles à guérir comme le Coryza du chat. 

Dans tous les cas, assurez-vous que toutes les vaccinations sont à jour et dès que vous remarquez quelque chose d’anormal, le mieux est d’en parler immédiatement à votre vétérinaire.

Nombreuses sont les pathologies fréquentes chez les chats. Parmi ceux-ci figurent les conjonctivites, les allergies, l’intoxication et la grippe. Les détecter précocement et consulter un vétérinaire sont importants afin de préserver la santé de l’animal. 

Les frais vétérinaires peuvent coûter cher, mais avec une bonne mutuelle, soyez rassuré, votre félin de compagnie peut bénéficier d’une meilleure prise en charge en cas de maladie. Pensez à souscrire à une mutuelle santé pour votre animal de compagnie. Rendez-vous sur https://santors.fr/chien-chat/ pour comparer les offres proposées.