Accueil > Soins animaux > Comment prévenir la rage féline ?

Comment prévenir la rage féline ?

Comment se manifeste la rage féline ?

Tout comme les autres animaux, les chats peuvent être atteints de la rage. Nul n’est à l’abri de cette maladie dangereuse et mortelle. Le virus peut par la même occasion contaminer l’homme.

La transmission de la rage se fait à travers la morsure d’un animal atteint du virus (tel qu’un chien, un prédateur, un rongeur sauvage, un mammifère ou même une chauve-souris) ou à travers le contact avec la salive.

Elle peut également se propager par les griffes ou des léchages dans le cas où la peau de la victime présente une blessure ou égratignure. La période d’incubation est d’un à trois mois. La rage se présente sous deux formes. La forme « furieuse » et la forme paralytique ou « muette ».

 

La forme « furieuse »

Au début, l’apparition de la rage se manifeste par un changement de comportement sous différentes formes chez le chat, notamment :

  • L’agitation,
  • La nervosité ou l’agressivité accompagnée d’une fièvre,
  • Des douleurs ou fourmillements,
  • Des démangeaisons et brûlures à l’endroit où se trouve la morsure.

Par la suite, le virus contamine le cerveau, perturbant ainsi le fonctionnement des neurones et entraînant l’inflammation de l’encéphale et de la moelle épinière. Il attaque les glandes salivaires et tous les tissus du chat. Le décès survient suite à un arrêt cardio-respiratoire quatre à cinq jours plus tard.

 

La forme « muette »

Plus fréquente chez les chats, la pathologie se présente sous la forme d’une paralysie des muscles de la mâchoire accompagnée d’une langue pendante, et une salivation intense. Le chat aura du mal à ouvrir sa bouche et d’attraper les aliments.

La prolifération du virus de la rage entraîne la paralysie totale de sa face suivie par le décès après quelques jours.

 

Comment diagnostiquer et traiter la rage chez les chats ?

Le diagnostic se fait au fur et à mesure de l’évolution des symptômes. En cas de doute, le vétérinaire se charge de le garder en observation. Suite au décès du chat, le vétérinaire effectue un diagnostic définitif par une analyse post-mortem, c’est-à-dire un examen microscopique de coupes de cerveau et l’inoculation des cellules en cultures.  

Malheureusement, il n’existe aucun traitement pour les chats atteints de la rage. Pour des raisons de sécurité, il est interdit de procéder à leur soin. L’euthanasie ne devrait être effectuée qu’après avoir confirmé que les symptômes viennent exactement de la maladie de la rage.

 

Comment prévenir la rage féline ?

Bien qu’il n’existe aucun traitement curatif pour cette maladie, le chat peut être épargné de la rage en lui injectant un vaccin antirabique dès l’âge de trois mois. Il est officiellement validé 21 jours après l’injection.

Afin d’assurer une protection efficace, un rappel s’impose tous les un à trois ans en fonction du type de vaccin utilisé. De plus, ce vaccin est obligatoire au cas où le propriétaire prévoit d’amener son matou en voyage à l’étranger. Ce dernier doit être attesté par son vétérinaire.

 

Que faire si un chat vous mord ?

Si vous habitez dans une zone concernée par la rage et vous avez été mordu par un chat, le premier réflexe est de laver soigneusement la blessure avec de l’eau savonneuse. Dans la pire des cas, un sérum antirabique sera mis en œuvre.

Quant au chat mordeur, il sera mis sous surveillance en raison de trois visites chez un vétérinaire, soit moins de 24h après la morsure pour la première, sept jours après pour la deuxième et 15 jours après.

Si aucun symptôme sur la rage n’a été constaté après la troisième visite, un certificat sera délivré au propriétaire.

 

Pourquoi souscrire une mutuelle pour chat ?

Une complémentaire santé spécial chat permet à son propriétaire de mieux affronter les dépenses préventives, telles que les vaccins, les vermifuges, l’achat des antiparasitaires, et les consultations vétérinaires, ainsi que d’éventuels besoins en termes de chirurgie, d’hospitalisation et d’imagerie médicale en cas de maladie ou accident.

En tant que propriétaire attentionné, vous portez une attention particulière à la santé de votre chat. Une mutuelle vous permettra de mieux gérer les dépenses dans les cas imprévus, par exemple en cas de maladie ou d’accident. Ainsi, vous pourrez fournir à votre minette tous les soins dont elle aura besoin sans vous soucier de votre budget. 

Pour les personnes qui vivent en zone affectée ou en cas de voyage à l'étranger, le vaccin antirabique est essentiel. En assurant votre chat, les dépenses liées aux vaccins de rappel seront allégées. 

À l’heure actuelle, il existe un large choix de mutuelles santé spécial chat. Pour trouver celle qui correspond le mieux à votre budget et aux besoins de votre chat, n’hésitez pas à faire appel à un comparateur de mutuelles tel que Santors.