Accueil > Soins animaux > Estimer le budget véto de votre chien

Estimer le budget véto de votre chien

Des frais potentiellement élevés

 

Les soins à administrer aux chiens de compagnie sont très nombreux. Vaccinations, vermifuge, consultations ou encore opérations … Tout au long de sa vie, votre chien aura besoin d’aller chez le vétérinaire. Et cela même s’il n’est pas malade. C’est le cas par exemple des rappels de vaccins. En plus de l’alimentation qui représente déjà une somme assez conséquente, il faut prévoir un budget à part entière pour les frais vétérinaires.

Il faut savoir qu’une consultation ordinaire de routine coûte environ 30 euros. Mais s’il s’agit d’une consultation nécessitant l’intervention d’un comportementaliste, cela peut aller jusqu’à 90 euros. En ce qui concerne les vaccins, le prix peut aller de 50 à 80 euros, selon la maladie contre laquelle on le vaccine. Dans certains cas, votre chien devra également effectuer des analyses en laboratoire qui coûteront de 50 à 100 euros. Enfin, pour la stérilisation, comptez environ 100 euros pour un mâle et 150 euros pour une femelle. Dans le cas d’un accident grave, votre chien devra être hospitalisé. Comptez ainsi entre 10 et 50 euros par jour d’hospitalisation en fonction des soins nécessaires.

 

Des soins adaptés aux chiots

Plus particulièrement, un chiot aura besoin de soins spécifiques. Notamment durant les premiers mois de sa vie, les soins et traitements administrés devront être adaptés à son organisme encore fragile. Ainsi, à l’instar d’une première visite chez le pédiatre pour les enfants, une visite chez le véto s’impose pour le chiot nouveau-né. Cette visite sera l’occasion d’effectuer la primovaccination de votre chiot. Celle-ci, habituellement effectuée à l’âge de 6 à 8 semaines, protège votre chiot de la parvovirose, de l’hépatite de Rubarth, de la leptospirose, de la maladie de Carré, de la rage et de la Parainfluenza.

Plusieurs rappels de vaccination seront également obligatoires afin de protéger votre chien tout au long de sa vie. Un rappel par an est en effet de rigueur. Il vous suffit de suivre scrupuleusement le carnet de vaccination fourni par votre vétérinaire. Sachez également qu’en fonction de la race de votre chien, le vétérinaire pourra vous conseiller des vaccins supplémentaires.

Par ailleurs, l’identification par puce électronique, obligatoire en France, coûte environ 60 euros. Pour un chiot ou un jeune chien, les frais de soins vétérinaires représentent donc une enveloppe assez importante.

 

Les soins spécifiques pour les seniors

À partir d’un certain âge, votre animal de compagnie aura besoin de soins spécifiques. Pour les chiens âgés de plus de 8 ans, une visite annuelle chez le vétérinaire sera l’occasion de détecter les maladies liées au vieillissement de votre animal. Le professionnel de la santé animale proposera entre autres d’effectuer un bilan sanguin qui coûte entre 50 et 100 euros, ou une analyse d’urine (environ 20 euros). À partir d’un certain âge, un détartrage régulier est par ailleurs conseillé. Vous devrez dans ce cas débourser 80 euros.

 

Les soins en cas de maladies graves ou d’accident

En plus des visites annuelles chez le vétérinaire pour effectuer les rappels de vaccins, votre chien pourrait avoir besoin de soins plus poussés. En effet, un accident est vite arrivé. Dans ce cas, une hospitalisation est possible. Sachez qu’une radiographie coûte en moyenne 40 euros.  Certaines radiographies, de dysplasie de la hanche par exemple, s’effectuent sous anesthésie générale. Dans ce cas, vous devrez débourser la somme de 90 euros. Par contre, comptez 40 euros pour l’échographie d’un seul organe, 75 euros pour une échographie complète et 60 euros pour une échographie de gestation. À la suite d’un accident grave, si votre animal nécessite une opération et des séances de rééducation, l’enveloppe peut vite atteindre les 1800 euros. Enfin, pour les cas de dilatation-torsion de l’estomac, très courants chez les chiens, comptez en moyenne 400 euros pour l’intervention.

 

Gestation ou stérilisation ?

Si vous ne souhaitez pas de gestation pour votre chienne, sachez qu’il est possible de la faire stériliser ou castrer. Plusieurs options s’offrent à vous. Avec des piqûres ou des comprimés, il est possible de supprimer les chaleurs de l’animal. Vous pouvez également choisir de ligaturer les trompes, ce qui l’empêche de se reproduire, mais ne supprime pas ses chaleurs. Enfin, l’ovariectomie est aussi une option. En retirant les trompes, avec ou sans l’utérus, il s’agit d’une stérilisation définitive. Selon la méthode choisie, la taille et le poids de l’animal, ainsi que les soins postopératoires nécessaires, les tarifs peuvent varier de 250 à 400 euros.

Il est aussi possible de castrer un mâle. Cela, tant pour calmer ses ardeurs et vous permettre de reprendre le contrôle sur son comportement, mais aussi dans un souci de santé. L’opération coûtera dans les 150 à 80 euros, selon la clinique et la santé de votre chien.

 

Pourquoi prendre une mutuelle pour votre animal ?

Les frais vétérinaires de votre chien peuvent vite monter, surtout si votre animal tombe malade. Pour faire des économies, il est conseillé de prendre une mutuelle santé. En effet, on ne peut jamais prévoir quand votre chien aura besoin d’une consultation ou d’une intervention chirurgicale. En contractant une mutuelle, vous allégez considérablement votre budget annuel. Il existe de nos jours des mutuelles par prise en charge ou par remboursement. Si vos frais sont pris en charge, vous ne paierez qu’un petit montant au moment de passer en caisse. Par contre, si votre mutuelle effectue un remboursement, vous devrez payer l’intégralité de la facture. Votre mutuelle vous remboursera quelques jours plus tard.

Avec l’augmentation du nombre de mutuelles pour animaux, il est très facile d’obtenir des conditions très avantageuses. La plupart des mutuelles remboursent en effet jusqu’à 90%, voire 100% dans certains cas, de vos frais vétérinaires Certaines mutuelles proposent également des services complémentaires comme la garde occasionnelle ou la recherche de votre animal s’il s’est perdu.

Un animal de compagnie représente une charge financière conséquente. Avant de prendre la décision d’adopter un chien, pensez au budget que vous devrez allouer à ses frais de vétérinaire. Pour alléger la facture, pensez donc à souscrire une mutuelle qui prendra en charge une grande partie des frais. Et si vous ne savez pas laquelle choisir, Santors vous aide à trouver la mutuelle qui conviendra le mieux à votre budget et aux besoins de votre ami à quatre pattes.